Critique Ciné : THE DUKE OF BURGUNDY de Peter Strickland

 

The Duke Of Burgundy

 

En étudiant la filmographie de Peter Strickland, il est clair que le réalisateur est né trop tard. Après son hommage aux gialos dans Berberian Sound Studios, il récidive dans un long métrage une nouvelle fois teinté de nostalgie des seventies avec The Duke Of Burgundy. Une histoire d’amour Sado-Maso entre deux femmes à des années lumières de 50 nuances de Grey.

 

 

 

Maîtresse de maison autoritaire Cynthia mêne à la baguette son employée Evelyn n’hésitant pas à réprimander sa paresse. En réalité Cynthia et Evelyn sont amantes et ce petit jeu les distrait quotidiennement. A force de répétition, Cynthia fini pourtant par se lasser des ces jeux érotiques inventés par Evelyn qui prend son pied dans la soumission.

Derrière le titre énigmatique The Duke Of Burgundy se cache une race de papillon. Pas franchement au cœur de cette histoire puisqu’on peut seulement les voir bien enfermés dans une belle collection dans la maison de Cynthia et Evelyn et dans des images oniriques. Les deux femmes assistent régulièrement a des réunions d’un club d’amateurs. Ces images de papillons ne font que nous rappeler des films comme Le Silence Des Agneaux ou L’Obsédé alors que nous ne sommes en fait pas ici dans un thriller mais dans une étrange histoire d’amour.

The Duke Of Burgundy

Un amour bien particulier qui fonctionne sur la soumission. Celle d’Evelyn qui prend un malin plaisir chaque jour à inventer de nouvelles manières de prendre du plaisir avec sa compagne. Bien que soumise, c’est en vérité elle qui dicte à Cynthia ce qu’il faut lui faire en laissant ici et là de petites fiches explicatives. A force d’escalade, ce jeu de la fausse dominatrice fini cependant par la lasser. Beaucoup de non dits et de choses à deviner font que l’on pourra passer à coté du réel sujet du film.

Peter Strickland semble vouloir plus soigner ses images que son scénario. Si les images de The Duke Of Burgundy sont bien souvent superbes, il faut bien reconnaître qu’on se demande bien ce que le réalisateur et scénariste a bien voulu nous raconter ici. Les petits jeux entre Cynthia et Evelyn sont quasiment les mêmes chaque jour au point qu’on se demande si certaines scènes sont rediffusées plusieurs fois où si elles ont vraiment étés rejouées.

The Duke Of Burgundy

Tout comme Berberian Sound Studio était un film d’horreur sans la moindre image horrifique, Peter Strickland invente avec The Duke Of Burgundy le film érotique le plus pudique au monde. N’espérez pas voir la moindre once de nudité dans ce long métrage. Les deux héroïnes ne se dévoileront au maximum qu’en lingerie et corset. Pourtant il se dégage tout de même un fort érotisme dans cette relation particulière qui devrait émouvoir plus d’un fétichiste.

Film à petit budget oblige, Peter Strickland a été chercher deux actrices pas vraiment connues. Certains reconnaîtront peut être l’actrice Danoise Sidse Babett Knudsen, héroïne de la série Borgen, dans le rôle de l’autoritaire mais malheureuse Evelyn. Celui de la soumise mais perverse Cynthia est interprété par Chiara D’Anna que l’on avait déjà pu voir dans Berberian Sound Studio. Deux actrices vraiment belles et intrigantes parfaitement choisies pour ces deux personnages.

 

The Duke Of Burgundy

 

 

MON AVIS :

 2/5 

The Duke Of Burgundy est typiquement le genre de film que l’on peut qu’aimer ou détester. Il faudra vraiment réussir entrer dans le film dès les premières minutes sous peine de passer 1h46 a s’ennuyer ferme. Hommage aux longs métrages de Jess Franco, le film s’adresse avant tout à un public de cinéphiles avertis qui salueront la maîtrise visuelle de Peter Strickland. On n’attend juste qu’il se trouve un scénariste pour l’aider à inventer des histoires au niveau de sa technique visuels pour avoir un jour le droit à une grande réussite.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Peter Strickland
  • AVEC : Sidse Babett Knudsen, Chiara D’Anna & Eugenia Caruso
  • SCÉNARISTE : Peter Strickland
  • MUSIQUE : Faris Badwan & Rachel Zeffira
  • GENRE : Drame / Romance / Érotisme
  • DURÉE : 1h46
  • NATIONALITÉ : Britannique
  • DISTRIBUTEUR : The Jokers / Bac Films
  • SITE OFFICIEL : http://thedukeofburgundy.com/
  • DATE DE SORTIE : 17 juin 2015

 

 

A LIRE AUSSI :