KOIKIMO, la drague lourde en question dans un anime sur Crunchyroll [Actus Séries TV]

KOIKIMO, la drague lourde en question dans un anime sur Crunchyroll

Comment distinguer séduction maladroite et drague lourde ? C’est le sujet du nouvel anime Koikimo qui vient d’arriver ce lundi sur Crunchyroll.

C’est un sujet brulant dans l’actualité de ces derniers mois. Avec la libération de la parole suite au mouvement #MeToo, beaucoup d’hommes se voient aujourd’hui taxer de drague lourde sans que cela soit toujours forcement justifié.  Si certains méritent réellement d’être traités de « porc », d’autres parfois timides se montrent simplement maladroits dans leur tentative de séduction emportés par leur passion. C’est pour dédouaner ces derniers que sort la nouvelle série animée japonaise Koikimo que nous pouvons voir en France en direct du Japon sur la plateforme de streaming Crunchyroll. Les deux premiers épisodes sont déjà disponibles depuis ce lundi 5 avril 2021. La suite arrivera tous les lundi dans les semaine à venir.

Dans Koikimo, cherchant encore le grand amour, Ryō Amakusa a été sauvée de justesse d’une chute dans l’escalier de la gare par Ichika Arima, une jeune lycéenne amie de sa sœur. Pour la remercier, il propose de l’embrasser ce que la jeune fille va particulièrement mal prendre. Ils ont en effet une grande différence d’âge mais Ryō qui est tombé amoureux de sa sauveuse ne se rend pas compte que toutes ses tentatives de séduction ne fonctionnent pas du tout auprès d’Ichika. Cependant au fond d’elle même, la jeune fille qui n’avait encore jamais songé à l’amour va commencer à s’interroger sur ses sentiments.

De son vrai titre Koi to Yobu ni Wa Kimochi Warui que l’on peut traduire par « c’est dégoutant d’appeler ça de l’amour », Koikimo est à l’origine un manga romantique écrit et illustré par le mangaka Mogusu dont il s’agit de la première œuvre. Il est sorti tout d’abord en 2015 sur Internet dans le magazine digital Comic POOL de l’éditeur Ichijinsha avant de faire l’objet d’une sortie sous forme de sept recueils et la saga n’est pas encore finie.

L’adaptation animée de Koikimo est l’œuvre du studio Nomad formé par le producteur Tastuya Ono, ancien des studios Madhouse et Pierrot. Ils avaient juste avant cela participé à la création de l’anime Bungo Stray Dogs Wan ! avec le studio Bones et réaliser les séquences d’ouverture et de fin du jeu vidéo Monster Boy And The Cursed Kingdom. La série a été dirigée par la réalisatrice Naomi Nakayama sur un scénario de Yūko Kakihara connue entre autre comme scénariste de la série Orange. Mariko Fujito officie en tant que character designer et directrice de l’animation après avoir déjà créé les personnages de Urahara. La bande originale a été composée par Tsutsumi Hiroaki à qui l’on doit les musique des Enfants De La Baleine et Jujutsu Kaisen.

Koikimo

A Lire Aussi

Arrête De Me Chauffer, Nagarato

ARRÊTE DE ME CHAUFFER, NAGATARO, le harcèlement en question sur ADN et Crunchyroll [Actus Séries TV]

Tout juste sorti en France le manga Arrête De Me Chauffer Nagataro devient une série animée qui arrive en direct du Japon ce samedi sur Crunchyroll.

La Voie Du Tablier

LA VOIE DU TABLIER, le yakuza devenu homme au foyer sur Netflix [Actus Séries TV]

Le studio J.C. Staff adapte le délirant manga La Voie Du Tablier que l’on pourra voir ce jeudi sur Netflix.

Koikimo

KOIKIMO, la drague lourde en question dans un anime sur Crunchyroll [Actus Séries TV]

Comment distinguer séduction maladroite et drague lourde ? C’est le sujet du nouvel anime Koikimo qui vient d’arriver ce lundi sur Crunchyroll.

Mars Red

MARS RED, le nouvel anime de vampires sur Wakanim [Actus Séries TV]

Un virus qui transforme les gens en vampire est au cœur de l’histoire de Mars Red à voir depuis ce lundi sur Wakanim

Higehiro

HIGEHIRO, le nouvel anime romantique sur Crunchyroll [Actus Séries TV]

Les amateurs d’anime romantique pourront se jeter dès lundi sur la nouvelle série Higehiro diffusée sur Crunchyroll.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.