UGLYDOLLS, sur grand écran grâce à Robert Rodriguez [Actus Ciné]

 

Après leur énorme succès dans les magasins de jouets,  les Uglydolls prennent vie au cinéma début juillet grâce à Robert Rodriguez et Kelly Asbury.

 

 

Qui aurait pu croire qu’une série de jouets moches pourraient rencontrer pareil succès ? Élu Jouets de l’Année en 2006 Les UglyDolls, ces peluches au look délirant, sont devenues tellement cultes qu’elles ont le droit à une adaptation au cinéma  dans une comédie musicale en dessin animée prévue dans les salles de cinéma françaises pour le 10 juillet 2019.

Lorsque des jouets son ratés dans la chaîne de production, ils échouent à Uglyville, une ville où l’on aime tout ce qui est bizarre et où l’on célèbre les particularités et la beauté intérieure plus que l’apparence. Coulant des jours paisibles entourée de ses amis, Moxy va cependant finir par être poussée par sa curiosité maladive à aller découvrir ce qu’il se passe derrière la montagne. Ils y découvriront le monde de Perfection où les poupées ordinaires sont élevées pour devenir des jouets parfaits capable de plaire aux enfants. Pensant eux aussi pouvoir correspondre aux critères conventionnels, Moxy et ses amis vont découvrir ce que c’est d’être rejetés sous prétexte qu’ils ne sont pas parfaits.

 

 

 

Les UglyDolls sont nées à partir d’un petit dessin laissé par l’illustrateur David Horbarth sur une lettre à sa future épouse Sun-Min Kim, monteuse de Memories Of Murder et The Host alors qu’ils entretenaient une relation longue distance. En réponse elle le transforma en une peluche qui tapa dans l’œil du patron du magazine Giant Robot qui a commencé à les vendre dans sa boutique. En décembre 2001, les UglyDolls furent ensuite lancés officiellement dans tous les magasins de jouets.

Cela fait déjà huit ans que le projet de films autour des UglyDolls a été annoncé par Chris Meledandri le réalisateur de Moi, Moche Et Méchant. Quatre ans plus tard, ce fût tout d’abord Robert Rodriguez qui devait écrire, produire et réaliser ce nouveau film. Finalement trop occupé par Alita : Battle Angel, il a cédé la main pour la réalisation à Kelly Asbury a qui l’on doit Les Schtroumpfs et Le Village Perdu, Gnomeo et Juliette et Shrek 2. Véritable comédie musicale, le film peut compter sur les voix en V.O. de Kelly Clarkson, Emma Roberts, Jane Lynch, Ice-T et Pitbull.