EN MÊME TEMPS de Benoît Delépine & Gustave Kervern [Critique Ciné]

EN MÊME TEMPS de Benoît Delépine & Gustave Kervern [Critique CIné]

En Même Temps

Benoit Delépine et Gustave Kervern  s’invitent dans la campagne électorale avec leur nouvelle comédie En Même Temps.

« En Même Temps« , une expression si souvent utilisée par Emmanuel Macron qu’il s’en moque lui même. Elle donne son nom à la nouvelle comédie sociale des réalisateurs grolandais Benoit Delépine et Gustave Kervern où se mélange politique, écologie et féminisme qui sort pile a temps pour le premier tour des élections présidentielle.

Maire à la tête d’un grand projet de centre de loisirs qui menace de détruire une forêt ancestrale, Didier Béquet va rencontrer son collègue d’une autre ville de leur communauté de commune Pascal Molitor, farouche militant écologiste, pour tenter de le convaincre de voter pour ce projet. Mais alors qu’ils poursuivaient leurs négociations bien arrosées dans un bar à hôtesses, l’une d’entre elle, militante féministe, va les coller l’un à l’autre dans une position compromettante. Alors que le vote doit avoir lieu le lendemain matin, les deux hommes vont chercher par tous les moyens à se sortir de cette situation embarrassante.

En Même Temps

Réunir Jonathan Cohen et Vincent Macaigne pourrait paraitre comme cela assez improbable tant leur univers est éloigné. Le premier ayant été découvert à la télévision dans Bref et Serge Le Mytho est plus habitué aux comédie grand public tandis que le second joue en général plutôt dans des comédies plus proches du film d’auteurs. Il fallait bien cela pour former un duo radicalement opposés dans leur manière de vivre et de penser.

La première partie du film où nous sera présenté les deux personnages est sans aucun doute la plus réussie. Jonathan Cohen campe ici un politicard d’extrême centre aux dents longues qui aurait toute sa place dans le parti d’Eric Zemmour pour son rapport aux femmes. Comme à son habitude, l’entendre déblatérer ses convictions est vraiment très drôle. Bien que détestable par ses idées, il se montrera même au fond plus sympathique que Vincent Macaigne par la drôlerie du personnage par rapport au maire écolo si radical qu’il s’est mis à dos les employés de sa mairie et une bonne partie des concitoyens.

Malheureusement, une fois les deux maires collés l’un à l’autre, En Même Temps n’arrivera plus à nous faire autant rire. Ces deux dernières années passées dans la morosité à cause de la pandémie semblent se ressentir dans l’écriture du film qui enchaîne beaucoup de scènes sans grand intérêt là où l’on s’attendait à ce que la situation improbable dans laquelle se trouve les deux hommes allait nous offrir des disputes mémorables. Au lieu de cela, ils semblent trop rapidement se lier l’un a l’autre sans que l’on comprenne vraiment pourquoi.

En Même Temps

En Même Temps donne un peu l’impression que Benoit Delépine et Gustave Kervern ont fusionnés deux idées de scénarios dans le même film. Il y a en effet d’un coté l’histoire de ces deux maires collés l’un à l’autre qui égratigne la politique tout en cherchant à passer un message écologique et  « en même temps »  l’histoire parallèle des trois militantes féministes pas très futées jouées par India Hair, Jehnny Beth et Doully qui se sont baptisées les « Colle Girls » qui se moque de l’extrémisme que le mouvement peut adopter parfois tout en faisant passer un message important contre les maltraitances et les injustices subies par les femmes.

Les fans de Benoît Delépine et Gustave Kervern seront ravis de voir qu’ils n’ont toujours rien changé à leurs habitudes de cadrage en plan fixe quitte même à cacher Jonathan Cohen derrière un poteau durant toute une scène très amusante. Toujours fidèle, Yolande Moreau fera une brève apparition dans le film et les deux réalisateurs qui ne se montraient pas toujours tous les deux à l’écran tiennent cette fois ci deux petits rôles. Vous pourrez aussi compter comme toujours sur des caméos savoureux.

En Même Temps

À vouloir sortir absolument pour les élections, Benoît Delèpine et Gustave Kervern nous donne un peu l’impression de s’être trop empressés pour écrire le scénario de En Même Temps.  La comédie semble souffrir de la morosité ambiante de ces deux dernières années et se montre moins drôle et moins mordante que leurs précédent films. Les fans des deux réalisateurs devraient tout de de fois y trouver leur bonheur dans l’excellente prestation de Jonathan Cohen et Vincent Macaigne.

MON AVIS :
3/5

A Lire Aussi

Coupez !

COUPEZ ! de Michel Hazanavicius [Critique Ciné]

Avec Coupez !, Michel Hazanavicius se lance un pari fou en signant le remake d’une célèbre série z japonaise.

The Northman

THE NORTHMAN de Robert Eggers [Critique Ciné]

Avec The Northman, Robert Eggers sera t-il capable de nous étonner autant qu’avec ses précédents films ?

Le Roi Cerf

LE ROI CERF de Masashi Ando & Masayuki Miyaji [Critique Ciné]

Ancien animateur du Studio Ghibli, Masashi Ando passe pour la première fois à la réalisation chez Production I.G. avec Le Roi Cerf.

Doctor Strange In The Multiverse Of Madness

DOCTOR STRANGE IN THE MULTIVERSE OF MADNESS de Sam Raimi [Critique Ciné]

Doctor Strange est de nouveau confronté au Multiverse dans sa seconde aventure solo Doctor Strange In The Multiverse Of Madness.

Vortex

VORTEX de Gaspar Noé [Critique Ciné]

Gaspar Noé va de nouveau vous nouer les tripes avec son nouveau film Vortex.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.