THE AMAZING SPIDER-MAN, LE DESTIN D’UN HEROS de Marc Webb [Critique Ciné]

 

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/01/14050103421617207912194606.jpg

 

Et si Spider-Man redevenait enfin vraiment fun ? C’est clairement l’orientation prise par ce second volet de The Amazing Spider-Man dont les premiers extraits dévoilés laissent à penser que Sony a sérieusement corriger le tir pour contrer la déferlante Marvel produite par Disney. Détronné par Iron Man et les autres Avengers, L’Homme Araignée a une revanche à prendre et le combat s’annonce intense !

 

 

Après avoir vaincu le professeur Connors, Peter Parker a désormais pris ses aises dans le costume de Spider-Man. Le super héros est devenu le sauveur de New York mais au fond de lui, Peter sait que ses proches sont toujours en danger et sa relation avec Gwen Stacy en devient vraiment  compliquée. Alors qu’il aimerait pouvoir régler ses problèmes perso, de nouveaux ennemis redoutables compte bien régler son compte à l’homme araignée.

Malgré son énorme succès au box office, il faut bien avouer que le premier volet du reboot de Spider-Man avait donné un résultat vraiment décevant par rapport à la trilogie réalisée précédemment par Sam Raimi. En voulant surfer sur le succès de The Dark Knight en proposant une version plus sombre des aventures de Peter Parker, Sony s’est planté en beauté. Si Batman est un héros sombre et torturé, Spider-Man lui est un héros drôle et beaucoup plus coloré. Si Marc Webb n’avoue pas cette mauvaise orientation, il est clair que le message est bien passé pour cette suite.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/01/14050103421217207912194605.jpg

Débarrassé de l’installation du personnage, ce nouveau volet commence directement dans le vif du sujet là où il fallait presque une heure et quart pour voir enfin le super héros en costume dans le premier film. Comme Spider-Man dans New York, Marc Webb semble enfin à l’aise à la tête d’un blockbuster et se lâche totalement au niveau visuel. On n’avait jamais vu l’Homme Araignée filmé d’aussi près dans ses acrobaties. Un style de réalisation qui fait penser aux vidéos de sports à sensation filmées à la GoPro mais avec un rendu forcément bien plus spectaculaire.

Grand fan de comic book, Marc Webb et les quatre scénaristes du film sont aller piocher dans les premières histoires tout comme dans les plus récents Ultimate Spider-Man différentes idées pour satisfaire les fans. On retrouve ici les répliques qui font mouche et qui se démarquent vraiment des films de Sam Raimi où Spidey restait souvent muet. Le costume a lui aussi était grandement amélioré et on appréciera le fait qu’il ne retire plus à tout bout de champs son masque en pleine action. L’histoire est riche en rebondissements divers et variés avec le même cocktail entre humour et émotion que le Spider-Man 2 de Sam Raimi et une histoire d’amour déchirée qui fera vibrer la corde sensible. Il est très important de ne rien dévoiler de l’intrigue pour préserver le suspense aux spectateurs qui ne l’ont pas encore vu.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/01/14050103415617207912194603.jpg

Avec tous les Dollars amassés par le premier volet, il était facile de réinvestir ces bénéfices dans une super production encore plus réussie. De l’argent mis en grande partie dans le casting avec l’ajout d’acteurs de choix comme le talentueux Jamie Foxx qui délivre une prestation épatante en Electro mais surtout dans le rôle du pauvre Max Dillon. Le film permet enfin de voir Norman et Harry Osborn, grands absents du premier volet avec Chris Coopper dans le rôle du père et Dane DeHaan (le roadie de Through The Never) dans celui du fils. Paul Giamatti joue Aleksei Sytsevich alias Rhino, un personnage malheureusement pas assez présent et développé.

On retrouve aussi tous les acteurs déjà presents dans le premier volet. On a fini à s’habituer de voir Andrew Garfield dans le rôle principal même si son Peter Parker parait toujours trop cool et pas assez nerd. Emma Stone est une Gwen Stacy absolument craquante dont le rôle a particulièrement été étoffé dans cette suite. La tante May jouée par Sally Field reste la caution moraliste et ennuyante du film bien moins attachante que celle des films de Sam Raimi. Ils ne sont pas les seuls à revenir mais il est important de garder un peu de suspense pour le reste. Tellement de personnages que même les 2h21 du film ne permettent pas assez de tous mettre suffisamment en avant au point qu’on révérait d’une version longue.

 

http://nsm08.casimages.com/img/2014/05/01/14050103420917207912194604.jpg

 

MON AVIS

5/5

Plus qu’une suite, on a carrément l’impression de voir un nouveau reboot avec ce Amazing Spider-Man 2. Un nouveau costume, beaucoup d’humour, un univers coloré et des scènes absolument incroyables font de ce second volet une réussite totale. Le plus célèbre des super héros reprend sa place de numéro un et il est bien parti pour faire de l’ombre au Cinematic Universe des Studios Marvel avec les deux suites et spin of déjà annoncés.

PS : Restez bien pendant le générique de fin pour découvrir un extrait de X-Men Days Of Future Past. Un partenariat étrange entre deux produits Marvel qui semble tomber comme un cheveu sur la soupe alors qu’on est encore sous le coup de la fin incroyable de cet Amazing Spider-Man 2. Il s’agit en fait d’un arrangement entre Sony et la Fox car le réalisateur Marc Webb leur doit encore un film dans son contrat depuis (500) Jours Ensemble.

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – TITRE ORIGINAL : THE AMAZING SPIDER-MAN 2
  •  – REALISATEUR : Marc Webb
  •  – AVEC : Andrew Garfield, Emma Stone, Jamie Foxx et Dane DeHaan
  •  – SCENARISTES : James Vanderbilt, Alex Kurtzman, Roberto Orci & Jeff Pinkner
  •  – GENRE : Science Fiction
  •  – DUREE : 2h21
  •  – MUSIQUE : Hans Zimmer
  •  – SITE OFFICIELhttp://www.theamazingspiderman.fr/site/
  •  – DATE DE SORTIE : 30 Avril 2014