THOR : RAGNAROK de Taika Waititi [Critique Ciné]

 

Thor : Ragnarok

 

Disparu des films du Marvel Studios depuis Avengers : L’Ere d’Ultron, Thor fait son grand retour dans Thor : Ragnarok, une troisième aventure en solo radicalement différente.

 

 

SYNOPSIS : En retournant sur Ásgard, Thor réalisera bien vite que quelque chose n’est pas normal. Après avoir retrouvé son père Odin, il apprendra qu’Hela la Déesse de la Mort s’apprête à envahir le royaume. Leur affrontement vaudra à Thor de perdre son marteau et il se retrouvera propulsé dans un monde lointain où il va être fait prisonnier. Une véritable course contre la montre va alors s’engager pour retourner sur Ásgard afin d’empêcher sa destruction.

 

Face à la noirceur des films D.C. Comics de Warner Bros, Marvel Studios semble vouloir  faire l’exact opposé avec des films de plus en colorés. Alors que la première aventure en solo de Thor se voulait très Shakespearienne avec Kenneth Branagh aux commandes et qu’Alan Taylor avait été embauché pour de grandes batailles à la Game Of Thrones pour le second volet, Thor : Ragnarok s’inspire clairement du travail de James Gunn sur Les Gardiens De La Galaxie pour apporter plus de couleurs et de fantaisie à la franchise. Un changement de genre assez radical pour préparer le terrain au futur Cosmic Universe qui devrait faire suite à la troisième phase du Cinematic Universe des Marvel Studios.

 

Thor : Ragnarok

 

Comme à leur habitudes, Marvel Studios n’a pas hésité à embaucher un réalisateur quasiment inconnu mais très prometteur pour prendre le relais sur Thor : Ragnarok. Il s’agit du réalisateur néo-zélandais Taika Waititi révélé par la comédie Vampires En Toute Intimité passée quasiment inaperçue en France puisqu’elle est sortie directement en E-Cinéma. Si on n’est pas prévenu, le ton de ce nouveau Thor risque de surprendre car l’humour est très présent dés les premières minutes du film. L’action n’est cependant pas mise de coté car cette première scène s’achèvera par un combat anthologique bien supérieure à la scène finale de Thor : Le Monde Des Ténèbres.

La relation entre Thor et Hulk dans le premier Avengers ayant déjà apporté beaucoup d’humour au long métrage de Joss Whedon, Thor : Ragnarok recrée ce duo pour nous raconter où était passé les deux Avengers durant le grand affrontement de Captain America : Civil War dont ils étaient les grands absents. Imaginé comme un « buddy movie », leurs retrouvailles se déroulera dans une arène, histoire de faire un grand plaisir aux fans de Hulk qui rêvaient de voir un jour l’adaptation de l’arc Planet Hulk. Comme toujours c’est une très libre adaptation du comic book que nous livre les Marvel Studios mais cette grande partie du film sur la planète Sakaar est une très grande réussite. Ce passage introduit deux nouveaux personnages vraiment marquants dans le M.C.U. Le premier est celui de Valkyrie jouée brillamment par Tessa Thompson à la fois très belle, drôle et impressionnante dans les scènes de combat. Le second est le Grandmaster, le tyran à la tête de Sakaar excellemment interprété par un Jeff Goldblum cosmique qui semble tout droit sorti de l’univers des Gardiens De La Galaxie. Il faisait d’ailleurs une apparition dans le générique du second film.

 

Thor : Ragnarok

 

L’essentiel de Thor : Ragnarok repose quand même sur l’affrontement avec Hela la Déesse De La Mort incarné à l’écran par une Cate Blanchett épatante de noirceur. Chacune des ses apparitions glace le sang et il n’est alors plus question de rire tant le personnage sème la mort et la désolation sur son passage. Mais si l’actrice est excellente, c’est tout de même dans le face à face entre Thor et cette nouvelle méchante que le film reprend ses mauvaises habitudes avec un rythme qui semble ralentir. De l’univers cosmique très fun et coloré on passe ici à une atmosphère un peu plus Heroïc Fantasy qui rappelle beaucoup Le Seigneur Des Anneaux. Cette partie offre un rôle un peu différent et plus important à Idris Elba en Heimdall mais éclipse un peu trop vite les anciens compagnons d’armes de Thor. La conclusion de cette partie sera malheureusement décevante par rapport à nos attentes avec un combat final trop similaire à celui d’ouverture jusque dans la réutilisation du même titre de Led Zeppelin. Il reste cependant spectaculaire en terme d’effets spéciaux avec un Thor plus badass que jamais et une  conversion 3D qui  apporte un vrai plus au long métrage.

Bien sur Loki reprend aussi du service dans Thor : Ragnarok quasiment là où on l’avait laissé à la fin du second film. Il tiendra une nouvelle fois une part important dans l’intrigue de ce troisième volet pour le plus grand plaisir des fans de Tom Hidleston. Teasé par une scène post générique à la fin de Doctor Strange, Benedict Cumberbatch renfile sa cape pour une séquence très amusante. Nous aurons aussi le droit à une brève apparition de Scarlett Johansson mais en revanche plus de Natalie Portman expédiée en une phrase ni de Kat Dennings pourtant si drôle dans les précédents films. On attendra aussi désespérément une apparition des Gardiens De La Galaxie dans cet univers qui est pour la première fois très proche du leur mais malheureusement il ne sera même pas fait la moindre allusion à la bande de Starlord. Il faudra pour cela encore attendre le troisième Avengers prévu pour l’année prochaine.

 

Thor : Ragnarok

 

Si l’humour n’a jamais été totalement absent des précédentes aventures du Dieu Nordique, Thor : Ragnarok surprend beaucoup par son atmosphère très coloré et sa succession de scènes hilarantes très inspirées par Les Gardiens De La Galaxie. Un renouveau franchement bienvenue qui contraste énormément avec le second épisode bien plus sombre. Dommage cependant que le long métrage finisse par retrouver ses anciennes habitudes après une  première heure explosive avec un nouveau combat final spectaculaire mais une nouvelle fois décevant par son coté trop vite expédié. Taika Waititi n’est pas encore aussi doué que James Gunn mais Thor : Ragnarok reste cependant la meilleure aventure solo du Dieu du Tonnerre que l’on a déjà hâte de retrouver l’été prochain.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Taika Waititi
  • AVEC : Chris Hemsworth, Mark Rufalo, Tom Hidleston, Cate Blanchett, Tessa Thompson & Jeff Goldblum
  • SCÉNARISTES : Eric Pearson, Craig Kyle & Christopher L. Yost d’après le comic book de Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby
  • COMPOSITEUR : Mark Mothersbaugh
  • GENRE : Science Fiction, Action, Comédie, Super Héros
  • DURÉE : 2h11
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : The Walt Disney Company France
  • SITE OFFICIELhttps://marvel.com/thor
  • DATE DE SORTIE : 25 Octobre 2017