Chronique Concert : CAVALERA CONSPIRACY – BATACLAN, PARIS – 20 Juin 2011

chroniqueConcert.jpg

 

http://img690.imageshack.us/img690/4577/118np.jpg

 

 

La fête de la musique arrive avec un jour d’avance pour les metalleux parisiens avec le grand retour de Cavalera Conspiracy dans notre belle capitale. A peine revenu du Hellfest,
les amateurs de metal avait rendez vous au Bataclan pour un grand concert des deux frangins Cavalera avec Zuul FX et Baptized In Blood.

 

ZUUL FX

C’est à 19h00 pêtantes que Zuul Fx investit la scéne d’un Bataclan encore tres clairsemé. Les spectateurs ne semblent pas s’etre précipité pour découvrir les
deux groupes qui ont pour mission de chauffer la salle avant l’arrivée de la tête d’affiche. Cela ne semble pas decourager nos Frenchies qui délivre un set honnete d’envrion une demie heure. Le
groupe est carré mais les compos semblent reposer plus sur la double grosse caisse que sur les riffs eux memes. Du coup chaque chanson se ressemble beaucoup et le guitariste n’est pas d’une
grande virtuosité avec sa sept cordes : riffs brouillons et solos faiblards sont au programme. Pas vraiment aidé par un son médiocre, des problèmes de samples et un chanteur qui cherche a faire
de l’humour, Zuul FX n’aura pas forcement gagner beaucoup de fans avec ce concert. On leur reconnaitra tout de meme une bonne energie qui pourrait faire d’eux un futur fer de
lance de la scène metal française.

 

BAPTIZED IN BLOOD

Un peu avant 20h c’est au tour de Baptized In Blood de monter sur scène. Le groupe fraichement signé par Roadrunner Records venait faire la promotion de leur
premier album. C’est aussi la première fois qu’ils se produisaient en France et vu les applaudissement peu nourris des spectateurs présents, le combo a encore du chemin à faire pour se faire
connaitre dans l’Hexagone. Comme Zuul FX, la formation souffre d’un son approximatif qui dessert leur prestation. Les musiciens semblent déjà plus talentueux mais les compos
semblent aussi beaucoup se ressembler dans un style qui rappelle un peu Pantera en moins inspiré. Avec un meilleur son, Baptized In Blood pourrait certainement
convaincre car le potentiel semble bien présent. L’avenir nous dira si a force de première partie, le groupe arrivera a se faire une place au soleil.

 

http://img31.imageshack.us/img31/4265/25130310150218055134823.jpg

 

CAVALERA CONPIRACY

Présent sur la scène du Hellfest ce dimanche, le groupe des deux frangins ne pouvait pas profiter de cet aubaine sans rendre une petite visite à leurs fans parisiens qui
n’auraient pas pu faire le deplacement pour les voir à Clisson. Entre le concert de la veille et le concert de Soulfly au mois de novembre 2010, on peu aisement comprendre
pourquoi Le Bataclan etait loin d’etre plein ce soir. Comme l’on dit, les absents ont toujours tort et les frères Cavalera semble se soucier guère du manque de spectateur et délivre un show
impeccable. 

Avec maintenant deux albums au compteur, le groupe peut desormais crééer une véritable set list variée qui fait la part belle au dernier CD Blunt Force Trauma tout en n’oubliant
pas les differents classiques issus du premier album et du repertoire de Sepultura. Très en forme, Cavalera Conspiracy délivre une prestation incroyable pleine
d’energie dans un esprit bon enfant ou Max Cavalera incite le public a taper dans les mains en rythme sur les chansons tout en déclenchant par moment des circle pits endiablés
qui transforme la fosse du Bataclan en champ de bataille.

Un peu decevant sur l’album, les nouvelles chansons prennent toute leur dimension en live grace aux prestations d’Igor Cavalera magistral et puissant derrière les fûts et le
prodige Marc Rizzo à la guitare, maitre du tapping. Meme si les parties de guitares de Max reste anecdoctiques, la voix est toujours bien là. Le bassiste
Johnny Chow est trés carré mais n’assure pas vraiment l’ambiance en restant figé tout le show à la meme place. Tout commme dans les albums, le groupe n’hesite pas a faire monter
sur scène quelques guests comme le chanteur de Zuul FX sur Roots Bloody Roots et les fistons Cavalera à la guitare et la batterie pour une
reprise de Nailbomb.

Avec un tel groupe, il n’y a plus vraiment de raison d’espere une reformation du line up d’origine de Sepultura. Max et Igor accompagné de
Marc Rizzo et Johnny Chow arrivent largement à faire oublier les membres manquants. Les morceaux de Sepultura sonnent comme à la grande époque
et se démarquent toujours un peu plus du reste de la setlist comme des hymnes Metal. Longue vie à Cavalera Conspiracy et à bientot pour une nouvelle date parisienne.

 

 

PS : Merci à Hard Force pour les invitations. Plus de photos sur le blog de Rock Artwork