JUSTICE LEAGUE de Zack Snyder [Critique Ciné]

 

Justice League

 

Attendue avec la plus grande impatience, la réunion des super héros de D.C. Comics dans Justice League n’avait pas le droit de décevoir mais la Warner n’arrivant toujours pas à se décider sur le ton a donné à son univers étendu, la crainte fini par avoir le dessus sur l’excitation. Pour de bonnes raisons ?

 

 

SYNOPSIS : Alors que le monde ne se remet toujours pas de la mort de Superman, des extra-terrestres au courant de sa disparition vont en profiter pour tenter d’envahir notre planète. En découvrant la catastrophe imminente, Bruce Wayne va se lancer avec Wonder Woman en quête des autres Meta Humains afin de former une équipe capable de faire face à la menace.

 

Depuis près de 40 ans que Warner Bros a les droits d’adaptations de DC Comics sur grand écran, nous avons déjà eu le droit au meilleur comme au pire. Mais alors que Marvel Studios et Disney accumulent les milliards depuis ses dix dernières années avec Iron Man et l’ensemble des Avengers, Chez Warner en dehors de la trilogie Dark Knight de Christopher Nolan, cet incroyable catalogue était un peu en berne ces dernières années. C’est pourquoi, il y a quatre ans ils ont décidés enfin de reprendre en main sérieusement la franchise en lançant leur propre Univers Étendu. A l’époque le film Justice League devait être le sommet de cette nouvelle saga avec deux films ambitieux réunissant tous les super héros de l’écurie, mais les premiers films n’ayant pas eu le succès escompté, les plans ambitieux envisagés par le réalisateur Zack Snyder ont été considérablement revus à la baisse et le résultat est au final une énorme déception.

 

Justice League

 

Difficile de faire une suite directe à Batman V. Superman : L’Aube De La Justice alors que le film avait déçu une grande partie du public à cause du charcutage de la version sortie en salles. Il suffit de voir la version définitive sortie plus tard en Blu-Ray pour se rendre que le film de Zack Snyder était en fait une véritable réussite faisant honneur à cet affrontement légendaire. Très  déçu des résultats définitifs au box office après un démarrage qui avait pourtant battu tous les records, la Warner s’est persuadé alors que le DC Comics Universe devait perdre son coté sombre. C’est ainsi que nous avons eu le droit au véritable massacre de Suicide Squad dont le bide était largement mérité pour le coup. Ce n’est finalement qu’avec Wonder Woman, que la Warner a enfin réussi à convaincre le grand public avec des résultats dépassant les prévisions. Il n’en fallait plus pour donner un nouveau coup de frein aux visions de Zack Snyder alors en plein tournage de Justice League. Exigeant de gros reshoots pour mettre en avant l’Amazone et en ajoutant plus d’humour au film, le réalisateur qui était alors en deuil a préféré prendre du recul. En préparation d’un film sur Batgirl pour la Warner Bros, Joss Whedon a été alors appelé à la rescousse pour achever le tournage et superviser le montage en espérant bien qu’il apporte tout son savoir faire qui a valu au premier Avengers de faire un véritable carton. Alors qu’il a retourné 15 à 20% du film, il n’est cependant crédité uniquement en scénariste. Peut être bien parce qu’il n’est pas si fier que cela du résultat.

Alors que toutes les affiches du film et la plupart des bandes annonces cache la présence de Superman, Henry Cavill a pourtant participé à toutes les interviews de l’équipe. Il sera en fait présent dès la première scène de Justice League dans une vidéo filmé au portable par deux gamins qui lui posent des questions stupides pour leur podcast. Cette première scène ridicule est là pour signaler a quel point le Super Héros a laissé un grand vide dans le cœur des terriens au point que les français ont carrément accroché une grande bannière noire avec le logo de Superman sur Notre Dame De Paris. De quoi en effet mourir de rire même si cela ne sera pas pour le coup volontaire. La première apparition de Batman dans un costume et une ville de  Gotham qui semble tout droit être inspirée par la série de jeux vidéo Batman Arkham sera déjà plus réjouissante tout comme celle de Wonder Woman venue déjouer une prise d’otage dans une banque londonienne de manière réellement impressionnante. Malheureusement, l’introduction des autres membres de la Justice League que nous n’avions vu que très briévement dans Batman V. Superman se montrera particulièrement ennuyeuse puisqu’au lieu de les montrer en plein action pour nous époustoufler avec leurs pouvoirs, ce sont avec des scènes très bavardes qu’ils vont être introduit pour en plus éconduire Bruce Wayne et Diana Prince.

