LE CRIME DE L’ORIENT EXPRESS de Kenneth Branagh [Critique Ciné]

 

Le Crime De L'Orient Express

 

Kenneth Branagh s’attaque à un nouveau classique de la littérature en réalisant une réadaptation de Le Crime De L’Orient Express, célèbre roman d’Agatha Christie pourtant déjà porté de nombreuses fois sur grand et petit écran.

 

 

SYNOPSIS : Après avoir résolu une nouvelle affaire, Hercule Poirot comptait pouvoir prendre quelques vacances mais une nouvelle enquête va l’obliger à prendre place dans l‘Orient Express direction Calais. Pris dans une avalanche, le train sera immobilisé en pleine nature et  pour aggraver la situation, l’un des passagers va être assassiné en pleine nuit. Le coupable étant forcement encore à bord du train, le célèbre détective belge va devoir se dépêcher de trouver le coupable avant qu’il ne frappe encore.

 

Grand spécialiste des adaptations de William Shakespeare, Kenneth Branagh a été appelé par la 20th Century Fox pour donner un coup de neuf aux romans de la célèbre romancière Agatha Christie. Le Crime De L’Orient Express est en effet le début d’une nouvelle franchise destinée aux générations qui n’ont jamais vu les précédentes adaptations qui devrait se poursuivre en cas de succès avec l’adaptation de Mort Sur Le Nil. De nouveaux longs métrages formatés aux goûts des spectateurs d’aujourd’hui plein de plans spectaculaires et d’effets numériques qui semblent cependant vouloir garder un certain classicisme dans le déroulement de ces intrigues au risque de ne pas plaire à tout le monde. Alors que vaut ce premier essai ?

 

Le Crime De L'Orient Express

 

Digne descendant de Sherlock Holmes, le détective Hercule Poirot est l’un des personnages les plus célèbres de la littérature policière. Après le coup de neuf apporté par Guy Ritchie au personnage d’Arthur Conan Doyle, il n’est pas étonnant de voir celui créé par Agatha Christie tenter lui aussi un retour au cinéma. En se plongeant dans toutes ses aventures, Kenneth Branagh a voulu  donner l’apparence et le caractère le plus fidèle aux descriptions de la romancière pour son retour sur grand écran. C’est avec beaucoup d’humour que l’on découvrira cette nouvelle version du détective à la moustache plus impressionnante que jamais et un caractère très pointilleux sur les moindres détails qui s’inspire clairement de la prestation de Robert Downey Jr en Sherlock Holmes sans en faire tout de même un expert du combat.

En voyant les premières images de Jérusalem et d’Istambul à l’aspect très numérique, cette nouvelle adaptation de Le Crime De L’Orient Express fait penser au film Assassin’s Creed. Multipliant les plans séquences en Steadycam avec l’utilisation de grues pour des plans plus vertigineux, on sent clairement que ce nouveau film a de véritables ambitions de blockbuster. Pourtant lorsqu’il prend le temps de se poser un peu sur terre, on se rend bien compte à quel point le long métrage paraît vraiment très artificiel. La manière dont sont filmés les personnages, leur placement dans les scènes donne presque une allure de théâtre filmé bien trop faux qui donne au film de Kenneth Branagh l’impression de vouloir coller de  très près à la version de 1974 par Sidney Lumet. L’intérêt d’un tel remake semble alors vraiment discutable tant au fond il n’a rient de vraiment moderne.

 

Le Crime De L'Orient Express

 

Comme pour la première adaptation cinématographique, cette nouvelle version de Le Crime De L’Orient Express a mis les moyens pour réunir une belle brochette d’acteurs. Face à Kenneth Branagh dans le rôle d’Hercule Poirot, on peut en effet retrouvé Johnny Depp qui après avoir joué un personnage proche du détective dans Charlie Mortdecai se retrouve ici en escroc notoire, Willem Dafoe en intello raciste, Judi Dench en aristo, Michelle Pfeiffer en croqueuse d’homme et Pénélope Cruz dans un rôle rajouté à l’intrigue. Il y a aussi des valeurs montantes comme Daisy Ridley, l’héroïne de la nouvelle trilogie Star Wars que l’on peut ici découvrir pour la première fois en France dans un autre rôle le même jour où elle revient pour l’Episode VIII de la saga et confirme tout le bien que l’on pensait d’elle. On pourra aussi y voir Josh Gad vu dans La Belle Et La Bête en secrétaire particulier et Lucy Boynton de Sing Street en Comtesse.

Kenneth Branagh a choisi le parti pris de nous faire découvrir toute cette histoire en suivant uniquement l’enquête d’Hercule Poirot sans nous donner une longueur d’avance ou pouvoir faire nos propres suppositions en découvrant des scènes auquelles n’assiste pas le détective. Tous les personnages ne vivent que lorsqu’ils sont en interaction avec Hercule Poirot lors des scènes d’interrogatoires où des scènes collégiales très répétitives de repas dans le wagon restaurant qui donnent l’impression que les personnages passent leur temps à manger. On passe d’une scène de petit déjeuner à une scène de repas sans qu’il ne se passe rien entre temps. Trop linéaire, le film devient rapidement ennuyeux et le manque de profondeur des personnages aura bien du mal à les rendre attachant. Ce n’est pas les quelques maigres scènes d’action qui sauveront l’ensemble. Et que dire de cette scène de conclusion de l’enquête où les personnages sont disposés comme sur le tableau La Cène de Léonard Da Vinci de manière bien ridicule et assez inexplicable si ce n’est pour un effet de mise en scène ampoulé.

 

Le Crime De L'Orient Express

 

Si on se demandait bien quel intérêt pouvait avoir une nouvelle adaptation de Le Crime De L’Orient Express, la réponse est sans surprise, il n’y en a aucun. Ce n’est pas en enchaînant les plans séquences et en nous gavant d’effet numériques que cette nouvelle version réussira à convaincre les nouvelles générations désormais habituées à des intrigues policières bien plus ambitieuses dans les séries télé. Quitte à se permettre quelques variations sur l’histoire imaginée par Agatha Christie, il aurait fallu oser vraiment moderniser cette histoire pour justifier le retour d’Hercule Poirot. Enfermés dans des personnages trop caricaturaux, l’ensemble des acteurs donne vraiment l’impression de surjouer. Il n’était vraiment pas la peine d’aller chercher un casting si prestigieux si ce n’est pour leur laisser aussi peu de liberté. Même si il cabotine un peu, seul Kenneth Branagh semble vraiment avoir eu le champs libre pour donner le meilleur de lui même et surtout se faire plaisir mais cela ne suffira probablement pas pour relancer une franchise.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

BONUS : La bande annonce du film de 1974

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Murder On The Orient Express
  • RÉALISATEUR : Kenneth Branagh
  • AVEC : Kenneth Branagh, Johnny Depp, Daisy Ridley, Michelle Pfeiffer, Judi Dench & Willem Dafoe
  • SCÉNARISTE : Michael Green d’après le roman d’Agatha Christie
  • COMPOSITEUR : Patrick Doyle
  • GENRE : Thriller, Policier
  • DURÉE : 1h49
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : 20th Century Fox France
  • SITE OFFICIELhttps://www.foxmovies.com/murder-on-the-orient-express
  • DATE DE SORTIE : 13 décembre 2017