Critique Ciné : TOTAL RECALL MEMOIRES PROGRAMMEES de Len Wiseman

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1345157219.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – TITRE ORIGINAL : Total Recall

 – REALISATEUR : Len Wiseman

 – AVEC : Colin Farrell, Kate Beckinsale & Jessica Biel

 – GENRE : Science Ficition / Action

 – DUREE : 2h01

 – SITE OFFICIELhttp://www.welcometorecall.com/

 – DATE DE SORTIE : 15 Août 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Tracassé par un cauchemar récurrent, Douglas Quaid pense qu’un petit tour chez Rekall lui
permettrait de se changer les esprits. La firme est spécialisée dans l’implantation de faux souvenirs dans la mémoire de ses clients mais l’expérience va réveiller chez Douglas
sa vraie identité. Mais qui avait donc intérêt  à ce qu’il oublie tout ?

http://www.images-host.fr/view.php?img=1345157726.jpg

 

CRITIQUE : Tout comme John Carpenter fut un temps, le pauvre Paul Verhoeven est maintenant la cible
d’Hollywood pour réaliser des remakes de tous ses plus grands succès. Avant donc de retrouver sur nos écrans de nouvelles versions de Robocop et Starship
Troopers
, voici déjà un remake du mythique Total Recall qui n’a plus grand chose à voir.

Total Recall c’est avant tout l’adaptation d’une nouvelle de Phillip K. Dick. Une oeuvre d’environ trente pages que ni Paul Verhoeven ni
Len Wiseman ont choisi d’adapter fidèlement. Seuls la possibilité d’implanter des souvenirs dans la tête des gens et le fait que cela se passe mal pour notre héros ont en effet
étés conservés. La nouvelle parlait bien de la planète Mars mais jamais Douglas n’y mettait les pieds contrairement au film avec Schwarzenegger. Dans ce nouveau
Total Recall, il n’est même pas question de Mars. La colonie est en fait ce qu’il reste de l’Australe et on ne quittera donc pas la Terre même si le scénario s’éloigne lui aussi
beaucoup de la nouvelle.

Quel intérêt alors a refaire Total Recall si ce n’est pour ne pas en proposer une adaptation plus fidèle ? Le parti pris de Len Wiseman a visiblement été de
faire plutôt dans la surenchère en matière d’action et d’effets spéciaux. Le scénario tient ici vraiment sur un ticket de métro, aucun enjeu ne semble en ressortir et au final on se demande bien
pourquoi ces gens courent dans tous les sens et se battent pour pas grand chose. Cette histoire de colonisation de la dernière partie encore habitable sur terre ne tient pas vraiment la route et
n’a vraiment rien a voir avec l’oeuvre intelligente de Phillip K. Dick. Ici il  vous est prié de laisser le cerveau à l’entrée pour apprécier uniquement des poursuites et
combats en tout genre.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1345158051.jpg

 

Colin Farrell n’est peut être pas l’acteur qu’il aurait fallu a cette nouvelle adaptation, l’acteur n’a vraiment pas le charisme d’un Schwarzenegger et a du mal
a passer pour un héros. Il est plus adapté au rôle de salops ou de personnages sombres comme dans Comment Tuer Son Boss ? ou Fright Night. Kate
Beckinsale
reprend elle le rôle tenue par Sharon Stone qui est cette fois ci plus poussé, elle ne fini pas avec une balle dans la tête en quelques minutes et passera
tout le film a traqué son faux mari. Tout comme Farrel n’arrive pas à jouer les gentil, elle n’arrive pas réellement à jouer les méchantes, merci au piston du mari réalisateur. Quand à
Jessica Biel elle ne sert vraiment à rien en vraie petite amis du héros. Les erreurs de casting se poursuivent avec un Bill Nighy qu’on imagine mal en chef de la
résistance et un Brian Cranston encore une fois sous exploité.

Pour l’univers de ce nouveau Total Recall, Len Wiseman et toute son équipe sont allés puisés dans tous les meilleurs films de Science Fiction de ces trentes
dernières années. On trouve bien sur l’influence d’autre films adaptés des nouvelles de Phillip K. Dick, Blade Runner en tête pour les décors mais aussi
Minority Report. Les autres influences vont de Star Wars à I Robot avec en plus des effets d’halo lumineux à la JJ Abrams
(Star Trek, Super 8) un peu trop fréquents. De l’oeuvre de Paul Verhoeven, Len Wiseman a glissé quelques clins d’oeil comme la
prostitué à trois seins crédible sur Mars mais difficilement explicable sur Terre et le changeur de visage bien modernisé.

Avec l’approche de la fin des vacances, les derniers blockbusters estivaux ne sont plus à la même hauteur que ce qui a pu sortir il y a encore quelques semaines. Après un Abraham Lincoln,
Chasseurs de Vampires
plutôt médiocre, ce nouveau Total Recall n’arrivera certainement pas a relever le niveau ni à faire oublier le film culte de Paul
Verhoeven
. On a envie de dire tant mieux.

http://www.images-host.fr/view.php?img=1345158118.jpg

MON AVIS : 1/5

 

BONUS : la bande annonce du Total Recall de Paul Verhoeven.

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de UNDERWORLD, NOUVELLE EREhttp://xav-b.over-blog.com/article-99055378.html

 – la critique de STAR TREK : http://xav-b.over-blog.com/article-31113802.html

 – la critique de SUPER 8http://xav-b.over-blog.com/article-78356764.html

 – la critique de FRIGHT NIGHThttp://xav-b.over-blog.com/article-84469062.html

 – la critique de COMMENT TUER SON BOSS ?http://xav-b.over-blog.com/article-82203856.html