 

Justice League

 

Alors que le projet Justice League s’annonçait très ambitieux à son lancement, le résultat final déçoit grandement par un scénario réduit au strict minimum et qui semble totalement déjoué d’enjeux. Cette nouvelle menace extra-terrestre n’arrive même pas à égaler l’arrivé du Général Zod sur Terre dans Man Of Steel. La faute au méchant du film Steppenwolf entièrement en image de synthèse indigne d’un blockbuster de ce niveau. Le personnage n’aura pas une seule scène de dialogue qui pourrait lui apporter un peu de profondeur, il est juste là pour se castagner dans des scènes d’action particulièrement brouillonnes tant elles sont bâclées et répétitives puisqu’il faudra pas mois de quatre affrontement pour en venir enfin à bout de la manière la plus ridicule possible. C’est à peine si on n’aura quelques explications sur qui il est et sur ce qu’il compte faire de ces « Mother Boxes » au cœur de l’intrigue. Le fait que le film s’achève en Russie fait aussi curieusement pensé à la fin d’Avengers : L’Ère d’Ultron. On se passerait bien de ces scènes montrant toujours la même famille de pauvres civils qui ne sert à rien dans l’intrigue a part inspirer la pitié.

L’autre grosse déception de Justice League, c’est qu’on ne reconnait plus du tout le Batman que l’on aime tant. Alors que Ben Affleck avait réussi à nous convaincre dans Batman V. Superman avec le retour du coté détective du super héros et sa noirceur, en s’ouvrant aux autres comme jamais, le personnage est ici d’une incroyable fadeur surtout qu’à coté de ses collègues et face à des extra-terrestres, il ne fait pas le poids et préfère se tenir en retrait des affrontements. Devenue la vraie star du DC Universe depuis le carton de son aventure en solo, Wonder Woman est clairement la plus convaincante dans ce ce nouveau film. Si il se montre bien badasss, Jason Moana dans le rôle d’Aquaman doit encore faire ses preuves au delà de son coté bourrin. Flash joué par Ezra Miller est particulièrement exaspérant à devoir assurer la plus grosse partie du coté comique du film avec des répliques qui tombent souvent à plat. Quand à Cyborg joué par Ray Fisher, le personnage est si nul qu’on ne voit pas comment la Warner peut sérieusement songer à lui donner un film en solo.

 

Justice League

 

Alors qu’il devait être l’apothéose du DC Universe, Justice League semble plus être le dernier clou sur le cercueil de la franchise de la Warner après les déceptions que furent Suicide Squad et Wonder Woman. Difficile à croire que les talents combinés des réalisateurs Zack Snyder et Joss Wheddon n’ont pas réussi à faire le plus grand film de super héros de tous les temps. Plutôt que de saboter le travail de talentueux cinéastes, le studio ferait mieux de faire le ménage dans ses têtes pensantes incapables de faire de bons films avec des super héros pourtant ultra populaires depuis plus de 75 ans. Ce nouveau film arriverait presque à nous dissuader de continuer à suivre la saga et ce ne sont pas les différents projets annoncés laissant déjà craindre le pire qui vont nous faire changer d’avis.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Zack Snyder
  • AVEC : Ben Affleck, Gal Gadot, Ezra Miller, Jason Moana, Ray Fisher & Henry Cavill
  • SCÉNARISTES : Chris Terrio et Joss Whedon
  • COMPOSITEUR : Danny Elfman
  • GENRE : Science Fiction, Action, Super Héros
  • DURÉE : 2h00
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Warner Bros Pictures France
  • SITE OFFICIELhttp://www.justiceleaguethemovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 15 novembre 2017

 

 

  • Mun Su

    Dans le genre critique de merde vous faite fort.

    • Xavier Baudel

      Comme votre commentaire.

      • Mun Su

        Pourquoi devrais-je faire un commentaire élaboré quand la critique pisse dans le caniveau ?

        • Xavier Baudel

          Pour montrer que vous n’êtes pas qu’un simple troll sans arguments

  • Steven Briand

    On sent une critique de quelqu’un qui ne s’y connait pas.

    « Quand à Cyborg joué par Ray Fisher, le personnage est si nul qu’on ne voit pas comment la Warner peut sérieusement songer à lui donner un film en solo. »

    C’est de la critique ça ? En quoi le personnage est nul ? En quoi l’acteur fait mal son travail ?
    Aucune critique ici, que de la merde comme tout le reste de ce pavé…

    • Robert Ulysse

      Franchement l’acteur n’est pas mauvais, mais le personnage n’est pas très intéressant non plus. En même temps je ne suis pas fan de cyborg dans les comics, je le trouve plutôt fadasse.
      Sinon la critique en général n’est pas hyper argumentée et détaillée pour un article de blog, mais enfin de là à dire que c’est de la merde, il ne faut pas abuser.