Critique Ciné : LE JOUR ATTENDRA de Edgar Marie

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1375225839.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Edgar Marie

 – AVEC : Olivier Marchal, Jacques Gamblin et Carlo Brandt

 – GENRE : Thriller

 – DUREE : 1h32

 – PAGE FACEBOOKhttps://www.facebook.com/LeJourAttendra.lefilm

 – DATE DE SORTIE : 24 Juillet 2013

 

 

BANDE ANNONCE

 

SYNOPSIS : Afin de payer leur dettes, Milan et Victor n’ont pas d’autres
choix que d’accepter de faire les passeurs pour un traffic de drogue au Mexique. Attrapé par la police locale et torturés, ils arrivent à s’en sortir en faisant inculper Serki,
la tête du traffic. Pour Victor s’en est trop, il ne veut plus jamais revoir Milan pourtant ami d’enfance et associé. Six Ans plus tard Serki
est libéré et bien décidé à se venger, Milan et Victor n’ont pas d’autre choix que de renouer les lienx pour sauver leurs familles.

 

 http://www.images-host.fr/view.php?img=1375311301.jpg

 

CRITIQUE : Scénariste de Les Lyonnais et de la saison 2 de Braquo, Edgar Marie passe pour
la première fois à la réalisation avec Le Jour Attendra. Il offre à son mentor Olivier Marchal un rôle principal qui tient pour une fois la route dans un
thriller français qui n’a rien à envier à ses homologues venu des Etats Unis ou de Hong Kong.

Pour une première réalisation, il faut reconnaitre qu’Edgar Marie a su parfaitement digéré et intégré ses influences. Il propose un thriller moderne inspiré aussi bien des
oeuvres de Nicolas Winding Refn que de John Woo sans pour autant faire dans le plagiat. On sent aussi planer l’influence d’Olivier Marchal a qui
le cinéma français doit beaucoup dans la modernisation de ses polars.

Une ambiance sombre et tendu plane sur Le Jour Attendra. Un casting de gueules cassés auxquelles on n’aimerait pas être confronté et une violence par moment assez insoutenable.
La scène de la torture dans la prison mexicaine n’est définitivement pas à mettre devant tous les yeux. La trés bonne bande originale constitué d’artistes Electro à la mode participe aussi
grandement à l’ambiance du long métrage.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1375311178.jpg

 

Pas trop de surprises de trouver Olivier Marchal dans ce genre de long métrage, l’ex policier est totalement à l’aise dans ce genre d’univers. Il est ici parfaitement crédible le
flingue en main pour régler de la façon la plus brutale ses problèmes. Il est par contre plus rare de retrouver Jacques Gamblin dans ce genre de film même si on l’a vu récemment
dans le polar A L’Aveugle. Il est plus habitué aux films de sociétes mais il est parfait pour jouer la victime. Le pauvre en prend plein la gueule pendant la majorité du film.

Il y a quand même quelque chose d’assez bizarre dans le film. Alors que le retour du fou furieux Serki semble faire peser une grande menace sur Milan et
Victor ainsi que sur leur famille, les deux hommes ont toujours le temps de se poser pour discuter. De trop nombreux tunnels de dialogues qui font baisser le niveau de tension
d’un long métrage qui aurait pu être bien plus nerveux.

Pour un premier essai, Le Jour Attendra est une bonne surprise qui révéle un réalisateur auquel il faudra désormais prêter une attention particulière. Espèrons pour lui que les
producteurs et distributeurs français lui donneront la possibilité d’exploiter ses capacités.

 

 http://www.images-host.fr/view.php?img=1375311234.jpg

 

MON AVIS : 3/5

 

A LIRE AUSSI :

 –  La critique de POUR ELLEhttp://xav-b.over-blog.com/article-25602367.html

 – La critique de GARDIENS DE L’ORDREhttp://xav-b.over-blog.com/article-48332313.html

 – La critique de CONTRE ENQUETEhttp://xav-b.over-blog.com/article-5943189.html

 – La critique de NE LE DIS A PERSONNEhttp://xav-b.over-blog.com/article-6005450.html

 – La critique MESRINE, L’INSTINCT DE MORThttp://xav-b.over-blog.com/article-23051877.html

 – La Critique de MESRINE, L’ENNEMI PUBLIC NUMERO UNhttp://xav-b.over-blog.com/article-23083496.html