Test Jeu Vidéo : DESTINY sur Playstation 4

 

Destiny faisait partie des quelques jeux multi-supports annoncés quasiment à la même date que la sortie des nouvelles consoles Playstation 4 et Xbox One. Le nouveau titre de Bungie semblait imposer un renouveau complet du FPS avec un univers extrêmement riche. De quoi susciter impatience et intêret pour cette nouvelle génération de consoles. Il aura cependant fallu attendre près d’un an après la sortie de ses nouvelles consoles pour enfin pouvoir mettre la main sur ce hit en puissance. Alors Destiny tient il toutes ses promesses ?

Le Voyager, sorte de planète satellite, est apparu un jour dans notre galaxie et a permis de terraformer Mars et Venus. Une période d’opulence où l’humanité a connu un nouvel essor. Celui ci fût finalement de courte durée lorsque les Tènébres retrouvérent le Voyager et épuisa ses pouvoirs. Regroupé sous son ombre les humains ont créés les Gardiens, des soldats aux pouvoirs spéciaux pour combattre les Ténèbres et donner un nouvel espoir à l’humanité.

Loin d’imposer le renouveau promis, Destiny s’inspire de Fallout et Borderlands pour proposer un mélange de F.P.S et de R.P.G. D’apparence semblable dans son genre à la majorité des FPS, Destiny permet de créer un personnage entre trois classes, trois races et le deux sexes et de le faire évoluer durant toute la progression du jeu. Chaque montée de niveau, lui autorisant d’utiliser un arsenal et des pièces d’armures de plus en plus efficace et redoutable. Chaque tir sur l’ennemi lui fera perdre des points de vie comme sur les jeux cités plus haut. Destiny reste cependant plus un FPS dans le sens qu’il privilégie le shoot à l’aventure en proposant un scénario famélique et aucune interaction avec des PNJ en dehors des habituels marchands ou chefs qui nous donneront nos missions.

La principale originalité de Destiny est de se dérouler dans un monde ouvert en permanence connecté en réseau afin de permettre de retrouver d’autres joueurs en ligne sur sa partie même lorsqu’on avance dans l’histoire solo. Ceci peu parfois avoir quelques avantages pour se débarrasser d’ennemis coriaces mais a surtout pas mal d’inconvénients. En effet, il ne sera pas rare de voir passer devant soi un joueur au niveau plus élevé qui va totalement annihiler les ennemis que l’on comptait combattre sans nous en laisser une miette. D’autre part la moindre petite perte de réseau, vous déconnectera de votre partie alors que vous pensiez jouer en solo vous faisant perdre votre progression dans la mission.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/10/19//14101901365217742612625351.jpg

Passé le niveau 20, Destiny devient vraiment un jeu ne s’addressant plus qu’aux férus de jeu en ligne. Il n’y a que dans les modes multijoueurs qu’il sera possible d’évoluer en accédant à des challenges supplémentaires, un mode assaut à 6 joueurs contre des adversaires plus coriaces mais aussi les différents types d’affrontements classiques dans le genre : capture de zone ou deathmatch. Il ne sera pas rare de se retrouver dans ces modes face à des joueurs de niveau 25 à 30 contre lesquels nous aurons bien du mal à faire le poids tant qu’on aura pas atteint un niveau équivalent. Cela demande d’ailleurs beaucoup de patience et de temps libre car ils faudra pour monter de niveaux désormais dénicher des armes et armures spéciales qu’il faudra acheter en gagnant de nombreux combats.

Le mode multijoueur est du coup quasiment injouable pour tous les débutants du jeu faute d’un matchmaking capable de réunir des équipes de même niveau ou presque. Ceux ci seront condamnés à ne jouer qu’aux missions du scénario et à quelques challenges réservés uniquement aux abonnés Playstation +. Ce mode solo se compose de quatre planètes (Terre, Lune, Venus & Mars) qui se débloquent progressivement dans lesquelles cinq à six missions sont proposées. Autant dire que l’on fait vite le tour de ces missions.

