ANNABELLE 2 : LA CRÉATION DU MAL de David F. Sandberg [Critique Ciné]

 

Annabelle 2 : La Création Du Mal

 

Sentant qu’ils n’étaient pas aller assez loin dans les origines d’Annabelle, la poupée maléfique de Conjuring, James Wan et la Warner ont choisi de nous raconter cette fois ci sa création dans Annabelle 2 : La Création Du Mal.

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

SYNOPSIS : Douze ans après avoir perdu leur petite fille Annabelle dans un tragique accident, un fabricant de poupée et sa femme décide d’accueillir un groupe d’orphelines chez eux. L’arrivée des jeunes filles ne va tarder à réveiller un démon dont le couple pensait pourtant avoir réussi à se débarrasser. Glissé dans la vieille poupée de leur fille, il va tout faire pour réussir à s’emparer de l’âme d’une des jeunes pensionnaires.

 

Lors de sa sortie en 2015, c’est plus pour les émeutes qu’ils provoquaient dans les salles de cinéma que pour ses qualités cinématographiques que le premier Annabelle avait fait parler de lui en France. Forcement avec la plupart des séances gâchées par des gamins qui n’avaient rien à faire de ce qui se passait à l’écran, le film de John R. Leonetti n’a jamais pu être jugé à sa  juste valeur et reste pour beaucoup une déception alors qu’il était pourtant franchement excellent. C’est pour ceux qui ont su juger de la qualité du film que Warner propose aujourd’hui de remonter encore plus loin dans les origines de la poupée maléfique dans Annabelle 2 : La Création Du Mal.

 

 

Le succès des deux volets de Conjuring et de son premier spin off Annabelle a incité le réalisateur et producteur James Wan et la Warner à créer une sorte de cinematic universe à la Marvel en multipliant les différents spin off. En plus de donner une suite à Annabelle sont en effet prévus deux nouveaux films autour des monstres marquants de Conjuring 2 : La Nonne et le Crooked Man. A la vue des premières images d’Annabelle 2 on pouvait croire qu’ils avaient déjà choisi de faire un reboot complet des origines de la poupée démoniaque mais en fait celle ci est en fait un nouveau prequel se passant des années avant l’histoire du premier spin off.

Exit John R. Leonetti parti réalisé de son coté I Wish sorti en France il y a quinze jours, la réalisation d’Annabelle 2 : La Création Du Mal a été confiée à David F. Sandberg, le nouveau protégé de James Wan qui a sorti l’année dernière le pourtant peu convaincant Dans Le Noir. Celui ci copie beaucoup le style de réalisation de son mentor et producteur avec une caméra voltigeante et de longs plans séquences. Le début du film laisse craindre une nouvelle déception en découvrant que les premiers sursauts sont provoqués juste par des personnes surgissant subitement dans le cadre sans que cela n’est de rapport avec le fantastique. Le réalisateur prendra vraiment tout son temps pour se mettre à insérer des éléments surnaturels dans son histoire. Cela commence par des ombres, des bruits de pas, une porte qui s’ouvre tout seul, toutes les ficelles habituelles du film d’épouvante.

 

 

Progressivement les choses s’amélioreront alors que les petites orphelines vont braver les interdits pour s’aventurer dans les recoins de l’immense maison bien inquiétante du fabriquant de poupées. C’est la plus faible d’entre elles, atteinte de polio, qui va faire la première la rencontre d’Annabelle et découvrir les intentions maléfiques du démon qui tire les ficelles. Ce monstre que l’on voyait à peine dans le premier film est ici un peu plus présent mais surtout le film prendra bien le temps de nous expliquer comment il est arrivé là. Ce n’est cependant que dans les vingt dernières minutes que le film plonge vraiment dans l’horreur en s’attaquant à tous les habitants de la maison. Si nous avons le droit à de vrais belles séquences horrifiques, on sentira cependant que le réalisateur est resté bien sage pour ne pas se retrouver interdit aux moins de 16 ans, privilégiant les « jump scares » faciles que l’on sent malheureusement venir de loin tant ils ne font qu’utiliser toujours les mêmes ficelles plutôt que vraiment oser les scènes chocs et perturbantes.

C’est un pari risqué de faire de très jeunes actrices les héroïnes/victimes d’un film d’horreur. Forcement on a plus de pitié pour elles que pour des adolescents ou des jeunes adultes qui sont généralement la cible des démons et autres créatures horrifiques. Parmi ces jeunes filles, les fans du genre reconnaîtront peut être Lulu Wilson déjà a l’affiche de Délivrez-Nous Du Mal et de Ouija 2 qui tient un des rôles principaux. C’est cependant la moins connu Talitha Bateman qui porte le film sur ses épaules. Dans les adultes c’est Stephanie Sigman vu dans le dernier James Bond qui joue la nonne qui accompagne les filles, Anthony Lapaglia joue le fabriquant de poupée étrangement bourru avec les gamines alors que c’est pourtant lui qui leur a ouvert sa maison, il y a ici quelque chose qui semble avoir disparu au montage. Miranda Otto joue le petit rôle de son épouse clouée au lit pour des raisons qu’on apprendra en cours de film.

 

 

Parce qu’on ne savait pas trop ce qu’allait nous raconter Annabelle 2, il y avait de quoi avoir quelques craintes d’être déçu par ce nouveau prequel surtout avec David F. Sandberg, réalisateur du décevant Dans Le Noir à la barre. Si Annabelle 2 semble souffrir de la même usure que les suites de Conjuring et Insidious à utiliser toujours les mêmes recettes à base de Jump Scares faciles, le film arrivera suffisamment à nous captiver par sa mise en scène impeccable dans le style de James Wan et ses belles images. Nul doute qu’Annabelle 2 : La Création Du Mal saura donner des cauchemars aux plus jeunes spectateurs qui n’auront pas encore vu beaucoup de film d’horreur tandis que les fans du genre apprécieront ses qualités sans forcement frisonner d’effroi.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Annabelle Creation
  • RÉALISATEUR : David F. Sandberg
  • AVEC : Talitha Bateman, Lulu Wilson, Stephanie Sigman, Anthony LaPaglia & Grace Fulton
  • SCÉNARISTE : Gary Dauberman
  • COMPOSITEUR : Benjamin Wallfisch
  • GENRE : Horreur – Épouvante
  • DURÉE : 1h50
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros France
  • SITE OFFICIELhttp://annabellemovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 09 août 2017