Critique Ciné : NIGHT RUN de Jaume Collet-Serra

 

Night Run

 

 

Liam Neeson n’a t’il à ce point plus aucune ambition pour enchaîner à ce point les films d’actions décérébrés ? Après nous avoir donné de faux espoirs avec Balade Entre Les Tombes ou Puzzle, le voilà de retour par fidélité ou masochisme dans Night Run, le troisième film d’action de Jaume Collet-Serra. Après deux première tentatives loin d’être réussies, le duo aura t’il réussi à s’améliorer ou ne compte pas changer une recette qui fait fonctionner le tiroir caisse ?

 

AVERTISSEMENT

DES SCENES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE DES SPECTATEURS

 

Jimmy Colon n’est plus que l’ombre du tueur qu’il était auparavant. Alcoolique au point de ne jamais décuver, il est la risée de tout le monde au pub où il passe ses journées. Un soir, son fils chauffeur de limousine est témoin d’un réglement de compte entre des mafieux étrangers et le fils du parrain local pour lequel Jimmy travaille. Entre sa fidélité pour son boss ou la vie d’un fils qui l’a rayé de sa vie depuis des années, il va devoir faire un choix.

Night Run

Encore un film d’action qui nous montre dès la première scène, le sort réservé à son héros. Un procédé qui peut parfois avoir un intêret dans l’histoire mais qui a aussi tendance à supprimer tout suspense puisqu’on sait par avance ce qui va lui arriver. Seconde scène, on remonte dans le temps pour se retrouver 16 heures plus tôt avec un Liam Neeson nous peignant un portrait peu flatteur de son nouveau personnage Jimmy complêtement saoul et flatulant.

Comme au début de Balade Entre Les Tombes, l’acteur semble désormais abonné aux rôles d’alcoolique. Mais alors qu’il en était sorti aprés le flashback dans ce long métrage. Ici il joue vraiment un mec au fond du trou. Le film perd toute crédibilité lorsque Jimmy qui semblait être devenu un alcoolique incurrable saoul du matin au soir est capable subitement de décuver pour prendre sous son aile son fils menacé de mort. Il n’est alors plus du tout attiré par l’alcool même lorsqu’il peut se poser un moment. Difficile à croire !

Night Run

Au crédit de Night Run, il faut reconnaître que le réalisateur Jaume Collet Serra signe des scènes d’actions particulièrement trépidantes dont une très belle scène de poursuite et quelques bastons très bien chorégraphiées. Ce sont cependant toutes les incohérences de cette histoire qui en font un film cliché et peu crédible. Jimmy a plusieurs fois l’occasion d’en finir avec ses ennemis mais préfère les croiser deux ou trois fois avant de définitivement leur régler définitivement leur compte.

Il n’y a pas que Liam Neeson qui rempile sans cesse dans le même rôle. Le casting de Night Call est rempli d’habitués du genre comme Ed Harris (A History Of Violence) qui joue le chef mafieux ou Vincent d’Onofrio en vieux flic bourru et frustré de n’avoir jamais réussi à coincer Jimmy. Lorsqu’on commence à mettre de petits jeunes a coté des vieux roublards, c’est que les patates sont cuites et Liam Neeson se voit ici secondé par Joel Kinnaman (le Robocop de l’honteux remake) qui joue son fils. Déjà à l’affiche de Balade Entre Les Tombes, Boyd Holbrock  joue la petite frappe fils du mafieux. Un long métrage très avare en rôle féminin avec cependant la sexy Genesis Rodriguez vue dans Tusk de Kevin Smith.

 

Night Run

 

 

MON AVIS :

 2/5 

A force d’enchaîner les rôles dans des films d’action débiles, il ne serait pas étonnant de voir Liam Neeson à l’affiche d’un prochain Expendables avec les autres Action Heroes has been. L’acteur se donne encore deux ans dans le registre mais pas sur que le grand public le suive encore longtemps dans le même rôle alors qu’on l’a connu dans tellement d’autres films beaucoup plus réussi.  Aussi bien pour lui que pour Jaume Collet Serra, il serait grand temps de tourner la page pour nous proposer un long métrage plus original et ambitieux sous peine de finir dans le Direct To Video.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – TITRE ORIGINAL : Run All Night
  •  – REALISATEUR : Jaume Collet-Serra
  •  – AVEC : Liam Neeson, Ed Harris & Joel Kinnaman
  •  – SCENARISTES : Brad Ingelsby
  •  – MUSIQUE : Junkie XL
  •  – GENRE : Action
  •  – DUREE : 1h54
  •  – NATIONALITE : Américain
  •  – DISTRIBUTEUR : Warner Bros. France
  •  – SITE OFFICIELhttp://runallnightmovie.com/
  •  – DATE DE SORTIE : 11 Mars 2015

 

 

A LIRE AUSSI :