13 REASONS WHY de Brian Yorkey [Critique Séries TV]

 

13 Reasons Why

 

Attendue depuis 2011 au cinéma, c’est finalement sous la forme d’une série télé sur Netflix qu’arrive l’adaptation de 13 Reasons Why. l’émouvante histoire des raisons qui ont poussé une jeune lycéenne à se suicider qui dépeint avec beaucoup de réalisme les problèmes d’harcèlement à l’école.

 

 

SYNOPSIS :  Une semaine après le suicide de son amie Hannah Baker, Clay Jensen a la surprise de découvrir sur le seuil de sa porte un colis envoyée par la disparue. A l’intérieur, il découvrira sept cassettes audio sur lesquelles la jeune lycéenne va expliquer les treize raisons qui l’ont poussé à commettre l’irréparable. Et si il était l’une d’entre elles ?

 

Véritable phénomène depuis son lancement, 13 Reasons Why est l’adaptation du best seller 13 Raisons écrit par Jay Asher qui avait remporté un franc succès à sa parution aux Etats Unis en 2007. Notamment produite par la chanteuse Selena Gomez qui aurait du tenir le rôle principal dans l’adaptation cinématographique en 2011, cette adaptation a été créé et dirigée par Brian Yorkey, un metteur en scène de Broadway qui a confié la réalisation des épisodes à des pointures dont Tom McCarthy (Spotlight) et Gregg Araki (The Doom Generation).

 

13 Reasons Why

 

Cette nouvelle série n’est pas traitée comme les autres par Netflix car elle a clairement une vocation éducative voir même salvatrice. C’est en effet la seule où un texte au début des épisodes peut prévenir de la violence des images qu’elles contient et aussi la seule série Netflix accompagnée d’un documentaire qui revient sur la conception de cette série mais qui surtout apporte des explications afin de bien faire comprendre son important message qui pourrait sauver des vies.

Les problème d’Hannah Baker commence par une simple photo prise par Justin, le garçon qu’elle aimait. Cette photographie de la jeune fille dévoilant un bout de cuisse en glissant sur un toboggan n’avait rien de bien méchante en elle même si elle était restée privée sauf qu’elle a été envoyée à une grande partie des élèves de son lycée par l’indélicat Bryce, copain de Justin et que cela a suffit à forger à Hannah, une réputation de « fille facile ». Puis il y a une liste sur laquelle elle figurait comme la fille avec les plus belles fesses du lycée qui n’a rien arrangé puisqu’elle est alors devenue celle avec qui les garçons voulaient tenter leur chance. Si il était déjà dure de supporter les railleries quotidiennes, les choses ne vont faire qu’empirer poussant progressivement la jeune femme vers le point de non retour.

 

13 Reasons Why

 

Construite sur de perpétuels allers-retours dans le temps, 13 Reasons Why suit principalement Clay Jansen, un camarade de lycée d’Hannah Baker un peu gringalet et invisible qui était tombé sous le charme de la jeune fille sans jamais avoir osé lui avouer alors qu’ils travaillaient tous les deux dans un cinéma. Muni de son walkman, le lycéen va avoir beaucoup de mal à écouter les cassettes laissées par Hannah qui lui a tracé un véritable jeu de piste pour expliquer les raisons de son passage à l’acte. On verra donc régulièrement des scènes du passé à l’époque où Hannah était encore en vie pour accompagner les scènes où il écoute les cassettes avec régulièrement des retours dans le présent où Clay devra prendre sur soi pour faire face aux tourmenteurs d’Hannah. Mais plus il progressera dans son écoute et plus cela deviendra difficile de supporter ces révélations malgré le soutien de son ami Tony, véritable ange gardien dans cette tragédie. Pour bien distinguer les scènes qui se déroulent dans le présent de celles dans le passé, le showrunner a eu la bonne idée de faire porter à Clay une grosse coupure au front suite à un accident de vélo. Un repère tout simple et pourtant très utile pour s’y retrouver dans cette histoire.

