Test Jeux Vidéo : SOUL SACRIFICE sur Playstation Vita

TestJeuxVideo2013

http://www.images-host.fr/view.php?img=1369941460.png

FICHE TECHNIQUE :

 – DEVELOPPEUR : Japan Studios / Marvelous AQL

 – EDITEUR : Sony Computer Entertainment

 – GENRE : Action / RPG

 – SITE OFFICIELhttp://www.jp.playstation.com/scej/title/soulsacrifice/en/

 – DATE DE SORTIE : 1er Mai 2013

 

 

BANDE ANNONCE :

 

 

SYNOPSIS : Prisonnier dans une large cage ou il attend de servir de sacrifice au puissant Sorcier Magusar, vous faîtes la
découverte d’un livre expliquant d’où les sorciers obtiennent leurs pouvoirs et comment les utiliser. Votre seule chance de vous en sortir sera votre capacité à tous les maîtriser.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1369955812.jpg

 

 

TEST : Heureusement que Japan Studio est là pour remplir la ludothèque de jeu de la PS Vita ! Après
Gravity Rush les voici de retour en association avec le studio Marvellous AQL pour un jeu d’Action / RPG dans la lignée d’un Monster Hunter. Un
jeu à l’ambiance très japonaise qui devrait réjouir les Hard-Core Gamers.

Comme tout bon RPG qui se respecte Soul Sacrifice commence par la personnalisation de son personnage : Choix du sexe, du nom, de l’apparence et de l’habillage. Une fois cela fait
il faudra encore équiper son héros de différents pouvoirs magiques nécessaire pour abattre ses adversaires. Des pouvoirs que l’on pourra trouver dans chaque niveau du jeu et qu’on pourra même
créer par nous même en faisant des associations entre ceux déjà trouvés.

Toute l’interface du jeu se déroule à l’interieur d’un livre étrange possédant une conscience et vous parlant en permanence assez rudement. Rarement de bons conseils et n’aimant pas trop être
tripoté, ce livre dont le nom est Librom est la seule chance pour notre héros de se sortir de sa cage et d’avoir assez de pouvoirs pour battre Magusar. On
passera donc tout notre temps à feuilleter les très nombreuses pages du livre. Librom est tout de fois utile pour nous donner ses larmes capables de réécrire des passages entiers
du livre et réanimer pouvoirs et alliés disparus.

On trouvera bien sur à l’intérieur de Librom la quête principale divisée en sous-chapitres d’une difficulté rapidement éprouvante pour le commun des joueurs, des quêtes
annexes dont la difficulté monte plus progressivement et des histoires de sorciers pour se forger de nouveaux alliés. De très nombreuses pages de livre sont aussi consacrées à l’explication de
l’histoire, du bestiaire et des différents pouvoirs des sorciers. Bon courage pour les plus patients qui auraient la patience et le temps de se taper toutes ses pages de lectures équivalente en
quelque sortes au manuel du jeu.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1369955607.jpg

 

En feuilletant le livre, on va revivre des quêtes effectuées par l’ancien possesseur du livre. On réouvre de larges arènes dans lequel il faudra pour la plupart du temps battre un ou plusieurs
monstres ou bien parfois simplement chercher des objets. Les ennemis les plus coriaces sont d’anciens sorciers transformés en créature difformes qui demanderont stratégie et patience pour être
mis à mort. A n’importe quel moment du jeu il vous sera donné la possibilité de quitter le livre et la cage afin d’aller affronter Magusar dans un duel à mort mais cela sera
peine perdu tant que votre personnage n’aura pas maîtrisés les sorts les plus puissants et monter un max sa barre de vie.

Comme son nom l’indique Soul Sacrifice est un jeu qui nécessite au joueur de perpétuellement choisir entre sacrifier ou non ces victimes. En choisissant de sacrifier ses
adversaires on fait monter sa jauge de magie, si en revanche on choisi de les sauver c’est la jauge de santé qui augmente. Cela donne la possibilité de devenir soir un sorcier occulte si on
sacrifie a tout bout de champs, un sorcier divin si on sauve tout le monde ou bien un sorcier neutre si on fait la balance entre les deux. Les jauges de santé et de magie peuvent etre montés
jusqu’au niveau 99 rendant alors son sorcier très puissant mais bon courage car celle ci ne monte pas très vite.

