LONDON HOUSE de David Farr [Critique Ciné]

 

London House

 

David Farr, scénariste et showrunner de la série The Night Manager passe pour la première fois au long métrage avec le thriller London House aux inspirations très Polanskiennes.

 

 

SYNOPSIS : Kate et Justin, un jeune couple qui attend un heureux événement, sont ravis de découvrir que leur nouveaux voisins Theresa et Jon qui viennent d’emménager juste en dessous d’eux attendent aussi un enfant. Rapidement les deux futures mamans se lient d’amitié mais lorsque Theresa va faire une fausse couche, les relations entre les deux couples vont devenir plus tendues.

 

Avec Demain Tout Commence et maintenant London House, on va finir par croire que Clémence Poesy a véritablement du mal avec la maternité ! Deux fois qu’elle joue en effet les mères qui ne s’assume pas abandonnant sa progéniture au père qu’elle ne connait à peine dans le premier et au bord de la crise de nerf dans ce nouveau film. Ce qui est certain c’est que le distributeur Septième Factory aimerait probablement réussir le même carton avec London House que celui de Demain Tout Commence. Cela risque cependant d’être compliqué car nous sommes ici dans le pur thriller et non pas dans la comédie feel good.

 

London House

 

Impossible de ne pas penser à Rosemary’s Baby rien qu’en lisant le synopsis de London House. Cette histoire de voisinage et de maternité semble tout droit inspirée par le film de Roman Polanski. Une influence que le réalisateur ne semble pas vouloir cacher lorsqu’on entend la bande originale composée par Adem Ulhan dont le thème principal n’est pas sans rappeler celui composé par Krzysztof Komeda. Il n’est cependant pas ici question de satanisme mais d’un couple tout de même bien diabolique et manipulateur.

London House est le premier film de David Farr, un scénariste réputé à qui l’on doit notamment l’histoire du très réussi Hanna de Joe Wright. Metteur en scène de théâtre, il s’est frotté pour la première fois à la réalisation en tant que showrunner de la série à succès The Night Manager. Sa mise en scène de London House semble mélanger ces deux univers avec une image plus proche de la série télé anglaise que du long métrage et une mise en scène très théâtrale.

 

London House

 

Ce n’est pas souvent que l’on peut voir Clémence Poesy dans un premier rôle au cinéma. L’actrice française découverte par le grand public pour son rôle de Fleur Delacour dans la saga Harry Potter nous présente ici une bonne palette de son talent passant de la jeune femme enceinte peu sure d’elle à cause d’une enfance difficile à une femme au bord du gouffre. Spécialisé dans les seconds rôles dans des productions anglaises, Stephen Campbell Moore joue son mari dépassé par les événements et incapable de montrer son soutien à sa femme.

Avec Stephen Campbell, célèbre pour son rôle de l’infâme Gouverneur dans la série The Walking Dead, dans le rôle du voisin du dessous. Il ne fait aucun doute que ce personnage ne va pas être très net. On en a rapidement la confirmation en voyant comment sa compagne jouée par Laura Birn semble vivre dans la terreur à ses cotés. C’est avec beaucoup de méfiance que l’on va forcement épier tous ses gestes pour tenter de découvrir quel plan diabolique il compte mettre en place.

 

London House

 

London House se regarde sans déplaisir mais ne fera certainement pas date dans le genre du thriller. La mise en scène assez fauchée de David Farr se rapproche plus d’un épisode de série anglaise ou même parfois à du théâtre filmé qu’à un véritable film de cinéma. En ne cachant pas son inspiration de Rosemary’s Baby, le film souffre forcement de la comparaison. Le suspense est assez conventionnel et ne devrait pas vraiment surprendre les habitués du genre même si la fin est tout de même bien pensée.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Ones Below
  • RÉALISATEUR : David Farr
  • AVEC : Clémence Poesy, Stephen Campbell Moore, David Morrissey et Laura Birn
  • SCÉNARISTE : David Farr
  • COMPOSITEUR : Adem Ulhan
  • GENRE : Thriller
  • DURÉE : 1h26
  • NATIONALITE : Britannique
  • DISTRIBUTEUR : Septième Factory
  • DATE DE SORTIE : 22 mars 2017