RESIDENT EVIL VILLAGE sur PS4 & PS5 [Test Jeu Vidéo]

RESIDENT EVIL VILLAGE sur PS4 & PS5 [Test Jeu Vidéo]

Resident Evil Village

Les mésaventures d’Ethan Winters se poursuivent dans Resident Evil Village, premier épisode de la franchise à sortir sur Playstation 5.

Avec Resident Evil 7 : Biohazard, Capcom s’était lancé en 2017 dans une véritable refonte de la franchise. Délaissant les personnages habituels et les zombies d’Umbrella Corporation, le jeu nous entrainait en Louisiane chez une bien inquiétante famille avec un nouvel héros pour leur faire face. Mais surtout ce nouvel opus délaissait l’habituel vue à la troisième personne pour passer en vue subjective inspiré sans doute par l’impressionnante démo du Silent Hill sur lequel Hideo Kojima et Guillermo Del Toro planchait alors. C’était aussi le premier jeu de la franchise jouable également dans son intégralité avec le Playstation VR. Suite directe des événements de ce septième opus, Resident Evil Village est disponible sur Playstation 5, Playstation 4, Xbox Series, Xbox One et PC depuis le 7 mai 2021.

Resident Evil Village nous fera retrouver trois ans plus tard Ethan et Mia Winters désormais installés quelque part en Europe où ils essayent de reprendre une vie normale en élevant leur petite fille Rose. Ils seront cependant rapidement replongé en plein cauchemar lorsque Chris Redfield viendra violemment s’emparer du bébé en pleine nuit. Se lançant à sa poursuite, Ethan va se retrouver dans un inquiétant village dont la plupart des habitants ont étés transformés en Lycans et où les derniers survivants vivent sous la crainte d’être les prochaines victime de Mère Miranda et de ses fidèles serviteurs.

Resident Evil Village

Après une courte introduction dans la nouvelle maison d’Ethan et Mia, Resident Evil Village commence vraiment par une inquiétante promenade nocturne dans la neige qui finira par nous conduire jusqu’à un village faisant penser à Resident Evil 4. Mais au lieu de zombies, nous découvrirons rapidement que les habitants ont ici été transformés en de sauvages lycans qui ne tarderont pas à vous submerger par leur nombre. Apres avoir échapper à cette attaque, l’exploration de ce village pourra vraiment commencer. Il faudra être bien consciencieux dans sa découverte des lieux pour être sur de ramasser toutes les ressources possibles cachées dans chaque maison car elles s’avéreront bien utiles. Un check rapide de la carte vous permettra de voir si chaque maison passe bien de rouge à bleu pour s’assurer de rien n’avoir raté.

Cette exploration du village finira par  vous conduira rapidement aux portes du manoir de Lady Dimitrescu. Une vampire gigantesque qui ne sera pas sans rappeler le Tyrant Mr X. et le Nemesis de Resident Evil 2 et 3 à sa manière de nous traquer sans cesse dans les couloirs de la bâtisse. Elle a en plus trois filles qui viendront elle aussi régulièrement vous tourmenter jusqu’à ce que vous trouviez le moyen de vous en débarrasser pour de bon. Vous ne pourrez vous échapper de ce manoir qu’en retrouvant les visages de quatre statues et en éliminant la maîtresse de maison dans un combat épique sur les toits. De plus des morts vivants et d’étranges créatures ailées viendront aussi vous donner du fil à retordre dans l’exploration des lieux.

Resident Evil Village

Alors que l’on pensait avoir déjà atteint la fin du jeu, nous découvrirons en fait que nous venons d’en faire à peine un quart. Cette fameuse Lady Dimitrescu dont on a longuement entendu parler n’est en fait que la première des quatre serviteurs de  Mère Miranda.

Après avoir accédé à de nouvelles zones du village, vous finirez par visiter une autre demeure dans laquelle une étrange marionnette prénommée Angie viendra vous tourmenter à son tour. Le gameplay changera un peu dans cette partie du jeu car vous vous retrouverez longtemps sans armes pour vous défendre. Faisant beaucoup penser à la démo de Silent Hill, il faudra ici fuir à travers les différentes pièces et couloirs de la maison et se cacher dans des placards ou sous un lit pour tenter d’échapper à un bébé difforme véritablement cauchemardesque.

Cette nouvelle zone terminée vous vous y dirigerez alors vers une partie submergée du village dans laquelle vous devrez faire face à l’étrange Moreau. Un petit bonhomme amusant au premier abord mais qui peut se transformer en une gigantesque créature marine dont il ne sera pas facile de se débarrasser. En cas de chute dans l’eau, vous n’aurez plus aucun échappatoire qu’une mort quasi instantanée.

Le quatrième adversaire est un certain Karl Heisenberg dirigeant d’une immense usine où des humains sont transformées en machines à tuer. Avant de l’affronter, il faudra faire le tour de cet immense bâtiment et faire face à de coriaces adversaires. Heisenberg a des pouvoirs télé kinésique qui lui permet de se fabriquer une impressionnante armure pour un affrontement final dantesque. Sans aucun doute le plus spectaculaire du jeu.

Après en avoir terminé avec ces seconds couteaux, il sera temps de s’attaquer enfin à Mère Miranda en personne. Pendant un bref instant, vous pourrez alors prendre le contrôle de Chris Redfield pour faire un grand ménage dans le village. C’est cependant tout seul qu’Ethan Winters devra régler son compte à cette sorcière pour récupérer Rose. Un combat qui pourrait paraître compliqué au premier abord mais qui est finalement assez simple en mode normal une fois que l’on a compris les patterns de Mère Miranda et qu’on s’est bien assuré de faire le plein de munitions et de kits de soin.

