Test Jeux Vidéo : RESISTANCE BURNING SKIES sur PS VITA

ActusJeuxVideos.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1341874519.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – DEVELOPPEUR : Nihilistic Software

 – EDITEUR : Sony Computer Entertainment

 – GENRE : FPS

 – FORMAT : Playstation Vita

 – SITE OFFICIEL : http://www.myresistance.net/fr/

 – DATE DE SORTIE : 1er juin 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

 

 

SYNOPSIS : Pompier à New York, Tom Riley est envoyé sur l’incendie d’une usine. Une fois sur place il ne tarde pas à
découvrir que l’origine de l’incendie provient d’une invasion extra terrestre. Les chimères qui ont pris le contrôle de toute l’Europe arrive sur le continent américain. Tom
Riley
sera l’un des premiers résistant pour sauver sa famille.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1341875448.jpg

 

TEST : Parmi les premiers jeux sortis sur Playstation 3, il était normal de voir arriver très vite la franchise
Resistance sur la nouvelle console portable de Sony. Ce Resistance Burning Skies est le tout premier FPS de la Playstation Vita
et par la même occasion le premier FPS sur console portable à profiter des doubles sticks analogique de la nouvelle portable. Le jeu sera t’il à la hauteur des espérances des premiers acquéreurs
de la Vita ?

Resistance Burning Skies est un épisode complètement inédit de la franchise qui vient s’intercaler entre le premier et le second épisode. L’histoire se déroule aux Etats Unis au
moment ou l’invasion Chimèrienne arrive au pays de l’oncle Sam. Alors que Nathan Hale n’est pas encore revenu d’Europe, nous incarnons un nouvel héros en la personne de
Tom Riley. Un pompier courageux qui sera le premier à s’opposer à cette invasion et il aura fort à faire ! Le jeu nous amenant à explorer divers coins des États-Unis jusqu’à la
première base Chimèrienne.

Pour cette version sur console portable Insomniac Games a laissé la main à Nihilistic Software. Le studio qui a sorti récemment le Playstation Move
Heroes
s’attaque à son premier jeu PS Vita, c’est un peu leur spécialité de développer des produits dérivés de grande franchise puisqu’on leur doit aussi le
Starcraft Ghost ou bien Vampire The Mascarade Redemption. Un studio qui n’a donc pas encore eu l’occasion de réellement briller par la valeur de son travail mais
qui s’accroche.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1341874685.jpg

 

Ce nouveau Resistance s’inscrit vraiment dans la lignée du deuxième épisode paru sur Playstation 3. En effet tout le coté un peu inquiétant du premier et qui a
été repris dans le troisième est ici totalement zappé. Le jeu est un simple FPS des plus basiques et pas le plus spectaculaire qui nous a été donné de voir. On est donc forcement un peu déçu de
voir que les efforts effectués dans le troisième épisode soient à nouveau perdu dans cette version. Le jeu ne fait pas peur et le petit coté old school des trousses de secours a récupérer et a
nouveau remplacer par une régénération automatique que l’on trouve dans la majorité des FPS actuel.

En dehors de cela on retrouve en revanche tout le bestiaire croisé dans les précédents épisodes de la Chimère sauvage jusqu’aux Chimères les mieux équipées mais aussi toutes les petites bestioles
grouillante comme les plus impressionnants des monstres. Question équipement aucune arme ne manquent à l’appel et de nouvelles viennent même compléter l’arsenal chacune avec son tir principal ou
secondaire. A cela se rajoute deux types de grenade et la hache du pompier bien utile en cas de corps à corps.

Question technique, le jeu n’est pas trés emballant. On a vu avec Uncharted Golden Abyss ce que la PS Vita est capable de faire graphiquement et
Resistance Burning Skies se classe bien en dessous. On a parfois l’impression de voir des graphismes PSP à peine améliorés. Le jeu réserve cependant des passages
avec des monstres impressionnants montrant que le studio a su parfois tirer parti de la puissance de la console. Nihilistic Software aurait pu au moins s’appliquer dans les
cinématiques de transition entre les niveaux qui sont vraiment bâclés et en plus impossible à zapper. Le point faible principal réside cependant dans l’ambiance sonore trop pauvre du jeu, les
bruits de pas du héros sonnent comme des talons de femme et le tout manque cruellement de musique alors que celle ci est vraiment excellente quand elle veut bien intervenir.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1341875101.jpg

 

Resistance Burning Skies utilise la majorité des fonctions de la PS Vita sans en profiter complètement. L’écran tactile avant sert a naviguer dans les menus,
enfoncer les portes, donner des coups de hache et lancer des grenades. C’est parfois tres réussit mais pas toujours intuitif pas facile en effet de viser avec le stick en faisant glisser le doigt
sur l’écran pour jeter une grenade en même temps. L’écran tactile arrière sert lui principalement à faire courir le héros. Rien a dire en revanche concernant les deux sticks analogiques qui
repondent parfaitement. Les fonctions 3G permettent de jouer à un jeu supplémentaire sur le web.

Le jeu comporte uniquement six niveaux, autant dire qu’il se finit vraiment trés vite d’autant plus que le challenge n’est souvent pas très élevés. Heureusement quatre niveaux de difficultés sont
présents pour s’adapter aux capacités des joueurs. Il faudra forcement jouer la carrière solo plusieurs pour débloquer le dernier trophée. A coté du mode solo, on trouve un mode multijoueur
jouable jusqu’à huit joueurs et proposant differentes parties en Death Match ou en survie dans des cartes inédites.

Resistance a toujours été une saga un peu maudite éclipsée par d’autres titres techniquement supérieurs, ce nouvel opus ne dérogera pas à la règle mais devrait satisfaire un
moment les fans de la saga à condition qu’ils ne soient pas trop regardant à la qualité. Resistance Burning Skies aura au moins eu le mérite d’essuyer les plâtres en tant que
premier FPS de la console, on attend maintenant de  voir qui sera capable de faire mieux.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1341875277.jpg

 

MON AVIS : 3/5

GRAPHISME : 3/5

JOUABILITE : 3/5

SON : 2/5

DUREE DE VIE : 3/5