GREEN BOOK : SUR LES ROUTES DU SUD de Peter Farrelly [Critique Ciné]

 

Green Book : Sur Les Routes Du Sud

 

Prix du Public au TIFFF 2018 et déjà nommé pour cinq Golden Globes, Green Book : Sur Les Routes Du Sud à toutes les chances d’être le grand film sur la ségrégation de l’année 2019. Alors ne perdez pas de temps pour le découvrir.

 

 

SYNOPSIS : Petite frappe italo-américaine, Tony « Lip » Vallenlonga travaille en tant que videur dans un club du Bronx. Mais lorsque l’établissement va fermer ses portes pour rénovation, il va se retrouver sans emploi avant qu’on ne lui propose de servir de chauffeur pour le Dr Don Shirley, un pianiste noir qui s’est engagé dans une grande tournée entre Manhattan et le sud des Etats Unis. Mais en 1962, la ségrégation bat son plein et pour assurer chaque étape de ce périple, Tony devra consulter le Green Book pour trouver à son nouveau patron, un endroit où il pourra être accueilli dignement pour se reposer sans subir de discrimination de la part des blancs.

 

A chaque année son grand film sur la ségrégation. Pour le début de l’année 2019 ce sera probablement Green Book : Sur Les Routes Du Sud qui sortira au cinéma le 23 janvier 2019. Déjà vainqueur du Prix du Public lors de la dernière édition du Toronto International Film Festival, le film fait déjà parti des favoris pour la cérémonie des Golden Globes, l’anti-chambre des Oscars, avec pas moins de cinq nominations. Autant dire qu’il ne faudra pas passer à coté du nouveau film de Peter Farrelly qui aborde ici un genre bien différent de ses comédies habituelles qui l’on fait connaître telles que Dumb And Dumber ou Mary A Tout Prix pour une histoire vraie aussi émouvante que drôle.

 

Green Book : Sur Les Routes Du Sud

 

Green Book : Sur Les Routes Du Sud, c’est un peu une sorte de Miss Daisy Et Son chauffeur inversé avec un chauffeur blanc et raciste et un passager noir et snob. Mais ce qui est le plus étonnant c’est qu’il s’agit de l’histoire vraie d’une amitié totalement inattendue. Rien n’aurait du faire se rencontrer un jour le pianiste Don Shirley, qui a grandit en étudiant la musique classique avant de devenir un célèbre musicien de jazz qui vit dans une sorte de tour d’ivoire coupée de la réalité du monde d’aujourd’hui,  et de Tony « Lip » Vallenlonga, un italo-américain pas très éduqué et franchement raciste. Véritable Buddy Movie, le film verra ces deux êtres que tout opposait apprendre l’un de l’autre et développer une franche amitié face aux épreuves qu’ils traverseront durant leur périple dans le sud des Etats Unis.

Si comme ça, le synopsis de cette histoire pourrait laisser penser qu’il s’agit d’une histoire véritablement dramatique et sérieuse destinée à la course aux Oscars, c’est bien mal connaître le réalisateur Peter Farrelly qui en grand spécialiste de la comédie déjantée a réussi à intégrer beaucoup d’humour dans ce biopic. L’opposition entre ces deux hommes sera une source intarissable de punchlines bien senties qui feront irrémédiablement mouche à chaque fois. Chacun aura en effet bien des choses à apprendre l’un de l’autre. Même si il est noir, le Dr Don Shirley ne connait rien de la culture afro-américaine populaire et n’a jamais mangé de poulet frit. Au fil de leur voyage Tony Vallenlonga va l’initier à tout cela tandis que le pianiste l’aidera à rédiger de belles lettres à destination de son épouse et lui faire découvrir ce que c’est d’être victime de racisme.

 

Green Book : Sur Les Routes Du Sud

 

C’est dans ces moments que le film tourne au drame. Le Green Book du titre est un guide des hôtels et restaurants qui acceptent les personnes de couleurs. Partout ailleurs où il pourra passer, le pianiste ne se sentira jamais le bienvenu.  Même lorsqu’on le couvre d’éloges avant son concert, les toilettes et les salles de restauration communes aux blancs lui sont toujours refusées.  Ensemble, ils devront aussi faire face aux racisme de policiers bien heureux de pouvoir se payer un noir. Même si on a maintenant déjà vu cela dans bien des films, on ne pourra s’empêcher d’être à nouveau révolté et ému de cette situation qui si elle s’est un peu améliorée avec la fin de la ségrégation, reste encore tristement d’actualité de nos jours. L’amitié qui se développe entre les deux hommes sera aussi souvent émouvante dans son naturel. Les personnages sont tellement attachants que l’on aimerait que cette tournée ne s’achève jamais tant on ne voit pas le temps passer. Le film réserve aussi forcement quelques scènes musicales qui vous donneront certainement envie de découvrir la musique de Don Shirley.

Le talent de Viggo Mortensen n’est désormais plus à prouver tant l’acteur est capable d’épouser très facilement différentes nationalités : russe dans Les Promesses De L’Ombre, allemand dans A Dangerous Method ou espagnol dans Capitaine Alastriste, il a pourtant hésité avant d’oser endosser le rôle de l’italo-américain Tony Vallenlonga. Grand bien lui a pris de finalement accepter cette proposition tant il se montre à nouveau excellent dans le rôle de ce tchatcheur invétéré au sang chaud. Si il n’est considéré que comme un second rôle dans le film, Green Book : Sur Les Routes Du Sud donne enfin à l’acteur Mahershala Ali le rôle dans lequel il peut enfin totalement exprimé son immense talent. Lui qui a tendance à disparaître trop vite que ce soit dans le film Moonlight ou dans la série Luke Cage, a ici toute la place pour nous régaler. Sa prestation dans le rôle du pianiste snob Don Shirley est aussi émouvante qu’amusante avec un jeu toujours sur le fil qui mérite bien sa nomination au Golden Globes. Dans un plus petit rôle, Linda Cardellini, célèbre pour ses rôles dans les séries Freaks & Geeks et Urgences, joue la femme de Tony que l’on verra découvrir avec beaucoup d’humour et d’émotion les lettres que son mari lui envoie.

 

Green Book : Sur Les Routes Du Sud

 

A la fois road trip, buddy movie, film musical, comédie et drame, Green Book : Sur Les Routes Du Sud réunit tous les ingrédients d’un très grand film. On sera forcement ému mais aussi très amusé par cette histoire d’amitié improbable entre deux hommes que tout semblait opposer. Cela grâce aux nouvelles prestations impeccables de Viggo Mortensen et Mahershala Ali tous deux aussi excellents l’un que l’autre. Ce qui craignait que Peter Farrelly perde son humour dans cette histoire plus dramatique peuvent être rassurés, le film est aussi émouvant que drôle avec des punchlines entre les deux hommes qui  ne manqueront pas de vous faire souvent éclater de rire tout en réfléchissant sur un sujet grave malheureusement encore trop d’actualité de nos jours.

 

MON AVIS : 5/5

 

Green Book : Sur Les Routes Du Sud

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Green Book
  • RÉALISATEUR : Peter Farrelly
  • AVEC : Viggo Mortensen, Mahershala Ali & Linda Cardellini
  • SCÉNARISTES : Nick Vallelonga, Brian Hayes Currie & Peter Farrelly
  • COMPOSITEUR : Kristopher Bowers
  • GENRE : Biopic, Comédie Dramatique, Film Musical
  • DURÉE : 2h10
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Metropolitan Filmexport
  • SITE OFFICIELhttps://www.greenbookfilm.com/
  • DATE DE SORTIE : 23 janvier 2019