BLACK SNAKE, LA LEGENDE DU SERPENT NOIR de Thomas Ngijol et Karole Rocher [Critique Ciné]

 

Black Snake, La Légende Du Serpent Noir

 

Oubliez le phénomène Black Panther car Thomas Ngijol est de retour au cinéma dans la peau de Black Snake le premier véritable super héros africain dont la légende devrait vous faire mourir de rire.

 

 

SYNOPSIS : Clotaire Sangala revient dans son pays natal en Afrique après des années passées à Paris pour retrouver son grand père adoptif chinois experts en arts martiaux. Lui qui pensait pouvoir se la couler douce, va être confronté de plein fouet à la corruption du pays. Pour sa vengeance, il va devenir Black Snake, le premier super héros africain.

 

Lorsque Thomas Ngijol avait annoncé pour la première fois qu’il travaillait sur un film à propos du premier super héros africain, nous n’avions même pas encore entendu parler de Black Panther ! Mais le long métrage ayant mis un temps fou à sortir, il s’est finalement fait griller par le film Marvel avec le succès planétaire que l’on connait. Mais sérieusement le long métrage de Ryan Coogler méritait il vraiment d’être considéré comme un véritable phénomène alors que ce super héros sort d’un pays qui n’existe pas ? Avec Black Snake, La Légende Du Serpent Noir, Thomans Ngijol et Karole Rocher ont le mérite de nous plonger dans la véritable Afrique avec un héros authentique probablement moins flatteur mais beaucoup plus drôle.

 

Black Snake, La Légende Du Serpent Noir

 

Si Black Snake, La Légende Du Serpent Noir n’avait pas été réalisé par Thomas Ngijol, il aurait facilement pu être accusé de racisme. Il faut vraiment être familier de l’humour sans limite de l’ancien pensionnaire du Jamel Comedy Club pour saisir que c’est avec le plus grand amour qu’il se moque ainsi des us et coutumes des africains et que nous sommes vraiment ici pour rire comme c’était déjà le cas dans Case Départ et Le Crocodile du Botswanga. Les occasions seront d’ailleurs très nombreuses de le faire tant les dialogues et les situations sont bien souvent réellement hilarantes.

Il ne faut vraiment pas chercher à comparer plus que cela Black Snake, La Légende Du Serpent Noir et Black Panther car nous ne sommes clairement pas dans le même genre de budget ou même d’ambition. Comme d’habitude, Thomas Ngijol campe ici un véritable raté partisan du moindre effort qui même lorsqu’il deviendra un super héros ne fera jamais vraiment d’étincelles. Il y a quand même par moment des passages qui se montreront presque digne d’un Marvel avant d’être bien souvent désamorcé de tout sérieux par un énorme gag.

 

Black Snake, La Légende Du Serpent Noir

 

Il faut bien l’avouer quasiment tout le film repose sur les épaules de Thomas Ngijol source de la plupart des gags. L’autre acteur de poids dans cette histoire est sans aucun doute Edouard Baer qui même si il est lui aussi toujours sur le même registre nous fera immanquablement beaucoup rire dans le rôle de l’émissaire français. Dommage qu’ils n’aient pas plus de scènes ensemble car leur face à face mérite vraiment le détour. On sera moins convaincu par Karole Rocher dont le personnage ne prête qu’à rire à ses dépends.

Sous ces airs de comédie volontairement débile Black Snake, La Légende Du Serpent Noir se permet malgré tout d’envoyer un vrai message en dénonçant notamment la politique étrangère française dans les pays d’Afrique toujours avec autant d’humour. On aurait aimé tout de même un scénario un peu plus étoffé pour en faire une comédie plus réussie. Au fond ce sont toujours les mêmes recettes d’humour communautaire certes toujours aussi drôle mais pour un quatrième film, il aurait peut être fallu un peu de renouveau.

 

Black Snake, La Légende Du Serpent Noir

 

Si vous êtes fans de l’humour de Thomas Ngijol, il y a de fortes chances que Black Snake, La Légende Du Serpent Noir vous fasse vraiment beaucoup rire. Même si il joue dans le registre d’un humour volontairement débile, le film est bien plus intelligent et honnête que la majorité des comédies françaises dont on nous abreuve en permanence. Si seulement Thomas Ngijol avait pu se montrer un peu plus original plutôt que reprendre une recette qui a déjà fait ses preuves, le film n’en aurait été que plus réussi.

                                                                                            

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Thomas Ngijol et Karole Rocher
  • AVEC : Thomas Ngijol, Karole Rocher, Edouard Baer & Michel Gohou
  • SCÉNARISTES : Thomas Ngijol, Karole Rocher, Jean-Pascal Zadi & Alexandre Gonzales
  • COMPOSITEUR : Skread
  • GENRE : Comédie
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : UGC Distribution
  • DURÉE : 1h22
  • SITE OFFICIEL : https://ugcdistribution.fr/film/black-snake-la-legende-du-serpent-noir/
  • DATE DE SORTIE : 20 février 2019