YESTERDAY de Danny Boyle [Critique Ciné]

 

Yesterday

 

Un monde sans Les Beatles est tout simplement impensable et pourtant c’est le point de départ de Yesterday, le nouveau feel-good movies de Danny Boyle sur un scénario de Richard Curtis.

 

 

SYNOPSIS : Rêvant d’une grande carrière de chanteur, Jack Malik n’arrivait pas à séduire le public jusqu’au jour où à la suite d’un black-out mondial de 12 secondes il deviendra le seul homme sur Terre à se souvenir de l’existence des Beatles. Désormais le seul capable de chanter tous les trésors composés par John Lennon et Paul McCartney, il va rapidement devenir une star internationale devant faire un choix entre cette vie d’usurpateur et celle dont il a toujours rêvé d’avoir.

 

En cette période où les films musicaux reviennent en force, quoi de plus normal de voir arriver en salles un film célébrant la musique des Beatles. Même si il ne s’agit toujours pas du grand biopic que probablement tous les fans rêvent de voir un jour, c’est un magnifique hommage à ce qu’a pu apporter à la pop le talentueux duo John Lennon et Paul Mc Cartney avec leurs camarades Georges Harrison et Ringo Starr que nous livre le réalisateur Danny Boyle avec Yesterday. Un véritable feel good movie écrit par un grand spécialiste du genre en la personne de Richard Curtis, scénariste et réalisateur de Good Morning England et Love Actually. Avec pareil collaboration, on ne peut pas être déçus !

 

Yesterday

 

Il faut bien l’avouer, il  y avait de quoi être plutôt réticent à la base de voir l’histoire d’un usurpateur qui allait s’approprier les chansons des Beatles. L’idée même de voir ces chansons mythiques reprises par un acteur inconnu avait de quoi nous effrayer. Fort heureusement, Ce projet de film est vraiment tomber entre de bonnes mains avec Danny Boyle et Richard Curtis. On sent clairement chez eux l’amour pour les chansons des Fab Four qui sont reprises dans l’ensemble avec la plus grande fidélité sauf lorsqu’il s’agit de s’amuser de ce que feraient des gens qui ne connaissent pas avec de pareils trésors. On sera finalement rapidement séduit par l’histoire  de ce chanteur qui peine depuis plus d’une dizaine d’année à percer dans la musique mais qui a toujours tenu bon grâce à l’aide de son manager et amie d’enfance et qui va découvrir ce qu’implique de devenir une véritable rock star. Une histoire toute en simplicité qui suit la trame classique de ce genre de films mais qui nous réserve pleins de bonnes surprises et de nombreux rebondissements. Il faudra simplement par moment savoir fermer les yeux sur de nombreuses facilités scénaristiques et d’assez énormes improbabilités pour véritablement profiter du moment.

Il n’est pas forcement nécessaire de connaître toutes les chansons des Beatles pour apprécier à sa juste valeur ce Yesterday. Il s’agit avant tout d’une comédie pleine de bons sentiments et d’un soupçon de romance sur laquelle on sent bien la patte de Richard Curtis et le style de réalisation de Danny Boyle. On est porté par cette histoire, curieux de découvrir ce que Jack Malik va choisir d’en faire. C’est l’occasion d’égratigner avec gentillesse le monde impitoyable de l’industrie musicale dirigée désormais non plus par des découvreurs de talents mais par des personnes uniquement soucieuses des résultats financiers. A la vue de ce que peuvent aujourd’hui nous offrir les majors, il n’est pas certains que si Paul McCartney et John Lennon avaient vraiment écrit ces chansons en 2019, ils auraient vraiment eu le même succès que dans les années 60/70 car le rock n’est clairement plus en odeur de sainteté chez les gros labels.

 

Yesterday

 

Il est d’ailleurs amusant de voir le chanteur Ed Sheeran jouer son propre rôle à la limite du ridicule à se présenter comme l’un des meilleurs compositeurs de notre époque alors qu’il n’arrivera jamais à la cheville des plus grands et qu’il n’a aujourd’hui du succès uniquement grâce au matraquage médiatique. Alors que Chris Martin le chanteur de Coldplay avait refusé le rôle parce qu’il avait bien compris qu’on se moquait de lui, on se demande si Ed Sheeran a lui aussi saisi le second degrés de son rôle. Plus que simplement célébrer les chansons des Beatles, Yesterday montre à quel point elles ont marqué l’histoire de la musique. D’ailleurs, il n’y aurait certainement pas eu que Oasis qui n’aurait jamais existé sans les chansons des Fab Four, c’est tout simplement tout le Rock, la Pop voir même le Punk et le Metal qui n’auraient jamais eu le même visage sans eux.

Après avoir rendu célèbre Dev Patel avec Slumdog Millionnaire, C’est un autre Patel sans aucun rapport avec le précédent que met ici en scène Danny Boyle. Himesh Patel s’avère vraiment un très bon choix pour ce personnage qui se devait de ne pas être très beau mais dont la voix saurait séduire le public. Nul doute que ce premier grand rôle au cinéma, ouvre les portes d’une belle carrière au comédien tant il porte vraiment bien le film. Déjà plus connue, Lily James a vraiment ici des allures de Keira Knightley avec ce rôle de jeune femme amoureuse et pleine de vie. La touche comique du film est appuyée par Kate McKinnon bien connue depuis son rôle dans le reboot au féminin de S.O.S. Fantômes qui joue ici la manager aux dents longues qui se chargera de la carrière de Jack et par Joel Fry que le grand public connait surtout pour son rôle dans Game Of Thrones mais qui retrouve ici un nouveau rôle vraiment amusant de roadie qui accompagnera Jack en tournée.

 

Yesterday

 

Formidablement accompagné par la musique des Beatles, Yesterday devrait vous emporter dans un tourbillon d’émotions. Très drôle mais aussi parfois vraiment émouvante, cette histoire a vraiment tout du feel-good movie qui vous laissera à réfléchir sur les priorités à choisir dans la vie pour être véritablement heureux.  Pour son premier essai dans la pure comédie sentimentale, Danny Boyle a parfaitement réussi son coup avec ce long métrage qui donne envie de chanter et de tomber amoureux.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Danny Boyle
  • AVEC : Himesh Patel, Lily James, Kate McKinnon, Ed Sheeran, Joel Fry & Alexander Arnold
  • SCÉNARISTES : Richard Curtis sur une idée de Jack Barth et Richard Curtis
  • COMPOSITEURS : Daniel Pemberton & The Beatles
  • GENRE : Comédie Sentimentale, Film Musical
  • DURÉE : 1h57
  • NATIONALITÉ : Britannique
  • DISTRIBUTEUR : Universal Pictures International France
  • SITE OFFICIEL : https://www.yesterdaymovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 3 juillet 2019