Resident Evil Village

Quatre modes de difficulté sont disponibles, Facile, Normal, Hardcore et un mode Le Village Des Ombres réservé aux fous furieux de la manette dans Resident Evil Village. En prenant le temps d’explorer quasiment tous les recoins de la carte, il vous faudra environ une quinzaine d’heure pour venir au bout de l’histoire du jeu. Un temps qui variera si vous prenez bien le temps d’aller chercher aussi tous les trésors que l’on peut trouver aux environs du village qui ne sont pas nécessaires à la progression dans le jeu mais pourrons se montrer tout de même bien utile. Il y aura des chèvres en bois bien cachés dans les décors qu’il faudra détruire comme les BobbleHeads des remake des deuxième et troisième épisode.

Comme d’habitude, une liste de défis est disponible pour remporter des trophées PSN et des points pour acheter les bonus du jeu à la fin de la partie. Ils vous sera ainsi possible d’acheter des armes plus puissant avant de relancer une nouvelle partie où vous garderez tout votre arsenal de fin de partie. Vous pourrez aussi débloquer le mode Mercenaries, un mini jeu à part dans lequel vous devrez dézinguer un nombre donné d’adversaires dans les temps impartis dans des maps issues de Resident Evil Village. 

Resident Evil Village

En terme de gameplay, il faudra un certains temps pour s’habituer à cette vue à la première personne si vous ne vous étiez pas déjà frotté à Resident Evil 7. Il n’est pas toujours facile de savoir comment nous sommes placés par rapport aux adversaires et certaines actions sont bien moins évidentes à faire lorsqu’on ne voit pas son corps comme ici. Autrement nous retrouvons la plupart des mécaniques et le même genre d’arsenal que dans les précédents épisodes qui nous feront rapidement retrouver nos repères. Il faudra cependant aussi s’habituer à la manette haptique de la PS5 qui simule la resistance d’une véritable gâchette de pistolet.

Par rapport aux anciens épisodes vous ne trouverez pas de coffre pour stocker le matériel en trop mais les  objet de quête n’encombreront plus votre inventaires. Seules vos armes et munitions y seront stockés. C’est un marchand ambulant que vous retrouverez a différents endroits dans le jeu qui vous vendra de nouvelles armes ainsi que les munitions et les améliorations pour celle ci. Il se transformera plus tard en cuisinier grâce aux morceaux de viande que vous lui ramènerez. Cela permettra d’augmenter votre niveau de vie et votre résistances aux coups. Attention cependant à ne pas dépenser trop vite votre argent car certaines armes se verront vite remplacées par des modèles plus intéressants

Question graphismes et ambiance, Resident Evil Village est vraiment très réussi. Si la version PS5 bénéficie d’une meilleure résolution et de meilleurs effets lumineux grâce au RayTracing, la version PS4 n’aura pas vraiment à rougir face à sa grande sœur. On sent de toute façon que le jeu n’est pas encore vraiment conçus pour la nouvelle génération de consoles et qu’il sera espérons le possible de faire encore mieux même si le jeu est déjà très beau. Les différents lieux à visiter sont riches en détails et méritent que l’on s’y attarde. L’ambiance sonore contribuera grandement au coté angoissant avec une spatialisation des effets sonores très efficace. On se surprendra parfois à ne pas oser s’aventurer trop vite à cause d’un son proche.

Resident Evil Village

Délaissant le coté trop centré sur l’action qu’avait pris la franchise sur le sixième épisode, Resident Evil Village redevient un vrai Survival Horror bien angoissant. On regrettera cependant ce passage en vue subjective qui dénature la franchise sans rien apporter de mieux. Il n’y a pas grand chose de vraiment original dans ce nouvel épisode mais on se laissera facilement prendre au jeu par  son ambiance bien angoissante.

MON AVIS :
4/5

GRAPHISMES : 4/5
SON : 5/5
JOUABILITÉ : 4/5
DURÉE DE VIE : 3/5
INTÉRÊT DU JEU : 4/5

A Lire Aussi

Ghost Of Tsushima - 2020

GHOST OF TSUSHIMA sur Playstation 4 [Test Jeux Vidéo]

Annoncé en octobre 2017, le jeu de samouraï Ghost Of Tsushima développé par Sucker Punch est enfin disponible comme la

The Last Of Us Part II

THE LAST OF US PART II sur Playstation 4 [Test Jeux Vidéo]

    Sept ans après le premier volet, voici enfin le très attendu The Last Of Us Part II, un

Resident Evil 3

RESIDENT EVIL 3 sur Playstation 4 [Test Jeux Vidéo]

    En attendant la sortie de Resident Evil Village, Capcom nous fait patienter avec un remake du classique Resident

Dreams - PS4

DREAMS sur Playstation 4 [Test Jeux Vidéo]

    Portant bien son nom, Dreams pourrait réaliser le rêve de tous les développeurs en herbe qui rêvent de

Death Stranding

DEATH STRANDING de Hideo Kojima sur Playstation 4 [Test Jeux Vidéo]

    Viré de chez Konami, Hideo Kojima prend sa revanche en développant à son compte le mystérieux Death Stranding

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.