Critique Ciné : ASTERIX ET OBELIX AU SERVICE DE SA MAJESTE de Laurent Tirard

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350943622.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Laurent Tirard

 – AVEC : Edouard Baer, Gérard Depardieu & Charlotte Lebon

 – GENRE : Comédie

 – DUREE : 1h49

 – SITE OFFICIELhttp://asterixetobelix4-lefilm.com/officiel/

 – DATE DE SORTIE : 17 octobre 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Le breton Jolitorax vient demander l’aide
d’Astérix & Obélix pour défendre son village qui subit l’attaque des romains. Nos deux guerriers décident alors de partir pour l’Angleterre avec un tonneau
de potion magique pour taper du romain tout neuf mais une autre menace les attends sur place, les Normands qui dit on ne connaissent pas la peur…

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350947937.jpg

 

CRITIQUE : Et de quatre pour les adaptations live de la bande dessinée Astérix. Des aventures qui se suivent mais qui ne se
ressemblent pas car à l’exception de l’incontournable Gérard Depardieu, seul acteur français capable d’incarner Obélix, c’est encore une fois une toute nouvelle
équipe qui se charge de cette nouvelle adaptation mélange des albums Astérix & Obélix Chez Les Bretons et Astérix & Obélix Chez Les Normands.

C’est Laurent Tirard et la boite de production Fidélité qui est cette fois ci à la tête du projet. Fort du succès de leur adaptation du Petit
Nicolas
, ils n’ont eu aucun mal à convaincre Anne Goscinny que leur idée était la meilleure pour poursuivre la saga cinématographique du petit gaulois. Astérix
et Obelix aux Service de Sa Majesté
se veut être un reboot de la franchise remettant au coeur de l’histoire nos deux héros qui servaient avant plutôt de faire valoir et d’être aussi plus
fidèle aux bandes dessinés.

Alors même si Uderzo lui même ainsi que les descendants de Goscinny se disent très fier de ce long métrage, il n’est pas certain que le fan
d’Astérix le soit lui aussi. L’adaptation des deux bandes dessinées est en effet bien mollassonne. L’idée de fusionner deux albums permet autant de digression que de fidélité à
l’oeuvre d’origine et même si on reconnaît bien certaines scènes, celles ci semblent cependant complètement purgée de leur humour. On s’ennuie ferme dans le film de Laurent
Tirard
qui n’arrive pas à reprendre le second degré de Goscinny et livre une oeuvre destiné avant tout aux jeunes enfants a des années lumières de la réussite de
Astérix et Obélix Mission Cléopatre d’Alain Chabat qui reste à ce jour l’adaptation la plus réussie de la saga du petit gaulois. Ce nouvel opus se rapproche
plutôt du premier épisode avec les mêmes effets spéciaux ratés et une absence fort déprimantes de scènes vraiment drôles.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350948015.jpg

 

Exit Clovis Cornillac, le nouveau Astérix est interprété par Edouard Baer, le script Otis du film d’Alain
Chabat
prend donc du galon grâce à son amitié avec le réalisateur Laurent Tirard. Mais là ou on aurait pu pensé que le caractère de l’acteur collerait bien au petit
gaulois, au final Edouard Baer éclipse totalement le personnage au caractère nerveux pour laisser eclater son naturel bavard et absurde. Même si il joue toujours l’idiot,
Gérard Depardieu reste quand à lui toujours du même niveau. Et quel idée d’envisager leur relation comme une sorte d’homosexualité ! Ce qui peut marcher dans le Sherlock
Holmes
de Guy Ritchie ne peut pas se prêter à tous les films !

On ne verra pas grand monde du village d’Astérix dans cette histoire à part un Idéfix rapidement mis de coté et un Abraracourcix raté. Le casting du film se
concentre sur les personnages des deux BDs et va à nouveau beaucoup chercher dans les talents dénichés par Canal + : Guillaume Gallienne en
Jolitorax et  Charlotte Lebon en Ophélia. On trouve  aussi des acteurs bien plus réputés comme Catherine Deneuve en
« Reine d’Angleterre » inventée pour le film, Valérie Lemercier en gouvernante, Tous doivent jouer avec un accent anglais rapidement énervant. Se rajoute encore Dani
Boon
et Bouli Lanners en guerriers normands vraiment pas drôles tout comme Gerard Jugnot absolument pas crédible en chef Pirate et Vincent
Lacoste
a qui on a bêtement demandé de rejouer son rôle de Les Beaux Gosses. Seul Fabrice Luchini se démarque du lot en proposant une nouvelle vision de
César trés réussie.

En guise de reboot, Astérix et Obélix Au Service de Sa Majesté rivalise de médiocrité avec le premier opus signé Claude Berri. L’ennui prédomine sur les gags et
on passe son temps à regretter les délires d’Alain Chabat et sa bande qui avait su mieux que personne rendre hommage au personnage de Goscinny et
Uderzo. A qui le tour pour le cinquième épisode ?

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1350948107.jpg

 

MON AVIS : 1/5

 

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique d’ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUEShttp://xav-b.over-blog.com/article-16324820.html

 – la critique de LE PETIT NICOLAS de Laurent Tirardhttp://xav-b.over-blog.com/article-37030377.html

 – la critique de MOLIERE de Laurent Tirardhttp://xav-b.over-blog.com/article-5689681.html

 – la critique de LES BEAUX GOSSES avec Vincent Lacostehttp://xav-b.over-blog.com/article-32867387.html

 – la critique de LE MARSUPILAMI d’Alain Chabathttp://xav-b.over-blog.com/article-103133348.html