Chaque face des sept cassettes laissées par Hannah raconte sa relation avec l’un de ses camarades qui l’ont poussé à se suicider. Il y a Justin le séducteur, Alex et Jessica qu’elle prenait pour ses meilleurs amis, Michele qui lui a tourné le dos, Tyler qui l’épiait à sa fenêtre et prenait des photos, Zach et Marcus qui l’ont prise pour une fille facile, Ryan qui a trahi sa confiance, Sheri qui aura manqué de courage et Bryce le pire d’entre eux.  Presque tous ont eu l’occasion d’écouter les cassettes avant Clay et feront peser le doute autour de ce drame car à les écouter, Hannah n’est qu’une menteuse. La plupart d’entre eux ne sont pas vraiment méchants, juste des ados normaux émulés par l’effet de bande pour commettre des faits d’harcèlement moral sans se soucier des conséquences. En plus de ces lycéens, on suivra aussi le combat des parents d’Hannah dans leur quête pour tenter de comprendre le désespoir de leur fille qu’il n’ont pas su déceler, trop occupés qu’ils étaient par leur soucis financiers. On verra aussi ceux de Clay, soucieux du comportement du jeune homme dont il ne comprennent plus le comportement, et dont la mère avocate va assurer la défense du lycée dans le procès intenté par les parents d’Hannah sans savoir quelle relation elle avait avec son fils.

 

13 Reasons Why

 

13 Reasons Why n’aurait certainement pas été aussi réussie sans la bonne interprète pour incarner Hannah. C’est la remarquable Katherine Langford qui pour son premier grand rôle s’impose immédiatement. Comment rester insensible à son charme naturel et sa prestation sur le fil. Elle est tellement attachante qu’on espérera un twist qui nous apprendra qu’Hannah ne s’est pas vraiment tuée. Plus connu Dylan Minnette, vu récemment dans les films Chair De Poule et Don’t Breathe, est lui aussi parfait pour incarner le fragile Clay Jensen. Les fans de Grey’s Anatomy reconnaîtront sans doute Kate Walsh qui joue la mère d’Hannah totalement détruite par cette perte.

Beaucoup de séries et de films nous ont montré les relations parfois difficiles entre lycéens mais rares sont celles à l’avoir fait avec autant de véracité. Il faudra s’accrocher face à la violence de certaines scènes et la détresse des différents personnages. La scène la plus choc est sans aucun doute celle du suicide d’Hannah que l’on verra vraiment souffrir  en passant à l’acte pour bien dissuader les spectateurs qui aurait déjà songé à mettre fin à leur jour. On sera tous forcement toucher par cette histoire car on a probablement tous été un jour moqué à l’école ou au travail. Mais au delà du harcèlement, la série parle aussi de deuil et comment surmonter l’impensable. Plus légèrement, l’histoire d’amour loupée entre Clay et Hannah touchera aussi tout ceux qui ont un jour laissé échapper l’amour faute de n’avoir pas osé avouer ses sentiments.

 

13 Reasons Why

 

13 Reasons Why est une série dure mais essentielle. Probablement l’une des meilleures production Netflix parue depuis l’excellent Stranger Things. Le showrunner Brian Yorkey bien épaulé par sa batterie de talentueux réalisateurs ont réussi à signer une série vraiment originale sur un sujet que l’on pensait avoir déjà beaucoup vu. Ils arrivent bien souvent à nous submerger d’émotion  sans jamais avoir trop à tirer sur la corde car cette tragique histoire raisonnera forcement dans le cœur de chacun des spectateurs en rappelant de près ou de loin des souvenirs de lycée. Même si l’histoire d’Hannah semble être conclue à la fin de cette saison, le dernier épisode ouvre cependant la porte vers une éventuelle seconde saison dont on ne peut qu’espérer une très rapide confirmation même si Katherine Langford risque de beaucoup nous manquer.

 

MON AVIS : 5/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • SHOWRUNNER : Brian Yorkey
  • AVEC : Dylan Minnette, Katherine Langford, Christian Navarro et Kate Walsh
  • SCÉNARISTE : Brian Yorkey d’après l’oeuvre de Jay Asher
  • GENRE : Drame
  • DURÉE : 13 x 52 minutes
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Netflix
  • SITE OFFICIELhttps://www.netflix.com/title/80117470
  • DATE DE SORTIE : 31 mars 2017