LE ROI ARTHUR : LA LÉGENDE D’EXCALIBUR de Guy Ritchie [Critique Ciné]

 

Le Roi Arthur : La Légende d'Excalibur

 

Après avoir donné un sacré coup de jeune à Sherlock Holmes, le réalisateur Guy Ritchie à choisi de revisiter l’histoire légendaire du Roi Arthur dans Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur mais cette histoire vue et revue méritait elle franchement une nouvelle version ?

 

 

SYNOPSIS : Après le soulèvement de son frère Vortigern, le Roi Uther arrive juste à temps à sauver son fils avant de mourir. Recueilli dans un bordel, Arthur a grandi sans se souvenir de ses origines royales. Devenu adulte, il est devenu le chef d’une bande de brigands à Londinium. Lorsque Excalibur va resurgir des eaux, Vortigern va pousser tous les hommes à tenter de la sortir de la roche. A sa propre surprise, Arthur sera celui qui réussira cet exploit mais avant de pouvoir devenir le chef de la rébellion, il devra apprendre à maîtriser l’épée.

 

Sorti vendredi dernier aux Etats Unis, Le Roi Arthur : La Legende d’Excalibur a fait l’un des démarrages les plus catastrophiques de l’année. Certes le film de Guy Ritchie avait de la concurrence avec les sorties récentes de Fast & Furious 8, Les Gardiens De La Galaxie Vol.2 et Alien : Covenant mais cela suffit il à expliquer cet échec ou les raisons sont elles plus profondes ? On ne compte plus en effet les nombreuses adaptations de la Légende du Roi Arthur que ce soit au cinéma, à la télévision et même chez nous en comédie musicale, de quoi penser que l’on connait déjà par cœur cette histoire est qu’une nouvelle version n’était pas forcement nécessaire même si c’est Guy Ritchie qui s’y colle. Porté par une bande annonce très rock sur fond de Led Zeppelin, on avait pourtant de quoi avoir de bons espoirs dans cette nouvelle version, mais en découvrant le film, on comprendra rapidement mieux pourquoi les américains ne se sont pas précipité en masse.

 

 Le Roi Arthur : La Legende d'Excalibur

 

Dés son introduction, Le Roi Arthur : La Légende D’Excalibur est déjà mal barré.  Le film commence par une grande bataille contre un puissant mage qui veut s’emparer de la couronne avec l’aide d’éléphants géants tout droit piqué du Seigneur Des Anneaux. Ce méchant mage sera rapidement décapité par le Roi Uther et sa puissante Excalibur sans opposer curieusement la moindre véritable résistance. Puis l’introduction se poursuit avec la trahison du frère du roi influencé par ce mage qui a décidé de s’emparer de la couronne. Vous l’aurez compris on a déjà vu ce genre d’introduction des milliards de fois et ce manque d’originalité ne laisse présager rien de bon.

Lorsque le film commence pour de bon, Guy Ritchie ne tarde pas à reprendre le même genre de narration très clipesque à base d’aller retour dans le temps et d’accélération qui avait fait le succès des Sherlock Holmes, mais curieusement cela ne fonctionne pas du tout dans cette histoire. Guy Ritchie et ses quatre scénaristes ont en plus choisi de  transformer l’apprenti Roi Arthur en patron d’un bordel et voyou patenté à l’image de ceux que le réalisateur affectionne dans tous ses films de gangster anglais. Le tout est noyé dans une musique bien trop moderne qui ne colle pas aux images. De plus les costumes ressemblent plus à une collection chevalier de chez Gap plutôt qu’à de véritables tenues médiévales.  Si tout cela devrait réjouir les fans inconditionnels du metteur en scène, pour les autres qui s’attendait à une histoire plus traditionnelle, la pilule sera certainement dure à avaler.

 

 Le Roi Arthur : La Legende d'Excalibur

 

Il n’y a pas que les habitudes de Guy Ritchie qui font de Le Roi Arthur : La Légende D’Excalibur un très mauvais film car au fond rien ne fonctionne. Le film est en effet très bavard mais les dialogues sont sans aucun intérêt et n’apporte rien à un récit qui se traîne en longueur pour installer la légende. C’est vraiment avec l’idée en tête d’installer une franchise que Guy Ritchie prend deux heures pour qu’Arthur ose enfin poser les deux mains sur le manche d’Excalibur et assumer enfin son héritage. Avant cela nous auront le droit à une répétition usante des mêmes images à chaque fois qu’il porte la main sur son épée. Lorsqu’il utilisera enfin son pouvoir, cela déclenchera des scènes d’action qui exploitent bien la 3D mais qui paraissent bien ridicules. La magie est aussi très mal représentée avec une pauvre Guenièvre qui semble au bord de l’évanouissement dès qu’elle lance un sort tous aussi nuls les uns que les autres.

Faute d’un scénario convaincant et de personnages bien développés, toute la distribution aura beau se démener, il n’arriveront pas à sauver Le Roi Arthur : La Légende D’Excalibur du nauffrage. Le choix de Charlie Hunnam, héros de la série Sons Of Arnachy ne semble pas être le plus judicieux tant l’acteur ne dégage rien d’héroïque. Dans le rôle du méchant Vortigern, Jude Law a de très beaux costumes mais rien à jouer pour se montrer vraiment cruel. On retrouve aussi l’actrice française Astrid Berges Frisbey vue dans Pirates Des Caraïbes : La Fontaine De Jouvence qui joue ici la mage Guenièvre avec un drôle d’accent. en compagnon d’Arthur, Djimon Hounsou (Les Gardiens De La Galaxie) et Aiden Gillen (Game Of Thrones) n’ont rien de chevaleresque et semble être ici pour le cacheton tout comme Eric Bana qui pour changer tient encore le rôle d’un Roi en incarnant Uther.

 

 Le Roi Arthur : La Legende d'Excalibur

 

Il ne faut que quelques minutes pour se rendre compte que Le Roi Arthur : La Légende D’Excalibur est totalement raté et avoir envie de quitter immédiatement la salle. Prenant son mal en peine, on décidera pourtant de rester voir si le film décollera mais il faudra se taper des tunnels de dialogues et des scènes répétitives sans enjeux pendant deux heures sans jamais qu’un seul moment du film nous emporte vraiment. Au lieu d’apporter de la modernité, le style particulier de Guy Ritchie ne fait que plomber cette histoire pas assez moderne en elle même pour s’y adapter. Le bide essuyé dans les salles américaines est parfaitement justifié et devrait heureusement nous sauver d’une éventuelle suite que le réalisateur avait clairement déjà en prévision.

 

MON AVIS : 0/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : King Artur : Legend Of The Sword
  • REALISATEUR : Guy Ritchie
  • AVEC : Charlie Hunnam, Jude Law & Astrid Bergès Frisbey
  • SCÉNARISTES : Joby Harold,  Guy Ritchie, Lionel Wigram, David Dobkin & Joby Harold
  • COMPOSITEUR : Daniel Pemberton
  • GENRE : Action, Aventure, Fantastique, Heroic Fantasy
  • DURÉE : 2h06
  • NATIONALITÉ : Américain, Australien et Britannique
  • SITE OFFICIEL :  http://kingarthurmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 17 mai 2017