Critique DVD : YES MAN de Peyton Reed

FICHE TECHNIQUE :
 – AVEC :  Jim Carrey & Zooey Deschanel
 – REALISATEUR : Peyton Reed
 – GENRE : Comédie
 – DUREE : 1h43
 – SITE OFFICIEL : http://www.yesman-lefilm.com/
 – DATE DE SORTIEEN SALLES : 21 Janvier 2009

 – DATE DE SORTIE DVD : 22 Juillet 2009

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Depuis la fin de son mariage, Carl Allen avait tendance à se sous estimer et à refuser toutes propositions meme les plus
sympathiques. Un ancien collegue arrive a le convaincre d’aller a une convention qui prone le Oui. en signant un pacte avec le presentateur de cette convention, sa vie va prendre un nouveau
tournant.

 

 

LE DVD : L’édition DVD ne comporte qu’un seul disque, c’est bien peu pour une comédie aussi réussie.  Au niveau technique, les couleurs du film
sont chaudes mais parfois un peu sombres dans les scènes en intérieur. Le son est proposé en 5.1 que ce soit en Anglais ou en Français. Bien sur la piste en VO est a préférer pour profiter
pleinement du jeu de Jim Carrey. D’autant plus que Warner n’a pas oublié les sous titres en Français, Anglais et même Néerlandais.

Au Niveau des bonus ils se divisent en deux parties. Tout d’abord une partie sur Jim Carrey qui comme sur la plupart des DVDs nous livre quelques minutes d’improvisations dévoilant
l’ambiance qui devait régner sur le plateau. Un second module se concentre sur les cascades qu’a réalisé lui même le comédien : face a un chien énervé, en Roller, en Moto et surtout sur le saut
en élastique qu’il a lui même exécuté. La partie Jim Carrey se conclue par un bêtisier vraiment drôle qui dévoile quelques scènes qui n’ont pas fini dans le film.

La Seconde Partie des Bonus est consacré au faux groupe Munchausen by Proxy mené par la comédienne Zooey Deschanel. Ça commence par une fausse émission musicale revenant sur la
carrière du groupe de ses débuts  (correspondant au moment du film) jusqu’à la gloire internationale (qu’on leur souhaiterais réellement). Cette seconde partie se conclue par les versions
intégrales des chansons du groupe joué sur scène. Munchausen By Proxy délivre un rock alternatif excellent et c’est un véritable plaisir de découvrir ces chansons dans leur
intégralité.

Des bonus qui prolongent bien l’ambiance du film mais qu’on aurait aimé voir plus nombreux. On regrettera l’absence de scènes coupées pourtant certainement disponible et d’un commentaire audio ou
on pourrait pu s’inviter les acteurs du film pour une bonne tranche de rire. Peut être verra t’on un jour une édition collector plus conséquente ?

 

CRITIQUE  DU FILM: Yes Man marque le grand retour de Jim Carrey à la comédie, deux ans
après Le Nombre 23, thriller fantastique étrange qui avait décontenancé le public. Afin de retrouver ses fans c’est tout naturellement que l’acteur revient a ce qu’il sait faire de mieux,
nous faire rire.

Yes Man est la libre adaptation d’un roman du journaliste anglais Danny Wallace. Les scenaristes ont gardés simplement l’idée de base d’un homme prêt a dire oui à tout et
des conséquences que cela entraine. Une idée originale qui n’est cependant pas sans rappeler la comédie Menteur, MenteurJim Carrey etait obligé de dire la vérité. Ce qui fait la
réussite de ce scénario est l’optimisme qu’il renvoie, un exemple à suivre (avec modération) pour ceux qui pense que leur vie stagne.

C’est Peyton Reed qui réalise ce long métrage, l’homme a qui l’on doit l’infâme La Rupture relève la barre avec ce nouveau long métrage bien plus drôle que les 1h30 de disputes
qu’ils nous avait servi la dernière fois. Il sert la soupe à un Jim Carrey une nouvelle fois excellent. L’acteur jongle entre les grands délires qu’ils l’ont rendu célèbre et la
retenue qu’il a su développer dans ses rôles plus dramatique. On comprend mal pourquoi le comédien semble actuellement ne plus autant intéressé Hollywood alors que son talent est toujours
aussi unique.

Le reste du casting n’est pas en reste avec avant tout Zooey Deschanel qui allie humour et charme de facon irrésistible. L’actrice chante également dans le film puisque son personnage est
membre d’un groupe de pseudo New Wave vraiment excellent. A noter aussi la courte mais excellente participation de Terrence Stamp en gourou du Oui, un role déjanté particulièrement drôle.
Yes Man révéle également le talent comique de Rhys Darby, dont c’est le premier long métrage. Il joue le rôle du patron de Jim Carrey, un homme a l’humour vaseux qui aime
les  soirées costumées.

On pourra reprocher au film de suivre une nouvelle fois la même trame habituelle de la comédie américaine. pourquoi faut il toujours que les personnages se disputent pour se rabibocher après ?
Cela serait cependant injuste de le reprocher a celui ci qui enchaîne cependant de nombreuses scènes originales bien souvent hilarantes.

Yes Man est une comédie réussie dont le message ultra positif a le don pour remonter le moral. Il faut dire qu’avec un duo pareil a l’affiche, le pari était quasiment gagner d’avance.

MON AVIS  : 4/5

  • une belle comédie c’est vrai!!! un super moment qui mérite d’etre vu et revu!! ^^