A La UneChronique ConcertJ-RockMétal & Rock

BABYMETAL – WORLD TOUR 202- L’OLYMPIA, PARIS – 6 DECEMBRE 2023 [Chronique Concert

Babymetal - L'Olympia - Paris - 6 décembre 2023

BABYMETAL était de retour à Paris en tête d’affiche ce mercredi 6 décembre 2023 pour un concert des plus mémorables sur la mythique scène de l’Olympia.

Cette année nous avons beau avoir eu la chance de voir Metallica par deux fois, Rammstein ou même les punks japonaises déjantées Otoboke Beaver, le concert que nous attendions avec le plus d’impatience était clairement celui de BABYMETAL. Après avoir ouvert pour Sabaton au Zénith au mois d’avril, c’est cette fois ci en tête d’affiche que le groupe faisait son retour  à Paris ce mercredi 6 décembre 2023 dans la mythique salle de l’Olympia qui a déjà vu passer les plus grand mais à qui manquait encore le passage du plus grand groupe de Kawaii Metal.

C’est le groupe anglais Wargasm qui a eu l’honneur de faire cette fois ci la première partie de BABYMETAL. Montés sur scène sur le coup de 20h, il ont inclus cette parenthèse avec BABYMETAL dans le cadre de leur propre tournée en soutien de leur premier album sorti fin octobre. Se présentant comme un duo, le chanteur guitariste Sam Matlock et la chanteuse, bassiste et mannequin Milkie Way sont accompagnés sur scène par un guitariste lead, un DJ et un batteur. Pendant quarante minutes, ils nous ont servi dix  chansons oscillant entre le Nu-Metal de Limp Bizkit et l’Electro-Punk de Prodigy. Bien qu’assez éloigné des genres abordés par BABYMETAL, le groupe n’a eu aucun effort à faire pour chauffer le public comme si les spectateurs étaient vraiment venus aussi pour eux. Apres tout c’est à Paris qu’ils avaient donné leur premier concert il y a quatre ans. Nul doute que leur nouvelle prestation leur à fait gagner de nouveaux fans ce soir.

Trois ans après leur dernière venue en tête d’affiche à Paris à l’Elysée Montmartre BABYMETAL poursuit donc sa conquête du public français en passant maintenant à l’Olympia. Elles aussi ont un nouveau disque à défendre, le concept album The Other One sorti en début d’année. C’était aussi leur deuxième concert dans la capitale avec la nouvelle recrue officielle MOMOMETAL après leur date au Zénith. C’est à 21h10 que BABYMETAL est apparu sur scène sur leur grand titre BABYMETAL DEATH qu’elles peuvent enfin rejouer depuis qu’elles sont redevenues un trio. Comme si nous étions de retour à leurs débuts, c’est par Gimme Chocolate!! que le concert s’est poursuivi.

Babymetal - L'Olympia - Paris - 6 décembre 2023

Curieusement, c’est encore le précédent album Metal Galaxy qui est à l’honneur de ce nouveau concert avec pas moins de quatre titres interprétés. Trois nouveaux classiques de leurs setlist : PA PA YA!! qui met toujours l’ambiance, le rentre dedans Distortion et l’incroyable BxMxC présente uniquement sur l’édition japonaise de l’album mais connue de tous. Ces trois chansons avaient toutes été déjà interprétées à L’Élysée Montmartre en 2020. Nous avons eu le droit en nouveauté aue plus étonnant Brand New Day moins Metal mais aux solos impressionnants. 

Du nouvel album, nous n’aurons le droit qu’à deux extraits qui ont servis un peu à calmer le jeu. Le titre Believing qui a récemment été intégré aux setlists de la tournée européenne mais qui n’était pas l’un de ceux que nous attendions le plus. Très mélodique, il faisait parti d’une sorte de respiration en plein milieu du concert avec Brand New Day et Monochrome. L’autre extrait du quatrième album devenu un incontournable pour sa belle interlude ajoutée au titre en live où le public doit allumer la lampe de son portable et où la chanteuse SU-METAL nous gratifie d’une magnifique mélodie fredonnée.

Babymetal - L'Olympia - Paris - 6 décembre 2023

Le clou de ce concert déjà monumental fût sans aucun doute le moment où BABYMETAL a interprété leur dernier single METALI!!. Un titre qui préfigure le futur du groupe puisqu’il s’agit du premier titre officiel enregistré avec MOMOMETAL. C’est tout d’abord sur une intro à rallonge où les membres du West Kami Band nous ont chacun offert d’impressionnants solos que la chanson a commencé. Les trois chanteuses n’arrivant qu’après pour lancer les festivités de ce titre très accrocheur qui risque fort de devenir un classique par son énergie folle. Si nous pouvions toujours rêver, c’est uniquement via des images du clip sur l’écran géant que nous avons pu voir Tom Morello pour son solo sur le titre.

