DUNE de Denis Villeneuve [Critique Ciné]

DUNE de Denis Villeneuve [Critique Ciné]

Dune

Après Blade Runner 2049, le réalisateur Denis Villeneuve s’attaque à une nouvelle œuvre emblématique de la science fiction avec une nouvelle adaptation du roman Dune.

La voici enfin cette nouvelle adaptation de Dune ! Prévu pour être le film événement du mois de décembre 2020, c’est finalement neuf mois plus tard que sort le nouveau long métrage de Denis Villeneuve aussi attendu que Tenet et Kaamelott : Premier Volet. Autant dire que le réalisateur n’avait pas le droit de décevoir les fans mais malheureusement cette relecture nous laisse pour le moment sur notre faim.

Pour ceux qui ne le saurait pas encore Dune c’est avant tout une saga littéraire imaginée par l’auteur Frank Herbert qui a débuté en 1965 et s’est poursuivi avec cinq suites. Dès 1970, une première adaptation cinématographique très ambitieuse avait été mise en chantier par Alejandro Jodorowsky mais faute de moyens elle n’a jamais pu voir le jour. C’est finalement en 1984 que sorti la toute première adaptation réalisé par David Lynch. Un film aujourd’hui culte pour certains mais qui avait cependant fait aussi pas mal de déçus chez les fans du roman. Son montage bâclé par les producteurs ont même poussé le réalisateur à renier sa création. Après d’autres projets qui n’ont pas été jusqu’au bout, nous arrive donc maintenant cette relecture par Denis Villeneuve qui après s’être fait la main sur Dernier Contact et Blade Runner 2049 se sentait capable de rendre enfin justice à l’œuvre de Frank Herbert. Mais alors qu’il avait l’ambition d’en faire deux films, la Warner ne lui a pourtant permis que de réaliser pour le moment sa première partie. La mise en chantier d’une suite ne recevra le feu vert qu’en cas de succès du premier volet.

Dune

Doté d’un budget estimé à 165 millions de Dollars et profitant d’effets spéciaux numériques qui n’existaient pas encore en 1984, cette nouvelle adaptation de Dune a forcement plus de gueule que la version de David Lynch. L’ancien film disposait de décors et de costumes très réussis mais il manquait clairement de belles scène d’extérieurs. Mais surtout certains effets spéciaux ont aujourd’hui très mal vieillis et rendent quelques scènes parfaitement ridicules. Il n’y a cependant rien que l’on a pas l’impression d’avoir déjà vu ailleurs dans le film de Denis Villeneuve. L’esthétique qui ressemble à une pub pour parfum est aussi froid et aseptisé que son Premier Contact et rappelle aussi bien souvent la dernière trilogie Star Wars et même des jeux vidéo comme Killzone et Halo.

Si la débauche de moyen permettra aux scènes clés du sauvetage de la moissonneuse et de la grande bataille contre les Harkonnen d’être bien plus spectaculaires d’autres se montreront étrangement beaucoup moins intenses que dans le film de David Lynch. Il ne se dégagera aucune tension des scènes de l’attaque du Hunter-Seeker ni même celle du test de la boite. La faute à un Timothée Chalamet clairement pas assez charismatique pour incarner le nouveau Paul Atréides. Trop propre et trop lisse, l’adaptation de Denis Villeneuve nous prive de tous les effets gore et dérangeant de la version de David Lynch qui respectaient ici bien mieux les descriptions de l’auteur. Le nouveau Baron Harkonnen est ici chauve et n’a plus ses affreuses pustules.

Dune

Denis Villeneuve l’a clairement revendiqué , le but de ce premier volet de Dune est de nous présenter cet univers avant de passer aux choses sérieuses dans le second volet. Du coup, le film ne fait qu’enchaîner les différentes scènes d’exposition pendant plus d’une heure pour introduire, l’univers, les différents personnages, la politique et tous les éléments nécessaires pour la suite des événements. Cela laisse malheureusement peu de place à l’action mais ce n’est peut être pas plus mal lorsqu’on voit la pauvreté des chorégraphies de combats lors des affrontements. Se gardant le meilleur pour la suite, le film finira même pas faire du surplace pendant sa dernière demi-heure pour ne pas rentrer dans le vif du sujet là où la version de David Lynch s’emballait dans sa dernière demi-heure pour tenter d’y caser maladroitement toute la fin du roman. Dans son installation, Denis Villeneuve a curieusement choisi de faire disparaître l’Empereur et sa fille de même que le plus inquiétant des Harkonnen brillamment incarné par Sting dans le film de David Lynch.

Persuadé d’avoir trouvé en Timothée Chalamet le Paul Atréides idéal sans même lui faire passer d’essais, Denis Villeneuve n’a même pas fait de casting pour voir si d’autres acteurs n’aurait pas été plus à la hauteur. Plus taillés pour jouer les ados nonchalants ou les dandy, le jeune acteur n’a clairement pas l’étoffe d’un héros de science fiction et n’arrive absolument pas à la cheville de Kyle MacLachlan. On pourra aussi regretter de voir autant d’acteurs déjà présents dans d’autres sagas de Science Fiction au casting comme Oscar Isaac qui était dans les derniers Star Wars, Zendaya qui joue dans les derniers Spider-Man ; Jason Momoa héros d’Aquaman et See ; Dave Bautista qui était dans Les Gardiens De La Galaxie et Blade Runner 2049 ; Josh Brolin qui était dans Deadpool 2 et déjà dans Sicario. Bien que convainquant, voir des visages inconnus ou plus rares dans ce genre de production aurait apporté un peu plus de nouveauté au film.

Dune

Après nous avoir bien déçu avec son Premier Contact et guère convaincu avec son Blade Runner 2049, c’est à se demander si Denis Villeneuve fait bien de persister ainsi dans la science fiction. En dehors d’effets spéciaux et de décors en extérieurs qui en mettent plein la vue, sa nouvelle version de Dune n’apporte pas grand chose de mieux que le film de David Lynch. Reste à voir ce qu’il nous réserve dans la seconde  partie pour pouvoir juger l’œuvre dans son intégralité.

MON AVIS :
2/5

A Lire Aussi

EIFFEL de Martin Bourboulon [Critique Ciné]

Eiffel mélange biopic et romance fictionnelle pour nous raconter la création de la Tour Eiffel.

Le Dernier Duel

LE DERNIER DUEL de Ridley Scott [Critique Ciné]

Ridley Scott se penche sur le mystère du dernier duel judiciaire de l’histoire de la France.

7 Jours

7 JOURS de Yuta Murano [Critique Ciné]

7 JOURS de Yuta Murano [Critique Ciné] 7 jours est la nouvelle pepite de l’animation japonaise a decouvrir cette semaine

Mourir Peut Attendre

MOURIR PEUT ATTENDRE de Cary Joji Fukunaga [Critique Ciné]

Daniel Craig fait ses adieux au personnage de james bond dans mourir peut attendre.

Dune

DUNE de Denis Villeneuve [Critique Ciné]

Après Blade Runner 2049, le réalisateur Denis Villeneuve s’attaque à une nouvelle œuvre emblématique de la science fiction avec une nouvelle adaptation du roman Dune.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.