REBECCA, une relecture du livre de Daphne Du Maurier sur Netflix [Actus S.V.O.D.]

Déjà porté à l’écran par Alfred Hitcock en 1940, le roman Rebecca s’offre une nouvelle adaptation cinématographique ce mercredi sur Netflix.

 

Depuis son lancement en France il y a déjà six ans, on ne peut pas dire que le catalogue de Netflix déborde de grands classiques du cinéma pour le moment. Et même si le géant de la S.V.O.D. tente doucement de remédier à cela par des ajouts réguliers, c’est par le biais d’une nouvelle adaptation que l’on pourra découvrir l’histoire de Rebecca qu’Alfred Hitchcock avait déjà mis en scène en 1940. Pour tous ceux qui ont pris l’habitude de leur séance de cinéma du mercredi sur la plateforme, ce nouveau long métrage sera disponible ce 21 octobre 2020 dès 9h01.

Rebecca c’est le prénom de l’élégante et courtoise ancienne épouse défunte de Maxim De Winter. Fraîchement remarié, il va accueillir pour la première fois sa nouvelle épouse dans le grand domaine familiale de Manderley situé sur la côte anglaise. Naïve et inexpérimentée, la jeune femme va tenter de prendre ses marques dans cette nouvelle vie mais elle aura l’impression d’être toujours dans l’ombre de la défunte épouse dont l’obsédant héritage est maintenu en vie par Madame Danvers, la sinistre gouvernante de Manderley.

 

 

 

Glaçante romance gothique, Rebecca est à l’origine un roman de Daphné Du Maurier publié en 1938. Après la version en noir et blanc d’Alfred Hitchcock en 1940 et une  série télé en 2017, cette nouvelle adaptation de ce classique est l’œuvre du réalisateur Ben Wheatley. Une surprise de la part de ce cinéaste qui nous avait habitué à des œuvres d’un tout autre genre entre le « Kubrickien » High-Rise et la « Tarantinesque » Free Fire. Ils auront du se mettre à trois pour écrire cette nouvelle adaptation de Rebecca : Jane Goldman scénariste des sagas Kick Ass et Kingsman et de Miss Peregrine Et Les Enfants Particuliers ; et le duo Joe Shrapnel et Anna Watherhouse scénaristes ensemble de Seberg, La Couleur De La Victoire et Cœurs Ennemis.

Les fans de Downton Abbey déçus de ne pas avoir revu Lily James dans le film tiré de la série sorti en 2019 pourront se consoler en la retrouvant dans le premier rôle de la nouvelle épouse de Maxim De Winter. Celui-ci est incarné par Armie Hammer qui jouait déjà dans Free Fire. Le duo était tous les deux dans la distribution de Sorry To Bother You sans avoir de scènes en commun. La jeune actrice retrouve ici Kristin Scott Thomas avec qui elle avait joué dans The Darkest Hour et Sam Riley avec qui elle avait joué dans Orgueil Et Préjugés Et Zombies et qui était lui aussi dans Free Fire. Le réalisateur Ben Wheatley retrouve aussi d’autres acteurs qu’il avait dirigé précédemment comme Ben Crompton  vu dans Kill List et Keeley Hawes vue dans High-Rise.

 

Lily James

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.