Pour terminer le concert, BABYMETAL nous sort les incontournables classiques des débuts Megitsune avec son habituel chorégraphie de masque de kitsune et son thème traditionnel, le premier tube Headbangeeeerrrr!!!!! dont nous n’aurions pas pu nous passer et pour finir l’énergique titre Road Of Resistance qui à l’habitude de conclure les concerts du trio quasiment depuis les débuts. Alors oui, il manquera encore une fois les géniales Ijime, Dame, Zettaï,  et The One et bien d’autres que nous n’avons jamais pu entendre en France mais ce concert bourré d’énergie d’un peu plus d’une heure  avait déjà de quoi nous épuiser d’émotions. Nul doute que pour le trio, un tel spectacle quasiment tous les soirs représente déjà un énorme effort tant elles se donnent à fond et avec toujours la même bonne humeur. Comme d’habitude SU-METAL ne se montrera pas très bavarde avec le public mais nous gratifiera de quelques mots dans un français impeccable qui faisaient vraiment plaisir. Quand à la maladroite MOAMETAL, elle nous a encore fait une frayeur en se prenant les pieds dans l’un des éclairages d’avant scène mais heureusement elle a pu reprendre le concert comme si de rien n’était. Espérons qu’elle ne se soit pas fait trop mal.

Babymetal - L'Olympia - Paris - 6 décembre 2023

Si dans l’esprit collectif de nombreux détracteurs qui ne se sont pas bien renseignés, BABYMETAL reste trois gamines qui chantent des japoniaiseries sur du pseudo-Metal, c’est bel et bien un groupe qui a pleinement atteint sa maturité que nous avons eu la chance de pouvoir voir de si près ce soir. Dans leur nouvelle tenues aux allures presque holographiques tant elles changent à la lumière, SU-METAL, MOAMETAL et MOMOMETAL brillaient littéralement de mille feux. Loin des shows monumentaux qu’elles peuvent donner au Japon, c’est seulement avec un immense écran géant et un beau jeu de lumière qu’elles ont sillonné le monde quasiment toute l’année. Elles sont toujours accompagnées sur scène des mêmes excellents musiciens du West Kami Band. Deux guitaristes, un bassiste et un batteur toujours masqués mais qui portent maintenant de longue perruques bouclées. Bien qu’essentiels, nous n’auront malheureusement pas trop d’attention pour eux ni même pour l’écran géant tant nos trois idoles nous ont subjugués par leurs chorégraphies et leurs chants.

Notre impatience de retrouver BABYMETAL en tête d’affiche à été pleinement récompensée par cette nouvelle prestation du groupe. Nul doute que ce concert dans la mythique salle de l’Olympia pleine à craquer restera très longtemps dans la mémoire des nombreux fans présents ce soir. Au rythme de leur ascension, c’était peut être la dernière fois que nous pouvions les voir dans une salle intimiste en France. C’est au Hellfest que nous devrions les revoir l’été prochain et qui sait si elles ne seront pas prêtes pour le Zénith  pour leur prochain concert en tête d’affiche.

MON AVIS :
5/5

Babymetal - L'Olympia - Paris - 6 décembre 2023

SETLIST :
01. BABYMETAL DEATH
02. Gimme Chocolate!!
03. PA PA YA!!
04. Distortion
05. BxMxC
06. Believing
07. Brand New Day
08. Monochrome
09. METALI!!
10. Megitsune
11. Headbangeeeerrrr!!!!!
12. Road Of Resistance

A Lire Aussi

Daaaaaali! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

DAAAAAALI! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

Quentin Dupieux signe un hommage très singulier à Salvador Dali dans son nouveau film Daaaali!

L'Étoile filante

L’ÉTOILE FILANTE de Abel et Gordon [Critique Ciné]

Le duo Abel & Gordon se frotte au Film Noir  de manière toujours aussi originale dans leur cinquième film L’Etoile Filante.

A Man

A MAN de Kei Ishikawa [Critique Ciné]

Film le plus récompensé au Japon en 2022, l’intriguant A Man mérite grandement d’être découvert.

Nicky Larson - City Hunter : Angel Dust

NICKY LARSON – CITY HUNTER : ANGEL DUST de Takeuchi Kazuyoshi [Critique Ciné]

Pour son trente cinquième anniversaire Ryo Saeba reprend du service dans le nouveau film Nicky Larson – City Hunter : Angel Dust.

Les Chambres Rouges

LES CHAMBRES ROUGES de Pascal Plante [Critique Ciné]

Thriller psychologique sortant totalement du commun Les Chambres Rouges est la très bonne surprise de la semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.