Critique Blu-Ray & DVD : THE LORDS OF SALEM de Rob Zombie

 

SYNOPSIS : Animatrice radio à Salem, Heïdi reçoit un soir un étrange vinyle du groupe The Lords. Lors de sa diffusion, l’ensemble des femmes de la ville sont comme hypnotisées. Pour la jeune femme, les choses sont encore plus grave car elle se met à avoir d’étranges visions de sorcières du passé et à ne pas se sentir bien.

 

BANDE ANNONCE :

 

CRITIQUE : Déjà privé de sorties salles pour la suite de son reboot d’Halloween, le réalisateur Rob Zombie semble ne plus être en odeur de sainteté auprès des distributeurs français. Nous voilà en effet à nouveau privé d’une sortie en salles de son nouveau long métrage The Lords Of Salem. Un long métrage pourtant produit par Jason Blum et Oren Peli a qui l’on doit les succès de Paranormal Activity et Insidious. Heureusement l’éditeur Seven 7 pense aux fans du chanteur / réalisateur pour nous proposer enfin son cinquième long métrage.

Pour son nouveau film le réalisateur également scénariste vient réveiller un vieux mythe qui a déjà régulièrement inspiré le cinéma. On ne compte plus les long métrage plus ou moins inspirés de l’histoire des Sorcières de Salem. Un superstition américaine qui a poussé une ville a accuser et juger plus de 150 femmes soupçonnés de sorcellerie. Rob Zombie ressuscite trois de ses sorcières bien décidés à  se venger et à poursuivre leur oeuvre.

A chacun de ses films Rob Zombie a su imprimer un genre différent passant du film clipesque au road movie 70’s puis au remake. Avec The Lords Of Salem, l’influence des années 70 se fait encore ressentir mais cette fois ci les inspirations du réalisateur viennent des classiques de l’horreur L’Exorciste de William Friedkin ou La Malédiction de Richard Donner. Cela se voit par l’esthétique des images et des choix de cadrages en extérieur tout à fait typique de cette époque qui avait aussi inspiré Ti West dans The House Of The Devil.

Si Sheri Moon Zombie est déjà un des éléments marquants des précédents films de son réalisateur de mari, elle est cette fois ci vraiment au cœur de l’histoire en incarnant Heïdi. Ce rôle va certainement définitivement faire d’elle, l’une des Scream Queen les plus réputées de ces dix dernières années. Rob Zombie a aussi fait appel à d’autres acteurs fétiches pour  des apparitions éclairs où ils ne sont pas forcement reconnaissable : Sid Haig, Jeff Daniel Phillips, Ken Foree & Michael Berryman.

Il complète son casting avec des acteurs cultes qui ont marqués les esprits il y a plus de vingt ans. Il y a tout d’abord Patricia Quinn, l’inoubliable Magenta du Rocky Horror Picture Show, a qui il avait déjà rendu hommage dans Halloween II. Mais aussi Dee Wallace (La Colline A Des Yeux), Meg Foster (La Forêt d’émeraude, Invasion Los Angeles) et Judy Geeson. Du lourd pour les cinéphiles observateurs ! au coté de qui on retrouve aussi la sexy Lisa Marie, ex-compagne de Tim Burton vue dans Mars Attack et Ed Wood.

Après le décevant Halloween II pour lequel il n’avait pas eu le temps de réellement se préparer, The Lords Of Salem marque le grand retour de Rob Zombie. Un nouveau chef d’oeuvre de l’horreur qui confirme définitivement le talent de réalisateur du chanteur. Parfois aussi choc que House Of 1000 Corpses, The Lords Of Salem marque par son image léchée et ses effets de cadrage. Un long métrage que tout prétendus fans d’horreur se doit de ranger d’urgence dans sa vidéothèque.

MON AVIS : 5/5

 

FICHE TECHNIQUE :

REALISATEUR : Rob Zombie

AVEC : Sheri Moon Zombie, Patricia Quinn & Jeff Daniels Phillips

SCENARISTE : Rob Zombie

GENRE : Horreur

DUREE : 1h36

SITE OFFICIELhttp://www.lordsofsalem.com/

DATE DE SORTIE : 09 Octobre 2013

 

A LIRE AUSSI :

– la critique de THE DEVIL’S REJECTShttp://xav-b.over-blog.com/article-3358315.html

– la critique de HALLOWEENhttp://xav-b.over-blog.com/article-13033187.html

– la critique de LES SORCIERES DE ZUGARRAMURDIhttp://xav-b.over-blog.com/article-121990786.html

– la critique de LE DERNIER DES TEMPLIERShttp://xav-b.over-blog.com/article-66684726.html