COUNTDOWN de Justin Dec [Critique Ciné]

 

Countdown

 

Nouvelle tentative de franchise horrifique Countdown pourrait bien vous donner envie d’abandonner votre smartphone.

 

 

SYNOPSIS : jeune infirmière, Quinn va faire la connaissance d’un patient persuadé qu’il va mourir pendant son opération. Comme ses amis, il a téléchargé l’application Countdown qui annoncerait exactement le moment précis de votre mort. Sceptique sur la crédibilité de cette application, elle va la téléchargé a son tour et découvrir qu’il ne lui reste que deux jours a vivre. Rapidement elle découvrira que cette prédiction est sans faille et il faudra trouver le moyen d’en déjouer la mort.

 

Maintenant que la mort a été délaissée par la franchise Destination Finale depuis déjà quelques années, il fallait bien qu’un autre producteur en profite pour s’emparer de l’idée et la mélanger aux autres histoires horrifique de téléphone. Le résultat s’appelle Countdown, premier film de Justin Dec assistant sur la série Dexter qui fait ici des débuts plutôt convaincant dans la mise en scène.

 

Countdown

 

Comme la plupart des longs métrages horrifiques qui sortent de nos jours au cinéma, Countdown s’adresse clairement avant tout a un public adolescent. Il suffit de voir la première scène de fête de lycéens pour en avoir la confirmation. Ne changeant rien à la recette de ces films d’horreur aseptisés généralement très vite oubliés, le scénario de Countdown ne fait clairement pas dans la finesse. Contrairement au très réussi It Follows auquel il fait un peu penser, il ne faudra pas chercher une once de crédibilité dans cette histoire. C’est a nouveau un film dans lequel de jeunes gens vont tenter d’échapper à leur funeste destin avant d’être inévitablement rattrapé par la mort.

Si le scénario frôle souvent avec le grand n’importe quoi, le realisateur Justin Dec arrive malgré tout à nous nouer efficacement le ventre avec une mise en scène particulièrement soignée. Évitant le jump scare trop facile, il arrive à ménager un certain suspense dans les séquences les plus horrifiques du film. On reste cependant bien loin des classiques de l’horreur. Il n’y a aucune once de gore ou de scènes vraiment dérangeantes dans Countdown ni même le moindre bout de fesse ou de sein qui dépasse. De quoi faire regretter encore plus aux plus vieux fans d’horreur l’époque benie de Tobe Hooper et Wes Craven.

 

Countdown

 

L’ambiance horrifique installée dans certaines scènes est malheureusement  bien souvent décrédibilisée par la stupidité de l’histoire sur laquelle il faudra savoir se montrer particulièrement clément pour tenter de profiter au maximum de cette petite dose de frisson. Histoire de bien s’inscrire dans l’ère du temps pour séduire la génération Twitter, le film fait même dans l’opportunisme en ajoutant une sous-intrigue très #MeToo d’harcèlement sexuel avec un docteur pervers qui veut s’en prendre a notre héroïne comme si elle n’avait pas assez de problèmes comme cela avec ce compte a rebours sur la tête. Le summum de la bêtise est l’explication de cette malédiction trouvée dans un vieux livre qu’un prêtre geek absolument improbable trouvera dans sa bibliothèque.

Comme toutes les productions du Genre, le casting de Countdown repose sur de jeunes acteurs issus pour la plupart de séries TV. Héroïne de la série You sur Netflix, Elizabeth Lail incarne Quinn la jeune femme au centre de cette intrigue. Un rôle pas vraiment compliqué qu’elle tient avec conviction. Pour se sortir d’affaire, elle fera équipe avec Jordan Calloway vu dans Riverdale. Vue dans Geostorm, Talitha Bateman joue sa petite sœur elle aussi maudite. Déjà docteur dans la série Nurse Jackie, Peter Facinelli joue ici le docteur pervers carrément trop cliché. La palme du ridicule revient tout de même à P.J Byrne en prêtre geek dont le rôle est totalement ridicule.

 

Countdown

 

Si Countdown nous fait passer un bon moment de frisson grâce à la maîtrise de sa mise en scène, le film ne restera certainement pas longtemps dans les mémoires faute d’un scénario particulièrement stupide et l’absence de scènes chocs. De l’horreur aseptisé dans la lignée d’Happy Birthdead et Action Ou Vérité qui pourra séduire les adolescents cœur de cible du projet mais laissera sur le carreaux les vrais fans d’épouvante. 

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Justin Dec
  • AVEC : Elizabeth Lail, Jordan Calloway, Peter Facinelli, Talitha Bateman & P.J Byrne
  • SCÉNARISTE : Justin Dec
  • COMPOSITEUR : Danny Bensi & Saunder Jurriaans
  • GENRE : Horreur, Épouvante
  • DURÉE : 1h30
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Metropolitan FilmExport
  • SITE OFFICIEL : https://www.countdown.movie/
  • DATE DE SORTIE : 13 novembre 2019