L’EXORCISME DE HANNAH GRACE de Diederik Van Rooijen [Critique Ciné]

L'Exorcisme de Hannah Grace

Avant dernier film d’horreur à sortir au cinéma cette année en France, L’Exorcisme de Hannah Grace devait tenter de relever le niveau d’une année remplie de déceptions en terme d’épouvante, malheureusement c’est une nouvelle fois raté…

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

SYNOPSIS : Policière mise sur la touche après un drame alors qu’elle était sous l’emprise de substances illicites durant son service, Megan Reed n’a pas d’autre choix que d’accepter un travail de nuit à la morgue de l’hôpital. Assurant une permanence nocturne, elle est chargée d’enregistrer les nouveaux cadavres qui arrivent pendant la nuit. Mais lorsque le corps de Hannah Grace, une jeune fille décédée lors d’un exorcisme qui a mal tourné, va arriver à la morgue d’étranges événements vont commencer à se produire.

Au premier abord, L’Exorcisme d’Hannah Grace fait forcement pensé à The Jane Doe Identity, l’un des meilleurs films d’horreur de l’année 2017. Tous deux ont, en effet, pour dénominateur commun de mettre en scène un cadavre qui va semer le trouble dans une morgue. Mais là où le film de André Øvredal était une indéniable réussite, ce nouveau long métrage réalisé par le quasi inconnu Diederick Van Rooijen est un ratage complet qui vient conclure une année 2018 bien décevante en matière d’horreur de Ghostland à Overlord en passant par La Nonne et Halloween.

L'Exorcisme de Hannah Grace

Autant vous le dire tout de suite, si vous pensiez aller voir L’Exorcisme de Hannah Grace pour frissonner, vous pouvez tout de suite passer votre chemin ! Si le film démarre plutôt bien avec une scène d’exorcisme joliment mise en scène et prometteuse sans être pour autant vraiment original dans le genre, on déchantera vite en voyant la qualité des effets spéciaux lorsque le prêtre se videra d’un sang très numérique. Passé cette scène horrifique, le film de Diederick Van Rooijen s’engouffre dans un long tunnel de dialogues et de scènes sans le moindre intérêt. On suit pendant très longtemps les premiers pas de l’ancienne flic Megan Reed dans son nouveau travail de permanence de nuit à la morgue qu’elle a décroché par simple piston sans posséder la moindre qualification pour le job. Le temps nous paraîtra terriblement long avant que le fantastique vienne à nouveau s’immiscer dans cette intrigue. Quand aux circonstances qui ont fait perdre son précédent job à la fliquette, elles resteront bien obscures mais au fond, elle n’ont aucune importance tant le fait qu’elle ait pu être policière n’apportera rien à l’histoire.

Lorsque enfin les événements horrifiques commenceront, le film va alors sombrer dans le ridicule le plus complet. Chaque scène d’attaque du monstre semble être réalisée avec les pieds avec une caméra tremblotante à l’excès et une absence de lumière qui les rend complètement incompréhensibles. D’autre part, il n’y a aucune cohérence dans les attaques du démon. Pourquoi s’attaque t-il sans répit à tout ce qui bouge en leur laissant aucune chance de s’en sortir face à sa puissante télékinésie sauf à l’héroïne du film ? Aucune de ces scènes n’arrivera du coup à provoquer la moindre frayeur chez le spectateur qui assistera à cet éprouvant naufrage qu’en soupirant. Dernier détail affligeant, alors qu’elle se promène toujours toute nue la créature aura toujours la prudence de cacher ses seins et de ne montrer aucune partie trop intime de son anatomie. Cela montre bien la pudibonderie des américains qui ne voulaient probablement pas que le film soit interdit aux moins de 16 ans pour un bout de nichon ou de fesse.

L'Exorcisme de Hannah Grace

Avec son casting de série télé bas de gamme, il ne fallait pas s’attendre à des miracles en terme d’interprétation. Shay Mitchell connue pour son rôle dans la série Pretty Little Liars a été choisie pour incarner l’ancienne policière, héroïne du film sauvée par son physique plus que par les qualités du personnage qui n’a rien d’attachant. Stana Katic, héroïne de la série Castle, joue sa meilleure amie infirmière qui va la pistonner pour ce job dans une prestation sans saveur qui n’avait pas besoin d’une star. Encore inconnue au bataillon, la danseuse Kirby Johnson utilise ses capacités de contorsions pour jouer le démon mais n’aura aucune scène pour briller en tant qu’actrice.

Peut être pour donner un coté féministe à L’Exorcisme de Hannah Grace, le film semble vouloir mettre en avant les actrices face à la médiocrité de leurs homologues masculin. Totalement inutile Grey Damon vue dans la série Station 19 joue l’ex petit ami de l’héroïne affligeant à nous raconter sa vie sans intérêt et incapable de sauver la mise alors qu’il est censé être un policier armé. Pour l’élément comique dont on se serait bien passé, le quasi inconnu Nick Thune joue un agent de sécurité de l’hôpital lui aussi bien inefficace face à la créature. Enfin il y a Louis Herthum vu récemment dans Westworld qui joue le père de Hannah devenu fou à vouloir a tout prix se débarrasser de son cadavre. On ne saura même pas si c’est par sa faute si la créature est aussi mutilée en arrivant à la morgue.

L'Exorcisme de Hannah Grace

Si il y avait largement de quoi se plaindre de la qualité des films d’horreur sorti en 2018, avec L’Exorcisme de Hannah Grace on touche carrément le fond. Absolument pas effrayant et très mal joué, le film de Diederick Van Rooijen est d’un ennui mortel où les quelques jumpscares n’arriveront qu’à nous réveiller de notre torpeur. C’est à se demander ce qui a bien  pu pousser Sony à sortir un film d’horreur aussi mal réalisé alors que des dizaines de films du genre bien plus réusssis restent chaque année inédits en France alors qu’il mériterait beaucoup plus d’être vus.
MON AVIS : 0/5

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Possession Of Hannah Grace
  • RÉALISATEUR : Diederik Van Rooijen
  • AVEC : Shay Mitchell, Kirby Johnson, Stana Katic, Grey Damon & Maximillian McNamara
  • SCÉNARISTE : Brian Sieve
  • COMPOSITEUR : John Frizzell
  • GENRE : Épouvante – Horreur
  • DURÉE : 1h25
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Sony Pictures Releasing France
  • SITE OFFICIELhttps://www.possessionofhannahgrace.movie/
  • DATE DE SORTIE : 5 décembre 2018