Critique Ciné : PACIFIC RIM de Guillermo del Toro

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1374098863.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Guillermo del Toro

 – AVEC : Charlie Hunnam, Idris Elba &  Rinko Kinkuchi

 – GENRE : Science Fiction

 – DUREE : 2h10

 – SITE OFFICIELhttp://www.pacificrimmovie.com/

 – DATE DE SORTIE : 17 Juillet 2013

 

 

BANDES ANNONCES :

 

SYNOPSIS : La Terre est en danger ! Une faille dans l’océan s’est mis à libérer d’immenses monstres qui
detruisent tout sur leur passage. Pour les éradiquer les nations se sont rassemblées pour créer des robots géants. D’abord très efficaces ces machines de guerre ont fini par se retrouver
dépassées lorsque les monstres se sont adaptés. Alors que les gouvernements veulent stopper net ce programme couteux et inefficace, d’autres s’acharnent à le maintenir en vie. Et si c’était eux
qui avait raison ?

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1374104910.jpg

 

CRITIQUE : Lorsque la nouvelle que Guillermo del Toro allait mettre en scène un gros blockbuster rempli de monstres et de
robots géants, il y avait de quoi être sceptique. Il est vrai que le réalisateur est plus connu pour des films sombres et fantastiques comme Le Labyrinthe de Pan que pour avoir
tourné des popcorn movies. Seul les deux volets d’Hellboy se rapprochait vraiment du blockbuster tout en restant vraiment dans l’univers du réalisateur. Alors que faut il
attendre de Pacific Rim ?

Guillermo del Toro lui même n’a pas immédiatement été convaincu par cette histoire imaginée par Travis Beacham, le scénariste de Le Choc Des
Titans
. Ce n’est qu’en reprenant entièrement le scénario en main qu’il a accepté de réaliser ce projet. L’idée de base de monstres géants sortants de la mer pour aller affronter des
robots a immédiatement rappeler aux réalisateurs tous les films de Kaiju japonais dont Godzilla est le plus célèbre representant. Des histoires marquées par
Hiroshima de grosse bestioles transformées par les radiations nucléaires.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1374105396.jpg

 

Même si le réalisateur n’a pas avoué clairement ses références pour les robots géants qui sont les héros de cette histoire, difficile de ne pas penser immédiatement aux mangas cultes que son
Neon Genesis Evangelion, Macross ou Patlabor. Là aussi l’influence japonaise est indéniable. Pacific Rim pourrait quasiment
être l’adaptation officielle d’Evangelion tant les deux histoires partagent de points communs. Mais rassurez-vous car Guillermo del Toro a su parfaitement digérer ses influences
pour développer une histoire scénaristiquement très riche et un véritable univers.

Aidé par un budget mirobolant de 200 millions de Dollars, le réalisateur a eu toute liberté pour nous en mettre plein la vue. Le film enchaîne les combats colossaux et spectaculaires mais
n’oublie pas de developper aussi la psychologie de ses personnages pour ne pas faire du film un blockbuster décérébré. Si Man Of Steel avait déjà mis une claque à The
Avengers
en matière de destruction de villes, Pacific Rim enterre les deux films à ce niveau là. Guillermo Del Toro a mis la barre très haute pour qu’on
puisse rivaliser avec lui. On ne s’attendait franchement pas à cela de la part du réalisateur de Le Labyrinthe de Pan.

Et puisqu’on parle des personnages parlons des acteurs. Le film est porté par Charlie Hunnam, héros de la série Sons Of Anarchy qu’on avait pu voir aussi dans le
film Hooligans et de petits rôles dans d’autres grand films. C’est la première fois qu’on le retrouve en tête d’affiche d’un aussi gros projet même si les robots passent avant
tout dans le film. Il est formidablement épaulé par Idris Elba (Prometheus) qui interprete un chef militaire bien couillu à qui on ne la fait pas. La petite
touche féminine est apportée par l’actrice japonaise Rinko Kikuchi vue dans Babel. L’humour est apporté par un duo de scientifique que tout oppose incarné par
Charlie Day (Comment Tuer Son Boss ?) et Burn Gorman (The Dark Knight Rises). Le fidéle Ron Perlman
(Hellboy) tient aussi un second rôle dans la scène la plus « del Toro-esque » du long métrage.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1374105985.jpg

 

On entend déjà les détracteurs dire que le film n’est qu’une débauche d’image de synthèse mais c’est faux. Une bonne partie des décors comme l’habitacle des vaisseaux a été construit en dur !
Vous n’arriverez pas à trouver une seule faille à la réalisation de Guillermo del Toro. Même la 3D, converti en post production en jette plus que dans Avatar. Il
faut dire qu’a ce sujet que James Cameron a amené quelques conseils bien avisés. Si on cherche vraiment la petite bête, seules quelques facilités scénaristiques indispensables
peuvent être discutables surtout une d’entre elle, assez difficile a avaler en matière d’évolution dont on vous garde le suspens.

Avec Pacific Rim, Guillermo del Toro crée une nouvelle référence dans le blockbuster SF. Il va être très difficile de faire mieux que cela en matière de robots
et de monstres géants. Les nouveaux films Godzilla et Transformers doivent trembler sur leurs fondations ! Après Man Of Steel, on s’inquiéte pas
trop pour les finances de Warner aprés cette saison estivale.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1374105171.jpg

 

MON AVIS : 5/5

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de HELLBOY II de Guillermo del Torohttp://xav-b.over-blog.com/article-24265824.html

 – la critique de LE LABYRINTHE DE PAN de Guillermo del Torohttp://xav-b.over-blog.com/article-4413426.html

 – la crtique de NEON GENESIS EVANGELION 1.10 YOU ARE (NOT) ALONE de Hideaki Annohttp://xav-b.over-blog.com/article-28883578.html

 – la critique de TRANSFORMERS de Michael Bayhttp://xav-b.over-blog.com/article-6994673.html

 – la critique de CLOVERFIELD de Matt Reeveshttp://xav-b.over-blog.com/article-16426671.html

 – la critique de HOOLIGANS avec Charlie Hunnamhttp://xav-b.over-blog.com/article-2928125.html

 – la critique de PROMETHEUS avec Idris Elbahttp://xav-b.over-blog.com/article-106172984.html