ÉPOUSE-MOI MON POTE de Tarek Boudali [Critique Ciné]

 

Épouse-Moi Mon Pote

 

Après Rheem Kherici et Philippe Lacheau, Tarek Boudali est le troisième membre de La Bande à Fifi à passer à la réalisation avec Épouse-Moi Mon Pote. Une comédie qui profite de la loi sur le Mariage Pour Tous pour recycler une nouvelle fois les bonnes idées des autres.

 

 

SYNOPSIS : Yassine a quitté le Maroc pour poursuivre des études d’architecture à Paris. Alors qu’il était bien parti pour sortir premier de sa promo, une panne d’oreiller lui a fait louper l’examen. Contraint de trouver quelqu’un qui accepterait de l’épouser au plus vite pour ne pas se faire expulser et ne trouvant aucune femme pour l’aider, il va demander à son meilleur ami de jouer se marier avec lui. Mais pour obtenir la nationalité française, il devra encore réussir à duper un inspecteur de l’immigration des plus pugnaces.

 

Dans notre époque où le moindre dérapage peut créer une vive polémique sur les réseaux sociaux répercutée très vite dans les médias, Tarek Boudali a l’inconscience de vouloir nous faire rire sur le thème du mariage pour tous pour son premier film Épouse-Moi Mon Pote. Un sujet très sensible qui nécessite une finesse dans l’écriture et une certaine sensibilité, ce que La Bande à Fifi ne nous a pas franchement habitué à voir dans leurs précédents films. Mais là où Philippe Lacheau a gagné en expérience avec des films de plus en plus réussi, ce nouveau film s’avère être un sacré retour en arrière dans des tréfonds de débilité rarement vu au cinéma.

 

Épouse-Moi Mon Pote

 

Alors que quelques humoristes ont récemment commencé à se faire épingler sur YouTube pour le plagiat de sketchs, visiblement Tarek Boudali n’a toujours pas de complexe comme son copain Philippe Lacheau à pomper allègrement les grandes comédies de ses trente dernières années. Épouse-Moi Mon Pote n’est ni plus ni moins que la même  histoire que celle du film Green CardGérard Depardieu faisait un mariage blanc avec Andy McDowell pour rester aux Etats Unis et devait faire ses preuves face aux inspecteurs de l’immigration. Se contentant d’utiliser le Mariage Pour Tous pour brouiller les cartes ne fait que recycler cette histoire qui a déjà nourri bien d’autres films plus ou moins sérieux comme Quand Chuck Rencontre  Larry qui racontait déjà l’histoire d’un mariage blanc homosexuel et dont le duo va même jusqu’à copier l’affiche. Mais il ne s’arrêtera pas là car on retrouvera aussi dans cette histoire de gros morceau de Mary A Tout Prix et même de Prête-Moi Ta Main. Une grosse arnaque  qui ne dupera que les moins cinéphiles ou les plus jeunes de ses spectateur qui n’ont pas vu tout ces films.

Ce n’est cependant pas le plus embarrassant dans Épouse-Moi Mon Pote qui a déjà été dénoncé par beaucoup d’associations comme purement homophobe. Sans aller aussi loin, on peut dire que le scénario du film est surtout complètement stupide. Comment alors que les homosexuels ont encore bien du mal à se faire accepter de tous, peut on encore utiliser les mêmes clichés sur les gays qu’il y a 50 ans sans réfléchir un minimum ? Sous l’excuse que son personnage ne sait rien de la culture homosexuel et pense que s’habiller en Village People et mettre des godes partout chez lui fera de lui un gay crédible, Tarek  Boudali utilise sans la moindre intelligence tout ce qui a déjà fait dans les comédies les plus nulles. Tout est donné pour argent content sans rien pour contrebalancer la bêtise de ses héros. Quand au black balaise et menaçant qui fait son coming out, c’était déjà dans Alibi.com avec le caméo de JoeyStarr.

 

Épouse-Moi Mon Pote

 

Il n’y a pas que la question homosexuel qui pose problème dans Épouse-Moi Mon Pote car c’est en fait toute l’histoire qui ne tient absolument pas debout. De la même manière qu’il utilise tous les clichés sur les homosexuels, il ne nous épargnera pas non plus les clichés sur le Maroc alors qu’il s’agit de son pays d’origine. C’est tellement déjà vu que cela ne fait franchement plus rire. Et que dire de cette sous intrigue amoureuse qui ne tient absolument pas la route dans ses rebondissements et sa recherche absolue de la Happy End. Difficile de comprendre comment un producteur a pu valider ainsi un scénario aussi faiblard qui sent l’inexpérience la plus totale.

De film en film, on ne peut pas dire que Tarek Boudali et Philippe Lacheau fassent de véritables progrès en terme de jeu d’acteurs Ils ne donnent même pas l’impression d’incarner des personnages tant ils sont pareils à ce qu’ils peuvent être au naturel. Tarek Boudali trouve en plus malin de nous refaire pour la énième fois ses imitations d’animaux dont on se serait bien passé. Et que dire de la nullité de leur grand copain Julien Arruti qui même en second rôle est toujours aussi mauvais. Pour jouer la belle de service, le réalisateur a fait appel à la YouTubeuse Andy Rowski qui sent elle aussi l’amateurisme. Il n’a en revanche pu se payer que la moitié du Palmashow avec la présence déjà de trop de David Marsais. Une fois de plus c’est Charlotte Gabris qui se sort le mieux de cette catastrophe avec aussi Philippe Duquesne qui arrive aussi à tirer son épingle du jeu en inspecteur de l’immigration.

 

Épouse-Moi Mon Pote

 

Tarek Boudali a clairement eu la chance de profiter du succès de Baby-Sitting et Alibi.com pour réussir à sortir Épouse-Moi Mon Pote car aucun producteur n’aurait autrement voulu sortir un film aussi mal écrit et mal interprété si ce n’est pur profiter d’une clientèle déjà acquise à la cause. Pour faire aujourd’hui une bonne comédie sur l’homosexualité, il faut une finesse d’esprit dont le jeune réalisateur et scénariste n’est pour le moment clairement pas encore pourvu. En allant plagier les autres plutôt que développer une histoire vraiment originale, il prouve bien son manque d’imagination et de talent mais combien de temps La Bande A Fifi pourra continuer ainsi à prendre les spectateurs pour des imbéciles ?

 

MON AVIS : 0/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Tarek Boudali
  • AVEC : Tarek Boudali, Philippe LacheauCharlotte Gabris, Andy Rowski & Philippe Duquesne
  • SCÉNARISTE : Tarek Boudali
  • COMPOSITEUR : Maxime Desprez & Michael Tordjman
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h32
  • NATIONALITE : Français
  • DISTRIBUTEUR : StudioCanal
  • SITE OFFICIELhttps://www.facebook.com/EpouseMoiMonPote/
  • DATE DE SORTIE : 25 octobre 2017