LES DÉSASTREUSES AVENTURES DES ORPHELINS BAUDELAIRE de Barry Sonnenfeld [Critique Séries TV]

 

Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire

 

Treize ans après une première adaptation au cinéma, Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire reviennent dans une nouvelle adaptation produite par Netflix sous la forme d’une série télé pour leur plateforme de SVOD.

 

 

SYNOPSIS : Après la disparition de leur parents dans l’incendie de leur maison, les jeunes Violette, Klaus et Prunille Baudelaire sont confiés à leur oncle le Comte Olaf. Rapidement, les enfants vont se rendre compte que cet homme n’a bien voulu les recueillir que pour pouvoir s’accaparer de la fortune léguée par leur parents. Déjouant ses plans, les orphelins vont être placé dans d’autres familles mais à chaque fois leur oncle Olaf qui ne s’avoue jamais battu va utiliser de nombreux stratagèmes pour arriver à ses fins.

 

A la base Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire est une série de treize romans pour enfants écrits par un certain Lemony Snicket et vendu à plus de 55 millions d’exemplaires à travers le monde. Malgré ce succès en librairie, l’adaptation cinématographique pourtant très réussie réalisée par Brad Silberling en 2004 n’a jamais eu de suite, laissant les fans qui n’auraient pas lu les livres en plein suspense. Autant dire que ce sont certainement eux qui attendent avec impatience cette nouvelle adaptation pour enfin connaître la fin de ces désastreuses aventures !

 

Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire

 

Cette nouvelle adaptation des Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire permet au réalisateur Barry Sonnenfeld de prendre sa revanche sur l’histoire puisqu’il était déjà pressenti pour réaliser le film en 2004 mais n’avait finalement pas pu le faire. Il est ici producteur exécutif et réalisateur de quatre des huit épisodes de cette première saison. Pour le scénario Netflix a confié le projet directement à  Daniel Handler, le véritable auteur des romans. Cela garanti du coup la plus grande fidélité aux romans même si le ton très particulier de la saga a du être un peu édulcoré pour atteindre une plus grande audience.

Les Orphelins Baudelaire ce sont Violette, une jeune fille de quatorze ans douée pour inventer des choses et de trouver des solutions, son frère Klaus âgé de douze ans passionné de lecture et leur petite sœur Prunille encore bébé mais capable de dévorer n’importe quoi avec ces quatre dents bien dures. Trois enfants vraiment attachés l’un à l’autre dans leur malheur qui ne seront pas aidé par le banquier Mr Poe chargé de leur trouver la bonne famille d’accueil. Normalement c’était leur oncle le Comte Olaf qui aurait été le mieux placé pour les accueillir mais l’homme est un acteur raté sans le sou qui n’en veut qu’à leur fortune et sera la source de toutes leurs désastreuses aventures ballottés entre un oncle expert en serpent, une tante effrayée par tout vivant au bord d’un lac menacé par une tempête et le propriétaire d’une scierie. Leur histoire est racontée par l’auteur Lemony Snicket que l’on retrouve régulièrement au cours des épisodes comme narrateur.

 

Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire

 

La première saison des Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire couvre les quatre premiers tomes sortis en librairie avec à chaque fois deux épisodes de 50 minutes par livre. Cette saison ressemble du coup beaucoup au film de 2004 qui adaptait lui seulement les trois premiers tomes. Le film et la série partageant la même esthétique, on a parfois l’impression de voir la reproduction plan pour plan de certaines scènes sauf que le film coupait en deux le premier tome pour y intégrer les intrigues des tomes 2 et 3. La possible comparaison avec le film prouve que la série n’a pas eu le même budget que le film et cela se remarque dans les décors et les effets spéciaux moins riches que ceux du film bien que très réussis tout de même.

Au final le temps supplémentaire alloué par adapter ces romans donnent parfois l’impression que les histoires ont peut être de temps en temps été un peu trop étirées. l’effet série donne un certain coté répétitif à l’intrigue avec les attaques incessantes de l’Oncle Olaf qui ne tromperont jamais les Orphelins Baudelaire mais qui piégeront toujours ceux qui les entourent.  On retrouve dans chaque épisode deux personnages que l’on pourrait prendre pour les parents des Orphelins Baudelaire qui du coup gâchent un peu l’impression de malheur des trois enfants  là où le film ne nous donnait un espoir que vers la fin.

 

Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire

 

Le gros challenge de cette nouvelle adaptation des Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire était bien sur de trouver le bon acteur pour incarner le Comte Olaf et remplacer Jim Carrey. C’est Neil Patrick Harris, célèbre pour son rôle de Barry dans la série How I Met Your Mother a qui est revenu cette responsabilité. Déjà habitué à se déguiser, l’acteur est une nouvelle fois excellent même si il parait plus inquiétant que véritablement drôle. Quand aux Orphelins Baudelaire, ils sont incarnés par Malina Weissman vue récemment dans Ma Vie De Chat dans le rôle de Violette et le jeune débutant Louis Hynes dans celui de Klaus qui n’ont rien à envier aux jeunes comédiens du film qui avait révélé Emily Browning. Prunille est joué par la jeune Presley Smith dont la prestation semble clairement avoir été retouchée par ordinateur pour faciliter le travail et lui donner toujours la bonne expression.

Là où Jude Law jouait Lemony Snicket seulement en ombre chinoise dans le film, dans la série l’auteur et narrateur est incarné par Patrick Warburton que l’on a pu voir dans les films Ted qui se déplace dans les décors sans jamais être vu par les autres personnages. On croisera aussi Alfre Woodard vue dans Luke Cage dans le rôle de la Tante Joséphine, Aasif Mandvi (Spider-Man 2) est l’Oncle Monty, Joan Cusack (Shameless) joue la voisine Justice Strauss, Catherine O’Hara qui jouait Justice Strauss dans le film joue cette fois ci le Dr Georgina Orwell. En spécial guests Will Arnett (Arrested Development) et Cobie Smulders (How I Met Your Mother) jouent les parents sur lequel plane un certain mystère.

 

Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire

 

L’adaptation des Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire donne une série qui sort vraiment de l’ordinaire. L’humour très particulier de la saga de Lemony Snicket la rend volontairement plus sinistre qu’hilarante, un ton pince sans rire et noir qui risque de déstabiliser plus d’un spectateur comme avait déjà pu le faire le film. Heureusement Netflix a déjà confirmé deux prochaines saisons qui devraient permettre aux fans de découvrir cette fois ci l’histoire en entier. Si vous êtes fans de l’univers de Tim Burton et curieux de découvrir une série pas comme les autres, alors ne vous privez surtout pas de découvrir cette première saison.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Lemony Snicket’s A Series Of Unfortunate Events
  • RÉALISATEURS : Barry Sonnenfeld, Mark Palansky et Bo Welch
  • AVEC : Malina Weissman, Louis Hynes, Neil Patrick Harris et Patrick Warburton
  • SCÉNARISTES : Barry Sonnenfeld, Daniel Handler, Tatiana Suarez-Pico et Joe Tracz
  • GENRE : Comédie, Fantastique
  • DURÉE : 8 x 50 minutes
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DIFFUSEUR : Netflix
  • SITE OFFICIELhttps://www.netflix.com/title/80050008
  • DATE DE SORTIE : 13 janvier 2017