NOE de Darren Aronofsky [Critique Ciné]

 

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/11/14041112190817207912140321.jpg

 

Alors qu’on ne compte plus les adaptations cinématographiques de passages des Mythologies grecque ou romaine, les films sur  la Bible se font bien plus rare. Pourtant la Bible reste toujours aujourd’hui le livre le plus lu au monde et de nombreux passages pourrait donner lieu à des blockbusters au scénario passionnant. Peut être est ce la peur de contrarier de nombreux fidèles qui rebutent les grands studios Hollywoodien mais il semblerait que le succès de la série TV La Bible vient d’ouvrir les yeux des producteurs avec deux projets prévus pour cette année : Noé de Darren Aronofsky et Exodus de Ridley Scott.

Descendant du troisième fils d’Adam & Eve, Noé vivait paisiblement avec sa femme et ses trois enfants loin des autres hommes qui passent leur temps à défier leur créateur. Une nuit, Dieu lui envoie en rêve un message : le monde entier va être englouti sous les eaux. Noé est chargé de réunir un couple de chaque espèce animale et d’embarquer avec eux à bord d’une arche pour échapper au déluge.

L’histoire de Noé a trotté dans la tête de Darren Aronofsky depuis l’âge de 13 ans où il en avait écrit un poème. Des années plus tard il ambitionné déjà d’en faire son second long métrage après Pi mais l’ampleur du projet l’a freiné. C’est finalement sous la forme d’une bande dessinée qu’il développe réellement pour la première fois sa version de l’arche. Un projet qu’il ne tarda pas à nouveau à relancer sur le grand écran.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/11/14041112191717207912140323.jpg

Dans la Bible, l’histoire de Noé ne tient qu’en quelques pages, pas assez en vérité pour en faire un long métrage de deux heures. Avec sa bande dessiné puis le film qui en est tiré, Darren Aronofsky a étoffé cette histoire quitte à prendre de grandes libertés avec ce récit. Il développe un background qui donne une raison à la colère de Dieu, développe un conflit entre Noé et les autres hommes qui refusent d’être condamné et leur donne même un redoutable chef qui assurera la dose d’action nécessaire à tout blockbusters qui se respectent.

C’est la première fois que Darren Aronofsky se retrouve à la tête d’une superproduction. Le budget de 115 millions de Dollars lui permet de donner vie à sa vision qui s’inscrit dans la lignée de son troisième film The Fountain avec ses passages ésotériques et des scènes vraiment originales. Même si au final, le long métrage parait plus sage que la BD dans son rendu, on a parfois l’impression de vraiment voir des planches de BD prendre vie un peu dans la lignée de 300 de Zack Snyder.

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/11/14041112192617207912140324.jpg

Le rôle de Noé est interprété par Russel Crowe avec qui Darren Aronofsky souhaitait déjà tourner The Fountain. C’est un retour au Péplum pour l’acteur australien devenu superstar avec Gladiateur. Son épouse est jouée par Jennifer Connelly qui retrouve le réalisateur dans un rôle bien moins éprouvant que celui qu’elle tenait dans Requiem For A Dream. Emma Watson n’a qu’un second rôle comme fille adoptive de Noé et parmi les trois enfants on retrouve Logan Lerman, le héros de la saga Percy Jackson. Anthony Hopkins tient le petit rôle de Mathusalem et dans le rôle du bad guy on retrouve Ray Winstone. Un beau casting qui donne ajoute à la qualité de la mise en scène.

Ce qui est surprenant dans ce film, c’est le choix de Darren Aronofsky de ne montrer quasiment aucun animaux de tout le film. Une nuée d’oiseaux et des tonnes de reptiles sont montrés mais peu de plan sur les autres animaux. Ils sont tous immédiatement endormi une fois arrivé dans l’Arche et c’est limite si on ne les oublierais pas. Le réalisateur préfère centrer son intrigue sur Noé et ses relations avec sa famille. Curieusement, Darren Aronofsky semble vouloir faire de son héros un personnage pour le moins antipathique et guerrier qui dénote de tout ce qu’on nous a raconté jusque là.

 http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/11/14041112193017207912140325.jpg

MON AVIS

3/5

Adaptation très personnelle de l’histoire de l’Arche de Noé, le film de Darren Aronofsky pourra décontenancer les spectateurs par son point de vue qui désacralise un personnage mythique. La grande qualité de réalisation et d’interprétation fait tout de même de Noé, un très grand spectacle divertissant qui mérite le détour.

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – TITRE ORIGINAL : Noah
  •  – REALISATEUR : Darren Aronofsky
  •  – AVEC : Russel Crowe, Jennifer Connelly & Emma Watson
  •  – SCENARISTE : Darren Aronofsky
  •  – GENRE : Peplum
  •  – DUREE : 2h18
  •  – MUSIQUE : Clint Mansell
  •  – SITE OFFICIELhttp://www.noe-lefilm.fr/
  •  – DATE DE SORTIE : 09 Avril 2014