Destiny

Il restera alors le mode exploration qui permettra de silloner librement ces planètes en effectuant de courtes missions assez répétitives. Le principal problème de celles-ci est qu’elles nous envoient régulièrement à l’autre extrémité de la carte forçant des allers retours rapidement lassant. D’autant plus qu’on est certain de retrouver les mêmes ennemis exactement aux mêmes endroits. On reprochera aussi à Bungie de ne pas proposer de cartes pour se repérer dans les vastes mondes afin de se rendre là où on voudrait. Enfin les ennemis des planètes n’évoluent jamais de niveau et deviennent rapidement du menu fretin qui ne proposent plus aucun challenge.

Là où Destiny ne déçoit pas c’est dans ses graphismes toujours aussi magnifiques depuis la première présentation l’année dernière et le produit final. Bungie a réalisé un univers riche et varié appellé à se développer de multiples façon dans les années à venir. On retrouve du Star Wars, du Masamune Shirow, du Mass Effect et même un peu de Diablo ou Starcraft. On pourrait passer de nombreuses heures à explorer les moindres recoins de chaque planète. Dommage cependant que certaines zones au lointain soient impossible à atteindre et que Bungie utilise parfois des facilités de copier/coller. Toutes les petites grottes ou hangar à visiter seront des copies conformes ou inversés des précédentes.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/10/19//14101901365317742612625353.jpg

Chacune des planètes propose de découvrir d’autres races d’ennemis même si nos principaux rivaux dans cette histoires restent les Déchus. Des extra-terrestres mi organique mi robotique rappelant un peu le Général Grievious de Star Wars. La Lune a un système de tunnels d’influence à la fois médiéval et futuriste dans laquelle se terre les serviteurs et prêtresses de la ruche. Venus est une planète recouverte par la végétation dans laquelle on trouve les Vex, une race de créatures robotiques enfin Mars abrite Les Cabals, des légionnaires fortement armés mais terriblement peureux qui rappellent un peu dans leur formes les extraterrestres gardien du Cinquième Elément de Luc Besson.

Que l’on choisisse d’être Titan, Chasseurs ou Arcaniste, Humains, Eveillé ou Exos ne changera rien à l’histoire car ils sont tous avant tout des Gardiens. La seule différence réside en leur pouvoir spécial (Coup de poing, Couteau ou vague d’énergie activable avec R1) plus ou moins redoutable et puissant et dans leur attaque Super Charge (L1 + R1) très devastatrice. Ils auront tous accès au même arsenal riche et varié allant du revolver au lance roquette en passant par les plus classiques mitrailleuses, fusil à pompe, fusil de précision ou les plus originaux fusil à fusion. Plus on augment de niveau et plus les armes se font puissantes jusqu’à débloquer les redoutables armes légendaires et Exotique au delà du niveau 20.

Question jouabilité, rien de bien difficile on retrouve rapidement les mêmes réflexes que pour la majorité des F.P.S. Le jeu propose aussi un passage à la troisième personne lorsqu’on va sur sa base appellée la Tour pour s’équiper et recevoir des missions. Dommage qu’on ne puisse pas dans le jeu passer de l’une à l’autre des vues autrement que pour se signaler aux autres joueurs. Il faudra un peu plus de temps pour s’habituer à la conduite des Passereau sorte de moto volantes inspirées du Retour Du Jedi mais là non plus rien d’insurmontable.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/10/19//14101901365417742612625354.jpg

MON AVIS

3/5

Attendu comme le messie, Destiny est finalement bien loin de tenir toutes ses promesses. Peut être pressé par le temps, Bungie n’a pas pris le temps de réellement peaufiner le premier volet de sa nouvelle franchise. Si il profite aujourd’hui de la faible concurrence disponible, Destiny ne fera certainement pas long feu dans les mémoires lorsque les véritables poids lourds de la next gen arriveront. En attendant qu’ils arrivent, Destiny mérite tout de même que l’on tente l’expèrience pour profiter de cet univers magnifique qui fait de lui l’un des incontournables de cette fin d’année.

  • GRAPHISME : 4/5
  • SON : 5/5
  • JOUABILITE : 5/5
  • DUREE DE VIE : 3/5
  • INTERET  : 3/5

FICHE TECHNIQUE :

  •  – DEVELOPPEUR : Bungie
  •  – EDITEUR : Activision
  •  – GENRE : F.P.S
  •  – SITE OFFICIELhttp://www.destinythegame.com/
  •  – DATE DE SORTIE : 09 Septembre 2014