JUST A GIGOLO de David Hemmings [Critique Blu-Ray]

JUST A GIGOLO de David Hemmings [Critique Blu-Ray]

Just A Gigolo

Film assez méconnu de David Bowie, le mélodrame Just A Gigolo sort pour la première fois en Blu-Ray en France chez L’Atelier D’Images.

De tout la carrière cinématographique de David Bowie, nous retenons bien plus souvent Furio, L’Homme Venu D’Ailleurs, Les Prédateurs et Labyrinth mais qui se souvient de Just A Gigolo ? Sorti en 1978, le film de David Hemming n’était clairement pas celui dont le chanteur était le plus fier même s’il en tient le rôle principal. Véritable échec à sa sortie aux Etats Unis, il était sorti trois ans plus tard en France après plusieurs remontages qui n’ont rien arrangé. Déjà sorti en 2004 dans une édition DVD aujourd’hui difficile à trouver, ce long métrage quasi inconnu s’offre une nouvelle chance en sortant pour la première fois en Blu-Ray ainsi que dans une nouvelle édition DVD chez L’Atelier D’images le 3 janvier 2023 

Le titre Just A Gigolo fait forcément penser à la chanson de Louis Prima du même nom mais c’est en fait à l’origine un tango autrichien de 1929 intitulé Schöner Gigolo, Armer Gigolo qui a été repris et réarrangé de très nombreuses fois. Bien que le film commence en 1918 à la toute fin de la Première Guerre Mondiale, nous reconnaitrons l’air dès les premières minutes du film. Nous y découvrirons le personnage de Paul von Pryzgodski, un officier Prusse venu inspecter les tranchées allemandes qui va être pris par une explosion et laissé pour mort. Mais bien en vie, il devra faire un long périple en train de plusieurs mois avant de pouvoir retrouver sa maison. Son père haut gradé ne s’est jamais remis de la défaite de l’Allemagne et sa mère est désormais obligée de travailler. Il n’aura pas d’autre choix que de commencer lui aussi à enchainer les petits boulots malgré son rang dans la Société.

Just A Gigolo

Avec un thème musical récurrent qui fait un peu penser à une musique de cirque, il y a un coté un peu absurde  rappelant même parfois les Monty Python qui se dégage de Just A Gigolo. De nombreuses situations étranges qui prêteront à sourire s’enchaînent alors que l’histoire du film en elle même n’a rien de très joyeuse. C’est la relation complexe avec une amie d’enfance chanteuse de cabaret qui rêve de devenir une star à Hollywood qui va finir par conduire Paul à devenir Gigolo pour de vielles veuves de guerre qui retrouveront du réconfort en dansant avec lui avec parfois quelques finitions spéciales.

Mais derrière cette histoire d’amour compliquée qui s’étalera sur de longues années, Just A Gigolo aborde un thème bien plus grave que la prostitution masculine, celle de la montée du nazisme qui prendra de plus en plus d’ampleur dans le film. Alors que Paul avait bien failli être impliqué dans le mouvement après son retour de la guerre, il avait fini par prendre un autre chemin, regardant cela de loin avant d’être finalement rattrapé malgré lui. Difficile du coup de savoir comment classifier le long métrage et de tout saisir de l’histoire en un seul visionnage. D’autant plus qu’en retirant quarante minutes par rapport au montage initial, nous avons certainement manquer quelques éléments de cette intrigue.

Just A Gigolo

Bien que le film est réalisé par l’acteur et chanteur anglais David Hemmings bien connu comme héros du thriller Blow-Out, Just A Gigolo est cependant une production allemande. Tourné dans le pays, nous aurons cependant bien du mal à y croire puisque la majorité des acteurs sont anglais ou américains et tout le film est en anglais sans le moindre accent teuton. C’est parce qu’il était en plein dans sa période allemande qui a donné la trilogie berlinoise Low, Heroes, et Lodger que David Bowie a dû se retrouver dans cette galère. Parfaitement à la hauteur du rôle, il n’est clairement pas ce qui a pu faire de Just A Gigolo un film si peu apprécié. Nous pourrons même l’entendre chanter vers le début du film même si ce ne sont que des « la la la » en fond d’une chanson révolutionnaire.

David Bowie est en plus bien accompagné dans Just A Gigolo avec l’actrice américaine Sydne Rome dans le rôle de son amie artiste Cilly. Kim Novak incarne une des veuves de militaires qui fera souvent appel à ses services de gigolo. Dans son dernier rôle à l’écran,  Marlene Dietrich joue la baronne patronne du salon où Paul exerce sa nouvelle profession. Le réalisateur David Hemmings s’est lui réservé un rôle Captain pris dans le mouvement nazi.

Just A Gigolo

Si on ne sait pas s’il faut en rire ou en pleurer, Just A Gigolo est une véritable curiosité que tous fans de David Bowie se doit de voir au moins une fois. Loin d’être son plus grand rôle, cela fait toujours plaisir de retrouver le chanteur qui nous manque tant dans une prestation méconnue qui donne tout son intérêt au film. Difficile de comprendre cependant les intentions du réalisateur David Hemmings qui finira par nous perdre dans son histoire au rythme lent qui aborde trop de thèmes à la fois et qui ne sait pas trouver son ton entre la comédie et le drame.

MON AVIS :
3/5

Just A Gigolo

LE BLU-RAY :  Si cette édition Blu-Ray de Just A Gigolo propose une version longue du film, ce n’est cependant pas le montage original que nous trouverons sur le disque mais juste une version avec trois minutes en plus qui en font pourtant la version à voir en priorité pour ce qu’elles apporte à l’histoire. Les deux versions du film bénéficient de toute manière de la même qualité d’image aux couleurs vives et sans défauts apparents. En bonus, une véritable fans de David Bowie viendra nous parler de sa filmographie et de la place de Just A Gigolo dans celle ci.

A Lire Aussi

Sauvée Par Amour

SAUVÉE PAR AMOUR de D.J. Caruso [Critique DVD]

Le réalisateur D.J. Caruso mélange western et romance chrétienne dans Sauvée Par Amour sorti directement en DVD le 3 janvier 2023.

Et J'Aime À La Fureur

ET J’AIME À LA FUREUR de André Bonzel [Critique Blu-Ray]

Le réalisateur André Bonzel raconte sa vie et son amour du cinéma dans le passionnant documentaire Et J’Aime À La Fureur.

Mélodie Pour Un Meurtre

MÉLODIE POUR UN MEUTRE de Harold Becker [Critique Blu-Ray]

Les fans d’Al Pacino vont pouvoir redécouvrir dans les meilleures conditions Mélodie Pour un Meurtre avec sa réédition en Blu-Ray chez L’Atelier D’Images.

Just A Gigolo

JUST A GIGOLO de David Hemmings [Critique Blu-Ray]

Film assez méconnu de David Bowie, le mélodrame Just A Gigolo sort pour la première fois en Blu-Ray en France chez L’Atelier D’Images.

Avalonia L'Étrange Voyage

AVALONIA, L’ÉTRANGE VOYAGE de Don Hall et Qui Nguyen [Critique S.V.O.D.]

AVALONIA, L’ÉTRANGE VOYAGE de Don Hall et Qui Nguyen [Critique S.V.O.D.] Boycottant les salles obscures, c’est directement sur Disney+ que

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.