Pour battre ses ennemis, il n’y a qu’un seul moyen : la magie. Pas d’armes à disposition ni de possibilités de se battre à mains nues. Il faudra choisir soigneusement avant de revivre chaque
quête six pouvoirs différents parmi tout ceux que l’on a pu récolter. C’est là qu’il faudra bien analyser quel genre de créature on s’apprête à affronter pour lui opposer les bons sorts. Il
est fort regrettable de ne pas avoir le choix en permanence dans tous les sorts que l’on a en cours de partie. Certains sorts permettent le corps à corps, d’autre seront des projectiles à
distances ou bien des artefacts de soin et de protection. Certains niveaux permettent aussi de se faire accompagner d’alliés à recruter dans les sorciers sauvés. Chacun a ses propres pouvoirs, ce
sera à vous de voir quel magicien sera le plus utile face aux monstre.

Si vous ne comprenez rien c’est normal car ce jeu restera obscur pour la majorité des joueurs avant d’y avoir passer des semaines entières. Découvrir le pouvoir de chaque sort ramassé parait être
déjà un véritable challenge comme trouver les bonnes combinaisons qui feront de nous un sorcier redoutable. Le manque d’explications claires, nettes et précises est vraiment le gros point faible
de ce Soul Sacrifice. Cela ne rebutera peut être pas les fans de Monster Hunter qui sont habitués à prendre leur temps pour analyser une situation pour
l’exploiter à fond. Il faudra aussi un jour nous expliquer a quoi sert exactement la rune dont les dégâts coûtent chers en lacrima.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1369955679.jpg

 

Et puisque nous sommes dans les défauts, signalons aussi le manque d’intérêt que procure la lecture de ce livre qui ne cesse de jacter. Alors qu’on feuillette les pages, les phrases apparaissent
une à une de façon très vilaine et surtout très lente. On s’ennuie ferme et le manque de cinématiques ne nous donne pas vraiment l’impression de vivre une grande histoire. Il faudra vraiment se
forcer pour aller au bout de cette histoire d’autant plus que le niveau de difficulté rendu plus élevé par le manque d’explications générales des pouvoirs transforme cette lecture en calvaire.

Question technique les arènes de jeu sont pour la plupart très réussies graphiquement dans leur genre. Les monstres sont eux de qualité assez inégales en fonction de leur nature. La jouabilité
est très correcte même si on pourra regretter que ce jeu ne profite pas plus de toutes les possibilités de l’écran et du pavé tactile de la PS Vita. La bande son plutôt discrète
en cours de partie est composé de morceaux vraiment jolis lorsque l’on feuillette les pages.

La durée de vie déjà impressionnante de Soul Sacrifice est en plus complétée d’un mode multijoueur très complet jouable en wifi ou en connexion locale. Là encore il faudra se
battre en groupes contre d’anciens sorciers transformés en monstres ou faire d’autre quêtes de recherche. Le travail en groupe a l’avantage de rendre cela bien plus facile et permet de faire
monter en niveau plus vite son personnage pour le jeu en solo. Une autre option de partage de sorts via Near permet les échanges entre amis et un nouveau mode pas encore assez
clairement expliqué permet aussi de jouer en réalité augmentée pour remplir sa jauge de Lacrima.

Clairement destiné à un public d’Hard Core Gamers pouvant consacrer des jours et des nuits entières à un seul jeu sans jamais se lasser, Soul Sacrifice devrait avoir du mal à
séduire des joueurs moins férus qui risquent d’être rebuté par le niveau de difficulté. Avec son ambiance très japonaise destiné à faire succomber avant tout les Otakus, il est même étonnant de
voir ce jeu sortir par chez nous. Maintenant que vous êtes prévenus serez-vous tenté ?

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1369956008.jpg

 

MON AVIS : 3/5

 GRAPHISME : 4/5

SON : 4/5

JOUABILITE : 4/5

DUREE DE VIE : 5/5

INTERET : 2/5