SUICIDE SQUAD de David Ayer [Critique Ciné]

 

Suicide Squad

 

Après Man Of Steel et Batman V Superman : L’Aube De La Justice, le DC extended Universe continue  son extension en ce mois d’août avec la sortie très attendue de Suicide Squad. La réunion de quelques uns des plus redoutables ennemis de Batman sous la direction de David Ayer permettra t’il enfin à la Warner de casser la baraque comme les Marvel Studios ne cessent de le faire avec ses super héros ?

 

 

SYNOPSIS : Face à la menace que pourrait représenter de nouveaux meta-humains, le gouvernement américain décide de créer dans le plus grand secret une équipe consitutuée des plus redoutables criminels de Gotham City. Sous la direction de l’agent secret Amanda Waller, ils seront envoyés dans une mission suicide face une menace inconnue et particulièrement dangereuse.

 

Lorsque Marvel a annoncé un film sur les Gardiens De La Galaxie, peu de gens auraient parié sur la réussite d’un tel projet. Pourtant le film de James Gunn s’est révélée être une excellente surprise et un carton au box office. Probablement jaloux d’un tel succès, Warner Bros réplique avec Suicide Squad, Une réunion des bras cassés et des quelques uns des plus dangereux personnages de DC Comics, dans le but de réaliser le même succès. Le problème c’est que depuis, Deadpool est venu dynamiter le film d’anti -héros et le box office avec un film couillu, violent et très drôle qu’il sera difficile de surpasser.

 

Suicide Squad

 

Avouons le tout de suite, Suicide Squad est une énorme déception. Alors que les bandes annonces laissaient espérer l’un des meilleurs films de l’année drôle et riche en action, on découvrira au final qu’il ne tient aucune de ses promesses. La faute encore à la Warner qui a massacré le montage du film de David Ayer. Le réalisateur avait eu carte blanche pour écrire et réaliser le film dont il avait envie mais n’a visiblement pas eu le  final cut. Warner a réalisé au moins cinq montages du film présentés en screen test avant de s’arrêter sur celui que l’on peut découvrir en salles et qui n’est franchement pas le meilleur qu’on pouvait imaginer.

Le film démarre plutôt bien avec la présentation des différents membres de la Suicide Squad. Tout de suite c’est celle d’Harley Quinn, jouée par la sexy Margot Robbie, qui nous marquera le plus mais malheureusement, le film expédie en cinq minutes son histoire d’amour naissante avec le Joker, sa transformation et son arrestation par Batman. Il y avait ici largement de quoi faire au moins une bonne demi heure excellente car l’actrice incarne à la perfection la folie du personnage et le Joker de Jared Leto aurait largement mérité d’être traité autrement que comme un second rôle. On attendra chacune de ses apparitions comme Scrat dans L’Age De Glace ou Les Minions dans Moi, Moche Et Méchant. Il apparaît comme ça de temps en temps pour tenter de sauver sa belle sans jamais s’intégrer vraiment dans l’histoire.

Warner Bros semble avoir été en fait effrayé par sa propre idée de transformer en héros quelques uns des principaux ennemis de Batman. Probablement parce qu’ils tenaient absolument à avoir Will Smith pour porter le film, ils transforment Deadshot, son personnage de redoutable sniper, en un papa poule dégoulinant de guimauve face à sa fille. Si cela est présent dans la BD, le traitement du film tue toute la crédibilité de bad guy du personnage. Il en sera de même pour El Diablo (Jay Hernandez) traumatisé d’avoir tué des innocents et qui ne cessera de s’en vouloir durant tout le film.

 

Suicide Squad

 

Suicide Squad souffre du même problème que les les adaptations de X-Men. On se retrouve encore avec trop de personnages et pas assez  de temps pour les exploiter. Le film tourne principalement autour de Deadshot et Harley Quinn tandis que les autres membres auront des allures de seconds couteaux. Joel Kinnaman est Rick Flag, militaire censé contrôler la bande mais qui ne présente pas  beaucoup d’intérêt. Jai Courtney est Capitaine Boomerang, un personnage dont le background est curieusement beaucoup moins développé que les autres. Katana (Karen Fukuhara) et Killer Croc (Adewale Akinnuoye-Agbaje) sont bien bad-ass mais sous exploités et que dire de Slipknot (Adam Beach) dont le rôle relève du caméo.

Le scénario de Suicide Squad est l’autre gros problème du film. C’est bien gentil de vouloir former une équipe de criminels pour défendre la planète en l’absence de Superman mais encore faut il leur trouver quelque chose à faire. La menace que David Ayer a choisi de les faire affronter ne semblera au final pas franchement redoutable puisqu’elle se contente de créer un nuage de débris pendant tout le film. On ne sent pas le danger et la dernière partie du film manque du coup cruellement d’enjeux. La réalisation de David Ayer est globalement efficace mais les scènes d’actions se déroulent malheureusement bien trop souvent dans l’obscurité. Les projections 3D en plus de ne rien apporter visuellement assombrissent en plus l’image rendant la plupart de ces scènes nocturnes pénibles à suivre.

 

Suicide Squad

 

Superman doit se retourner dans sa tombe en voyant le carnage que Warner a de nouveau fait d’une superbe idée de départ. Si la version longue de Batman V Superman corrige tous les défauts de la version cinéma, il n’est pas certain que le film de David Ayer puisse être sauvé par un nouveau montage. Ils pourront toujours tenter de réintégrer le maximum d’images du Joker disparues entre les bande annonces et le film cela n’améliorera pas le manque d’épaisseur de la plupart des personnages et le trop plein de pathos. Mieux vaut totalement oublier ce ratage et espérer revoir Margot Robbie et Jared Leto reprendre leurs rôles dans le prochain Batman que prépare Ben Affleck.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : David Ayer
  • AVEC : Will Smith, Margot Robbie, Jared Leto & Viola Davis
  • SCÉNARISTE : David Ayer
  • COMPOSITEUR : Steven Price
  • GENRE : Action, Super Héros, Fantastique, Science Fiction
  • DURÉE : 2h10
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros. France
  • SITE OFFICIELhttp://www.suicidesquad.com/
  • DATE DE SORTIE : 3 août 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *