MOONWALKERS de Antoine Bardou-Jacquet [Critique Ciné]

 

Moonwalkers

 

Selon certains adeptes de la théorie du complot, l’homme n’aurait jamais mis le pied sur la lune. Avec son premier film Moonwalkers, le réalisateur français Antoine Bardou-Jacquet se moque ouvertement d’eux en imaginant l’histoire des hommes qui auraient soi-disant inventé de toute pièces ce moment historique.

 

AVERTISSEMENT

DES SCÈNES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ DES SPECTATEURS

 

SYNOPSIS : En rentrant du Vietnam, l’agent de la CIA Tom Kidman pensait pouvoir profiter d’une retraite bien méritée. Il se verra pourtant proposer une nouvelle mission super confidentielle, celle de convaincre Stanley Kubrick de réaliser un faux alunissage de la mission Appolo 11 au cas où celle ci échouait. Arrivé à Londres, il se fera rouler par Jonny, un manager qui compte  profiter de l’argent de la CIA pour régler ses dettes.

 

Depuis la fin de la saga Harry Potter au cinéma, nous n’avons pas eu beaucoup l’occasion de revoir Rupert Grint sur le grand écran. Contrairement à Daniel Radcliffe et Emma Watson que l’on voit régulièrement, l’interprète de Ron Weasley semble déjà avoir été oublié par Hollywood. Sa dernière apparition remonte au film Charlie Countryman où il n’avait qu’un petit rôle. Moonwalkers est donc l’occasion de se rappeler a quel point l’acteur pouvait être drôle et attachant.

 

Moonwalkers

 

Rupert Grint joue ici le rôle d’un  manager d’un groupe de rock auquel il fait de belles promesses mais a qui il n’a jamais réussi à faire décrocher que des plans concerts catastrophiques. Toujours sans argent, il est toujours obligé de magouiller mais il a cette fois ci de gros problème avec un parrain local. L’opportunité d’arnaquer un agent de la CIA est donc l’occasion idéale de pouvoir régler ses dettes sauf qu’on ne plaisant pas avec Tom Kidman, l’un des meilleurs agents de la CIA traumatisé par sa période au Vietnam et capable de crise de violence incontrôlable.

Celui ci est joué par Ron Perlman que nous n’avons rarement eu l’occasion de voir dans des comédies. Celui qui s’est fait connaître par Le Nom De La Rose avant de tenir le rôle d’Hellboy a plutôt enchaîné les rôles dans les films d’actions et même si ils étaient parfois amusants, aucun n’était vraiment une comédie comme Moonwalkers. Sa carrure imposante est ici mis au service de la dérision dans des scènes d’action cartoonesques très violentes et gore mais qui déclenchent de véritable éclats de rires.

 

Moonwalkers

 

Moonwalkers regorge aussi de seconds rôles savoureux à commencer par Robert Sheehan de la série Misfits qui joue le coloc toujours stone, partenaire en magouille de Jonny (Rupert Grint). Il y aussi Eric Lampaert, comique anglais connu en France par l’émission Mon Incroyable Fiançé et revu dans Les Profs 2, qui joue le leader du groupe dont s’occupe Jonny. Il y aussi tout plein de trés jolies femmes assez dénudées vraiment là pour donner un coté sexy et une ambiance très hippie au long métrage, la plus marquante est Erika Sainte vue dans Ablations.

Venu de la publicité, le réalisateur français Antoine Bardou-Jacquet passe pour la première fois au cinéma avec Moonwalkers. Il signe un film totalement barré très influencé par les classiques des années 60. On peut y voir des clins d’oeil au Orange Mécanique de Stanley Kubrick, un générique à la Yellow Submarine et une maison faisant penser à celle de Mick Jagger dans Performance. Très anglais dans son apparence, Moonwalkers est une vraie curiosité monté par une équipe principalement franco belge avec des acteurs américains, anglais, français et belge et le fraîchement Césarisé Glynn Speeckaert en directeur photo.

 

Moonwalkers

 

Moonwalkers est la curiosité de ce mois de mars. Un film complètement fou qui mérite franchement d’être découvert, pas si éloigné dans ses délires et ses scènes d’action du Kingsman de Matthew Vaughn . Quel dommage qu’il ne soit proposé dans aussi peu de salles car il n’aura jamais l’occasion de remporter le succès qu’il mériterait. Rupert Grint et Ron Perlman forment un duo aussi inattendu qu’improbable mais qui fonctionne à merveille. On retiendra le nom du réalisateur Antoine Bardou-Jacquet en espérant qu’il poursuive dans la même veine.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Antoine Bardou-Jacquet
  • AVEC : Ron Perlman, Rupert Grint, Robert Sheehan, Eric Lampaert & Erika Sainte
  • SCÉNARISTE : Dean Craig
  • MUSIQUE : Kasper Winding et Alex Gopher
  • GENRE : Comédie, Action
  • DURÉE : 1h47
  • NATIONALITÉ : Britannique
  • DISTRIBUTEUR : Mars Distribution
  • SITE OFFICIELhttp://www.marsdistribution.com/moonwalkers
  • DATE DE SORTIE : 2 mars 2016