Mr WOLFF de Gavin O’Connor [Critique Ciné]

 

Mr Wolff

 

Entre deux apparitions en Batman, Ben Affleck a eu le temps de se mettre dans la peau d’un autre vengeur de l’ombre dans Mr Wolff.

 

AVERTISSEMENT :

DES SCÈNES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ DES SPECTATEURS

 

SYNOPSIS :  Christian Wolff a su faire de son autisme une force en devenant expert comptable. Génie des maths, il met son talent au service de plusieurs organisations mafieuses. Cela suscitera des interrogations de la part de la Brigade Anti-Criminalité du Ministère Des Finances. Pour se faire discret, il accepte un travail dans une grande entreprise de robotique. Mais en trouvant des mouvements de trésorerie suspects, il va se créer de nouveaux ennuis.

 

Pendant que son précédent film Jane Got A Gun dormait dans un tiroir avant de sortir finalement en janvier 2016 dans l’indifférence la plus complète, le réalisateur Gavin O’ Connor a déjà eu le temps de tourner Mr Wolff. Un thriller dont le scénario original figurait dans la fameuse blacklist des histoires à adapter d’urgence en 2011 qui s’amuse à brouiller les pistes.

 

Mr Wolff

 

Au premier abord, on pourrait croire que Mr Wolff est un nouveau thriller financier avec des hommes en costard qui parlent de chiffres. Mais lorsque le film lève le voile sur la véritable personnalité de Christian Wolff, il prend une tournure subitement intrigante. Visiblement en plus d’être un génie des maths, l’expert comptable cache une autre nature de bagarreur qu’on ne soupçonnait pas. C’est au fur et à mesure que l’on découvrira son passé tourmenté qui a fait de lui ce personnage double.

Intrigant au premier abord, le scénario du film fera de trop nombreuses sorties de route pour être réellement convaincant. Il y a d’abord le charabia technique d’expert comptable impossible de comprendre sans avoir fait un BTS Comptabilité mais  ce n’est rien par rapport aux trop nombreuses invraisemblances et facilités prises par cette histoire. Par exemple alors qu’on nous présente Christian Wolff comme quelqu’un de prudent, il sera étonnamment bien vite retrouvé par la jeune recrue du ministère des finances chargée d’enquêter sur lui. On ne comprendra pas non plus comment son chef à la brigade sait au final déjà tout sur lui et pourquoi du coup il a demandé l’enquête.

 

Mr Wolff

 

En autiste, Ben Affleck donne presque l’impression de bien jouer vu qu’il doit être dénué d’émotion. Il reste assez fidèle à lui même, pas plus mauvais qu’ailleurs mais pas non plus transcendant. Sa carrure imposante développée pour jouer Batman peut surprendre dans ce nouveau long métrage mais reste plausible par rapport à la double vie du comptable. Si on espérait qu’il fasse équipe avec Anna Kendrick tout le long du film, l’actrice n’a en fait qu’un petit rôle qui apparaît tardivement et qui est mis de coté bien trop vite. Dommage car elle représentait vraiment une bouffée de fraîcheur, drôle et touchante.

La distribution des seconds rôles impressionne avec Jon Bernthal, le Punisher de Netflix, en tueur à gages une nouvelle fois terrifiant. J.K. Simmons en directeur de la brigade anti criminalité est fidèle à lui même en boss autoritaire. Jeffrey Tambor a un rôle de prisonnier qui rappellera bien malgré lui celui qu’il avait dans Arrested Development. Le rôle de la jeune recrue du ministère des finances qui ne sert pas à grand chose est tenu par Cynthia Addai-Robinson, connue pour son rôle dans la série Arrow.

 

Mr Wolff

 

Derrière ses allures de thriller financier, se cache en fait un film d’action aussi bien déguisé que son héros expert comptable qui ne paye pas de mine pourtant capable de se battre comme personne. L’histoire de Mr Wolff a bien du mal à tenir à la route et pourtant le film reste malgré tout plaisant grâce à sa distribution exceptionnelle. Avec un scénario mieux ficelé nous aurions pu avoir un vrai grand film malheureusement, il y a fort à parier qu’en l’état il tombe rapidement dans l’oubli.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Accountant
  • RÉALISATEUR : Gavin O’Connor
  • AVEC : Ben Affleck, Anna Kendrick, Jon Bernthal & Cynthia Addai-Robinson
  • SCÉNARISTE : Bill Dubuque
  • COMPOSITEUR : Mark Isham
  • GENRE : Thriller
  • DURÉE : 2h10
  • NATIONALITE : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros. France
  • SITE OFFICIELhttp://www.accountantmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 1er novembre 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *