Critique Ciné : MACBETH de Justin Kurzel


 

MacBeth

 

Il y aura certainement deux types de spectateurs bien distincts pour cette nouvelle adaptation de Macbeth de William Shakespeare. Tout d’abord les amateurs de théâtre curieux de découvrir cette version 2015 et de l’autre des gamers un peu curieux de voir cette première collaboration entre Michael Fassbender et le réalisateur Justin Kurzel qui tournent en ce moment l’adaptation du jeu vidéo Assassin’s Creed, histoire de se faire un avis sur ce que cela pourrait donner. Dans les deux cas, les spectateurs seront certainement surpris par cette adaptation.

 

AVERTISSEMENT

DES SCÈNES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ DES SPECTATEURS

 

Sur le champ de bataille, trois sorcières annoncent à MacBeth qu’il deviendra roi mais qu’il n’engendra pas d’héritier pour la couronne. Afin de faire mentir cette prophétie, il n’hésitera pas à se débarrasser de ces éventuels rivaux dans une véritable folie meurtrière.

On ne compte plus les adaptations plus ou moins fidèles de MacBeth sur grand écran. L’une des œuvres les plus célèbres de William Shakespeare a déjà été porté entre autre par Orson Welles et Roman Polanski pour les versions les plus fidèles mais aussi de façon plus moderne et improbable par Geoffrey Wright ou Mark Brozel. Il aura fallu pas moins de trois scénaristes pour cette nouvelle version réalisée par Justin Kurzel qui se veut pourtant fidèle au texte d’origine même si il a été forcement raccourci pour le film.

MacBeth

Le film de Justin Kurzel commence plutôt bien par une belle bataille brillamment mise en scène un peu dans la lignée de celles de 300 mais noyée dans le brouillard. Celui-ci ne se lèvera cependant jamais de tout le film donnant au long métrage une étrange ressemblance dans l’ambiance avec Le Guerrier Silencieux de Nicolas Winding-Refn. La différence bien sur est que cette adaptation de MacBeth est forcement bien plus bavarde que l’ofni du réalisateur de Drive.

La bande annonce très épique risque bien de piéger certains spectateurs qui pourraient s’attendre à un film d’action dramatique proche de la série Game Of Thrones. Ils seront vite déçus de voir le long métrage prendre bien vite des allures de théâtre filmé pour rester le plus fidèle à l’oeuvre de Shakespeare. On sera particulièrement étonné de voir ces personnages passer leur temps à murmurer leurs textes, la mise en scène donne aussi la désagréable impression que même dans une scène de dialogue, les personnages semble plutot s’écouter parler plutôt que vraiment échanger avec la personne en face d’eux.

MacBeth

La prestation de Michael Fassbender est toujours impeccable dans ce rôle dans lequel ils se montre réellement habité. Il a sans aucun problème le charisme nécessaire pour incarner ce roi assoiffé de pouvoir qui sombre dans la folie. Même Marion Cotillard montrera à ceux qui l’avaient enterré un peu trop vite depuis sa prestation dans The Dark Knight Rises qu’elle peut vraiment joué. Sa prestation de Lady MacBeth est à la hauteur de celle de Michael Fassbender, une véritable performance pour une actrice française de pouvoir jouer Shakespeare dans le texte.

On retrouve dans le film des têtes bien connues comme David Thewlis vu dans la saga Harry Potter, Sean Harris qui partageait déjà l’affiche de Prometheus avec Michael Fassbender et aussi Elizabeth Debicki découverte dans le Gatsby de Baz Luhrmann. Ils sont tous malheureusement un peu trop mis au second plan pour réduire la durée du film. Le texte de MacBeth est aussi tellement compliqué à suivre en VO qu’on aura du mal à comprendre toute la profondeur de l’intrigue.

 

MacBeth

 

 

MON AVIS :

 1/5 

A la vue des première images, on aurait pu croire que cette nouvelle version de MacBeth semblait être une version modernisée accessible pour tous mais c’est bien aux connaisseurs que s’adresse avant tout cette adaptation très fidèle bien que raccourcie de l’oeuvre de Shakespeare. Et même si on doit reconnaître que les acteurs sont tous largement à la hauteur et que les images sont souvent fort jolies, on sera tout de même très rapidement plongé dans l’ennui à cause d’une mise en scène qui manque de modernité et de dynamisme.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Justin Kurzel
  • AVEC : Michael Fassbender, Marion Cotillard, David Thewlis et Elizabeth Debicki
  • SCÉNARISTES : Todd Louiso, Jacob Koskoff et Michael Lesslie
  • MUSIQUE : Jed Kurzel
  • GENRE : Drame
  • DURÉE : 1h53
  • NATIONALITÉ : Britannique, Français & Américain
  • DISTRIBUTEUR : Studio Canal
  • SITE OFFICIEL : http://www.macbeth-movie.com/
  • DATE DE SORTIE : 18 novembre 2015

 

 

A LIRE AUSSI :

 

 


Une pensée sur “Critique Ciné : MACBETH de Justin Kurzel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *