MUSIC OF MY LIFE de Gurinder Chadha [Critique Ciné]

 

Music Of My Life

 

Réalisatrice de Joue-Là Comme Beckham, Gurinder Chadha délaisse le foot pour la musique avec son nouveau film Music Of My Life inspiré par les chansons de Bruce Springteen.

 

 

SYNOPSIS : Depuis son enfance, Javed se désespère de vivre brimé par un père qui a déjà tracé son avenir. Sur le point d’entrer à l’université, il espère pouvoir enfin partir loin d’ici de sa petite ville de Luton dans l’espoir de réussir à devenir un jour écrivain. La découverte des chansons de Bruce Springteen qui semblent curieusement raconter sa propre vie va le le pousser à réaliser ses rêves.

Si les ventes de disques s’écroulent, la musique semble cependant influencer de plus en plus le cinéma anglo-saxon entre biopics ou déclaration d’amour à un artiste. Après Bohemian Rhapsody sur Queen, Rocketman sur Elton John et Yesterday sur les Beatles, Gurinder Chadha la réalisatrice de Joue-là Comme Beckham revient avec Music Of My Life, l’adaptation du roman autobiographique de Sarfraz Manzoor sur l’influence de la musique de Bruce Springteen dans sa vie. Entre comédie dramatique et comédie musicale, ce nouveau long métrage parle avant tout de la difficulté d’être un immigré pakistanais dans l’Angleterre des années Tatcher.

 

Music Of My Life

 

N’en déplaisent aux fans de Bruce Springteen, on ne peut pas dire que leur chanteur soit encore très populaire désormais. Même si il vient tout récemment de sortir un nouvel album, les moins de trente ans ne doivent même plus savoir qui il est même si tout le monde connaît encore la chanson «Born In The U.S.A.». Oser donc faire un film basé sur ses chansons était donc un pari risqué pour la réalisatrice. Il serait pourtant dommage de s’arrêter au fait de ne pas connaître ce chanteur pour ne pas aller voir Music Of My Life. Ce long métrage fait énormément penser à l’excellent Sing Street pour son coté très anglais  mais aussi au un peu plus récent Leto ou même encore à Rocketman lorsque à l’ocassion de quelques scènes il tourne par moment  carrément à la véritable comédie musicale.

Music Of My Life n’est pourtant pas un film sur un apprenti chanteur ou musicien mais sur un jeune adolescent qui rêve comme Bruce Springteen bien avant lui de quitter le trou où il habite pour pouvoir vivre la vie qu’il souhaite. Son principal soucis est son père pakistanais émigré devenu chômeur à la fermeture de son usine. Celui-ci mène sa famille à la baguette, utilisant sa femme quasiment comme une esclave pour qu’elle confectionne des robes à la commande. Il a choisi à l’avance le destin de ses enfants et n’acceptent aucun écarts. Mais Javed n’a absolument pas l’intention de suivre la voie tracée par son père car il voudrait devenir un écrivain. Déjà encouragé à continuer d’écrire ses poèmes par sa professeur d’anglais, la musique de Bruce Springteen que va lui faire découvrir son nouvel ami du lycée va à jamais bouleverser le cours de sa vie.

 

Music Of My Life

 

Au début bien sympathique dans la découverte de ses personnages et de son histoire souvent amusante, Music Of My Life fini cependant par perdre en intérêt car l’histoire tourne en rond et insiste beaucoup trop sur le caractère obtu du père. Pareil pour le racisme envers les pakistanais qui n’avait pas besoin d’autant de scènes pour être compris. Ce sont aussi les mêmes chansons de Bruce Springteen qui reviennent encore et encore quasiment dans chaque scène. Si le long métrage s’inspire de la vie du journaliste Sarfraz Manzoor, pourquoi ne pas être aller plus loin dans sa vie et nous montrer la réalisation de son rêve plutôt que de simplement le résumer en quelques phrases écrites avant le générique ?

Aucune star au casting dans les premiers rôles de Music Of My Life. L’actrice la plus connue du film est Haley Atwell, célèbre pour son rôle de Peggy Carter dans les films Captain America et sa propre série TV qui joue ici la professeur d’anglais de Javed . Le jeune homme est incarné par Viveik Kalra vu avant cela dans quelques séries et qui fait de son mieux pour incarner ce personnage très peu charismatique mais amusant. Il retrouve ici l’acteur Kulvinder Ghir avec qui il jouait déjà dans la série Beecham House et qui incarne ici son père qu’on trouvera d’abord drôle mais qui finira par nous lasser à force d’être montré sous ses mauvais aspects.

 

Music Of My Life

 

Sans être spécialement fan de Bruce Springteen, il faut peut être en revanche être pakistanais pour apprécier pleinement Music Of My Life. Cette histoire très liée aux coutumes de cette communauté passera un peu au dessus de la tête d’une majorité de spectateurs. D’autant plus que le film n’a pas grand chose d’original même avec ses numéros chantés en passant derrière Sing Street ou Rocketman. Bien que sympathique ce film risque d’être très vite oublier sans rencontrer le  même succès que Joue-Là Avec Beckham.
MON AVIS : 2/5

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Blinded By The Light
  • RÉALISATEUR : Gurinder Chadha
  • AVEC : Viveig Kalra, Kulvinder Ghir, Gurinder Chadha, Hayley Atwell  & Nell Williams
  • SCÉNARISTES : Gurinder Chadha &  Paul Mayeda Berges d’après l’oeuvre de Sarfraz Manzoor
  • COMPOSITEUR : A.R. Rahman
  • GENRE : Comédie Dramatique, Film Musical
  • DURÉE : 1H57
  • NATIONALITÉ : Britannique
  • DISTRIBUTEUR : UGC Distribution / Orange Studio Cinema
  • SITE OFFICIEL : http://www.blindedbythelight-movie.net/
  • DATE DE SORTIE : 11 septembre 2019