Critique Ciné : ASTERIX – LE DOMAINE DES DIEUX de Louis Clichy & Alexandre Astier

CritiqueCiné2014

 Astérix Le Domaine Des Dieux

Pendant longtemps les aventures d’Astérix ont été portés sur grand écran sous la forme de dessins animés avant d’oser franchir le pas de l’adaptation live. Après les ratés Astérix aux Jeux Olympiques et Astérix & Obélix Au Service De Sa Majesté, le célèbre petit gaulois revient sur grand écran pour la première fois depuis huit ans sous sa forme animée. Ce nouveau film Astérix : Le Domaine Des Dieux délaisse l’animation traditionnelle pour faire ses premiers pas en images de synthèse.

Pour tenter une nouvelle fois de rayer de la carte le petit village d’irréductibles gaulois qui lui résiste toujours et encore, Jules César a une nouvelle idée. Il décide de faire construire une grande cité romaine dans leur forêt. Rapidement les villageois attirés par l’appât du gain vont se laisser séduire par les charmes de ce Domaine Des Dieux mais heureusement Astérix et Obélix veillent au grain et reste méfiant face à cette invasion d’un nouveau genre…

Pour le retour à l’animation d’Astérix, Alexandre Astier a choisi d’adapter Le Domaine Des Dieux l’un des tomes les plus appréciés du public. Fidèle à la bande dessinée de Goscinny et Uderzo, le créateur de la série Kaamelott a su mêler son humour à celui des deux pères du petit gaulois. En plus du scénario, c’est aussi lui qui a établi le casting vocal et diriger les acteurs pour l’enregistrement en amont de toutes les voix. 

 Astérix Le Domaine Des Dieux

La partie technique d’Astérix, Le Domaine Des Dieux a été confiée à Louis Clichy, jeune réalisateur français qui s’est forgé une forte expérience chez Pixar. Après avoir travaillé notamment sur Wall-E et Là-Haut, il a passé quatre ans à travailler sur cette adaptation en image de synthèse de l’univers de Goscinny et Uderzo. Si au début, il faut s’habituer à cette nouvelle dimension des personnages, il faut bien avouer que le résultat est très réussi et reste surtout extrêmement fidèle à l’oeuvre originale.

Ce qui nous convaincra définitivement du bien fait du choix d’une animation en 3D est le dynamisme que cela apporte au récit. Il suffit de voir la première scène de chasse au sanglier pour être totalement convaincu de la réussite de ce projet. On pourra juste reprocher le coté un peu lisse des personnages choisi pour rester fidèle à la BD mais qui donne un aspect un peu vide au long métrage. Ne bénéficiant certainement pas des mêmes moyens que chez Pixar, le réalisateur s’en sort plus qu’honnêtement pour cette première avec des décors très réussis et de beaux effets de lumière.

 Astérix Le Domaine Des Dieux

Les deux réalisateurs ont su garder les deux niveaux de lecture qui font des aventures d’Astérix une oeuvre universelle capable de plaire aux petits comme aux grands. Les plus jeunes apprécieront particulièrement les scènes mouvementées de batailles et de disputes tandis que les adultes se réjouiront des dialogues imaginés par Alexandre Astier dans la stricte lignée de la série Kaamelott même si parfois ils paraissent un peu trop complexes pour une aventure s’adressant à toute la famille.

Au niveau du casting vocal, c’est un véritable régal. A 87 ans, Roger Carrrel revient avec plaisir pour prêter sa voix à Astérix. On imaginerait mal ce personnage sans la voix qu’il a depuis 1967. Seule ombre au tableau, la voix d’Obélix interprété par Guillaume Briat n’est pas aussi bonne que d’habitude moins grave et moins amusante. Dans les seconds rôles, Alexandre Astier prête sa voix au chef des Légionnaires, Alain Chabat joue un sénateur romain, Eli Semoun est un légionnaire, Lorant Deutsch l’architecte du Domaine Des Dieux, Florence Foresti joue Bonnemine et Laurent Lafitte un esclave syndicaliste. Que du très bons avec des comédiens qui ont quasiment tous joués aussi dans les films live ou on faillit en faire partie où que l’on a pu voir dans Kaamelott.

 

 Astérix Le Domaine Des Dieux

MON AVIS :

3/5

La collision entre l’univers de Goscinny et Uderzo et celui d’Astier ne fait pas autant d’étincelles qu’on aurait pu l’espérer. Sans égaler les oeuvres du Studio Pixar sur lequel il a travaillé ou même les dessins animés les plus réussis de la saga Astérix,  Louis Clichy a tout de même réussi à faire un film bien meilleur que les deux dernières adaptations live. Un coup d’essai prometteur qui mériterait d’être poursuivi afin d’être peaufiner dans une prochain volet.

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – REALISATEUR : Louis Clichy & Alexandre Astier
  •  – AVEC LES VOIX DE : Roger Carel, Guillaume Briat & Alexandre Astier
  •  – SCENARISTE : Alexandre Astier, Jean-Rémi François & Philip Labzenic
  •  – GENRE : Animation
  •  – DUREE : 1h25
  •  – MUSIQUE : Philippe Rombi
  •  – NATIONALITE : Franco-Belge
  •  – DISTRIBUTEUR : SND
  •  – SITE OFFICIELhttp://www.asterix.com/asterix-et-le-domaine-des-dieux-le-film/
  •  – DATE DE SORTIE : 26 Novembre 2014

A LIRE AUSSI :

 – la critique de ASTERIX & OBELIX AU SERVICE DE SA MAJESTEhttp://xav-b.over-blog.com/article-111565464.html

 – la critique de ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUEShttp://xav-b.over-blog.com/article-16324820.html

 – la critique de LA-HAUThttp://xav-b.over-blog.com/article-33302973.html

 – la critique de WALL-Ehttp://xav-b.over-blog.com/article-20701358.html