20th CENTURY WOMEN de Mike Mills [Critique Ciné]

 

20th Century Women

 

C’est avec une semaine d’avance qu’est sorti 20th Century Women car ce portrait de femmes indépendantes aurait pu illustrer à merveille  la Journée De La Femme du 8 mars.

 

 

SYNOPSIS : Devenue mère à 40 ans, Dorothea a toujours eu tendance à surprotéger son fils Jamie. Mais maintenant que le garçon entre dans l’adolescence,  Dorothea s’inquiète de ne pas être à la hauteur pour l’élever seule sans présence masculine durant cette période charnière.

 

Six ans après nous avoir parlé de son père dans Beginners, le réalisateur Mike Mills est de retour avec 20th Century Women, un troisième long métrage cette fois ci inspiré par sa mère. Un portrait de trois femmes à l’aube des années 80 à travers ce qu’elles ont vécus et ce qu’elle vivent au quotidien qui ont forgé toute leur expérience qu’elles vont tenter de faire passer à un jeune garçon sur le point de devenir un homme qui a grandi sans figure paternel.

 

20th Century Women

 

Dès les premières minutes de 20th Century Women, on voit que Mike Mills est bien  plus qu’un simple réalisateur mais un véritable artiste qui puise dans son expérience passé de graphiste et de metteur en scène de clips musicaux et de publicités pour soigner particulièrement ses images. Chaque plan est digne d’une véritable photographie sur laquelle on voudrait faire pause. Si l’affiche du film veut nous faire croire que 20th Century Women est un film très féministe, il sera bon de rassurez ceux que cela pourrait dissuader. C’est avec la plus grande finesse que Mike Mills  brosse ce portrait de femmes.

On prendra un malin plaisir au début à découvrir l’ensemble des personnages du film. Annette Benning joue Dorothea, une mère célibataire de 55 ans qui vit avec son fils de 14 ans Jamie (Lucas Jade Zummann). Celui ci est très proche de Julie (Elle Fanning), sa meilleure amie de 17 ans qu’il connait depuis toujours. Avec la puberté, il aimerait devenir son petit ami mais la jeune femme est volage et ne veut pas gâcher leur relation. La famille héberge aussi Abbie (Greta Gerwig), une artiste sensible et William (Billy Crudup) un homme d’une quarantaine d’année qui retape la maison.

 

20th Century Women

 

Mike Mills prend le temps de nous présenter chacun des personnages dans des chapitres où ils racontent tout de leur vies, leurs passions, leurs convictions dans la vie accompagné d’images d’archives et de chansons qui collent à leur époque. On découvrira rapidement que le film n’est qu’une succession de scènes de vies plus ou moins réussies sans vraiment raconter d’histoire et que les présentations faites, l’histoire commence un peu à pédaler dans le vide jusqu’à paraître un peu trop longue. Il y a beaucoup de non dit entre Dorothea et son fils et leur déprime fini aussi par contaminer le spectateur.

 Le casting de 20th Century Women est une grande réussite. Annette Benning est touchante mais aussi parfois très drôle dans le rôle de cette mère très libertaire prête à tout pour offrir la meilleure éducation à son fils. Encore inconnu Lucas Jade Zumann vu dans Sinister II devrait rapidement être récupéré par Hollywood pour sa sensibilité. Elle Fanning est une nouvelle fois magistrale dans le rôle touchant de Julie, jeune fille paumée dans ses relations avec les garçons. Avec ses cheveux courts et rouges, Greta Gerwig est presque méconnaissable, elle a ici des faux airs de Kristen Stewart dans ce rôle d’artiste sensible qui traîne dans les clubs punk et rock. Un peu sacrifié dans ce portrait de femmes, Billy Crudup tient un rôle que l’on aura du mal à cerner. Non pas que l’acteur joue mal mais on ne voit pas pourquoi le courant ne passe pas avec Jamie.

 

20th Century Women

 

Avec ces images léchées et sa galerie de personnages attachants, 20th Century Women démarrait vraiment très bien mais à étirer son histoire sur près de deux heures sans véritable scénario, Mike Mills perd progressivement les spectateurs qui finiront par trouver le temps long face à des scènes qui ont tendance à ressasser les mêmes choses. Alors que la promotion du film met beaucoup l’accent sur sa cause féministe, le message n’est pourtant pas si flagrant et on aura du mal à comprendre comment ses femmes, certes en quête de liberté, mais profondément en souffrance peuvent être considérées comme des piliers et des modèles. C’est surtout pour son casting impeccable que ce long métrage pourra séduire les spectateurs.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Mike Mills
  • AVEC : Annette Bening, Elle Fanning, Greta Gerwig, Lucas Jade Zumann & Billy Crudup
  • SCÉNARISTEMike Mills
  • COMPOSITEURRoger Neil
  • GENRE : Comédie Dramatique
  • DURÉE : 1h58
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Mars Films
  • SITE OFFICIELhttp://20thcenturywomen-movie.com/
  • DATE DE SORTIE : 1er mars 2017