Chronique Concert : BEN HARPER & THE RELENTLESS 7 – PARIS, LA CIGALE – 20 AVRIL 2009

BEN HARPER & THE RELENTLESS 7
 + PIERS FACCINI
PARIS LA CIGALE – 20 AVRIL 2009
Pour promouvoir la sortie de son nouvel album White Lies For Dark Times, Ben Harper a choisi de donner un concert intimiste dans la petite salle de La Cigale. Un concert semi-privé réservé aux
fans abonnés à la newsletter Ben Harper de la maison de disques EMI, eux seuls pouvaient acheter un des  100 sésames qui permettait d’assister a l’évenement.

PIERS FACCINI

Le chanteur français qui avait déja partagé l’affiche avec Ben Harper est une nouvelle fois invité a ouvrir pour le chanteur. c’est a 20h00 précise que commence son show pour une petite demi
heure. Accompagné d’un batteur, d’une violoncelliste et d’une choriste, Piers Faccini délivre une musique folk teintée de blues avec des influences africaines dans la ligné d’un Jeff
Buckley
ou d’un Ben Harper. L’artiste qui s’accompagne a la guitare et à l’harmonica alterne entre morceaux avec son groupe et d’autres titres plus intimiste ou il ne garde que son
batteur pour l’accompagner. Un belle prestation qui a convaincu le public deja chaud.


Avant de tenir la tete d’affiche de l’ouverture du Printemps de Bourges, Ben Harper est venu présenter son nouveau groupe Relentless Seven au public parisien, un concert
d’echauffement qui sert de baptéme a la formation avant la sortie de son premier album le 27 avril 2009.

Pour ce nouveau projet, Ben Harper abandonne la soul et les Innocent Criminals pour un projet beaucoup plus rock avec une formation plus condensée constituée de guitare, basse,
batterie. Le nouveau style s’inspire grandement de groupes seventies tel que Led Zeppelin ou Jimi Hendricks. Les morceaux sont souvent long et reserve de grands passages
instrumentaux ou chacun des musiciens auront toute la place pour s’exprimer. La palme revient au batteur Jordan Richardson, véritable révélation du projet qui arrive meme a eclipser
parfois Ben Harper tant son jeu tout en puissance est impressionnant de maitrise.

Le groupe fait la part belle a son premier album jouant les morceaux presque dans l’ordre du CD a une exception prés. Le concert commence cependant par Better Way extrait de l’album
Both Sides Of A Gun. Ben Harper n’accordera a ses fans que deux autres classiques de son repertoire pour garder l’energie Rock N Roll. Cerise sur le gateau le groupe nous délivre une
excellente reprise de Under Pressure de Queen et David BowieBen Harper s’amuse a refaire toutes les voix de façon vraiment impressionnante.

Le groupe est visiblement ravi d’etre la et le public est déchainé, réservant a chacun des musiciens une véritable ovation. Dommage que Ben Harper ne parle pas un peu plus au public, il
parraitrait presque timide alors que pendant les chansons il se dechaine carrement. Meme a la fin du show alors que le groupe quitte tres vite la scene, le public de La Cigale ne lache pas
l’affaire et continue a applaudir pendant pres de dix minutes pendant que les roadies sont déja en train de tout démonter.

Pour un concert d’echauffement, Ben Harper n’a pas volé ses fans, délivrant un show exceptionnel plein d’énergie à l’image de l’excellent Boots Like These. C’est un véritable
plaisir de le voir dans une salle de cette taille, un privilége que l’on espere voir se reproduire tres vite.

SET LIST
 – 01. Better Way

 – 02. Number With No Name
 – 03. Shimmer And Shime
 – 04. Lay There & Hate Me
 – 05. Why Must You Dress
 – 06. Shin Thin
 – 07. Fly One Time
 – 08. Keep It Together
 – 10. The Word Suicide
 – 11. Boots Like These
 – 12. Lonely Day
 – 13. Faithfully Remain
 – 14. Under Pressure
 – 15. Up To You Now

 

PS : Merci à Cédric et à la maison de disques Emi pour l’invitation.