STRANGER THINGS 3 de Matt et Ross Duffer [Critique Séries TV]

 

Stranger Things 3

 

Attendu depuis près d’un an et demi,  Stranger Things 3 arrive enfin sur Netflix pour la Fête Nationale américaine. Une troisième saison sous le signe du changement qui ne plaira pas à tout le monde…

 

 

SYNOPSIS :  Alors qu’ils pensaient être sauvés après avoir refermé la faille entre les deux mondes, Mike et ses amis voulaient profiter de cet été 1985 pour flirter tranquillement mais d’étranges phénomènes ne tarderont pas à se manifester à nouveau dans la petite ville d’Hawkins. Des gens qui changent subitement de personnalité, des disparitions mystérieuses et les rats qui se comportent bizarrement. Tout semble laisser croire que le Flagelleur Mental est de retour.

 

Pour Stranger Things, les créateurs Matt et  Ross Duffer ne réfléchissent pas en terme de série télé mais plutôt comme des films coupés en épisode. On pourrait donc parler désormais d’une trilogie. Mais les troisième chapitres des sagas sont souvent des déceptions. Ne dérogeant malheureusement pas à la règle, cette troisième saison de la série phénomène de Netflix semble déjà marquer l’essoufflement de la franchise. Mais que s’est-il passé ?

 

Stranger Things 3

 

C’était ce qu’on craignait, ce qui faisait le charme de Stranger Things c’était son coté Goonies avec sa bande de jeunes héros qu’on ne voulait pas voir grandir. Mais désormais âgé de quinze ans, les enfants sont aujourd’hui devenus des adolescents. Un changement important pour Stranger Things 3 où nos héros semblent avoir désormais perdu leur innocence et par la même occasion une bonne partie de leur humour. Occupés principalement par leurs amours, la bande s’est un peu disloquée et les choix des Duffer Brothers de créer des petits groupes n’est clairement pas le plus judicieux tant il déséquilibre le rythme des épisodes en fonction de qui l’on suit dans chaque scène.

Il y a tout d’abord le groupe de base toujours aussi attachant composé de Mike, Lucas, Will, Eleven et Max qui seront sur les traces du Flagelleur Mental. La première erreur de cette saison est d’avoir séparé de la bande Dustin  l’atout majeur de la série qui restera cette fois ci principalement avec Steve et la nouvelle venue Maya Hawke, vendeurs de glace dans le nouveau centre commercial qui tentent de décoder un  étrange message codé russe. De leur coté Nancy et Jonathan jouent les apprentis journalistes et devront faire face au machisme de la rédaction. Enfin du coté des adultes Joyce entraînera Jim pour tenter de comprendre pourquoi les aimants sur son frigo sont tous subitement démagnétisés.

 

Stranger Things 3

 

L’intrigue de Stranger Things 3 semble vouloir rebattre les cartes et tourner la page des précédentes saisons en s’écartant du Monde A L’Envers pour une histoire se déroulant quasiment intégralement dans notre dimension. Même si cette saison a été raccourcie d’un épisode par rapport à la précédente, on ne pourra s’empêcher de trouver qu’elle s’étire en longueur avec certains épisodes qui ne raconteront que très peu de choses en 50 minutes. La faute certainement à une atmosphère moins angoissante et une histoire qui se divise en quatre pistes dont on ne voit pas tout de suite le rapport l’une avec l’autre.

Forcement avec cette troisième saison, l’effet de surprise lié à la découverte de la série s’est bien estompé. Alors que la première saison avait des allures de madeleine de Proust nous rappelant de nombreux souvenirs des années 80, ces influences semblent avoir été bien moins digérées dans Stranger Things 3. Les ficelles sont même souvent bien grossières lorsqu’on découvrira une sorte d’ersatz de Terminator et un décor de salle de contrôle dans une base secrète qui semble tout droit sorti de Star Wars. Et que dire des placements de produits tellement nombreux que Netflix est obligé de signaler légalement au début des épisodes.

 

Stranger Things 3

 

Souhaitant eux aussi offrir plus de places aux actrices, Stranger Things  milite clairement pour le féminisme que ce soit dans les personnages d’Eleven et Max qui se jouent de Mike et Lukas, de Nancy qui veut faire ses preuves face aux machos du journal où elle travaille ou bien encore la nouvelle venue Robin qui se moque bien de son collège Steve sans oublier Joyce toujours pleine d’énergie pour percer les mystères. Il est aussi question de guerre froide, un thème qui était fortement d’actualité en 1985 mais qui est présenté ici de manière assez peu crédible.

Même le dernier épisode d’une durée d’une heure et dix sept minutes nous laissera sur notre faim malgré sa volonté d’en mettre encore plein la vue. Certes les effets spéciaux sont toujours aussi réussis et la série bénéficie d’un vrai travail sur l’esthétique digne d’un long métrage mais l’alchimie ne prend pas pour cette troisième saison faute d’un manque d’inspiration flagrant. Avec Stranger Things 3, la série de Matt & Ross Duffer semble s’étirer inutilement, espérons que la quatrième saison saura redresser la barre et revenir aux sources avec une intrigue à la hauteur de la première saison.

 

Stranger Things 3

 

Si c’est toujours avec plaisir que l’on retrouve les héros de Stranger Things, notre joie sera de courte durée tant l’effet de surprise semble s’être désormais estompé. Le coté Madeleine de Proust ne fonctionne plus et l’intrigue se traîne en longueur pour ne pas raconter grand chose. Il manque l’atmosphère angoissante et des mystères à la hauteur de la première saison. Même nos héros ne sont plus aussi attachants en grandissant. De quoi s’inquiéter pour la suite…

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • SHOWRUNNERS : Matt & Ross Duffer
  • RÉALISATEURS : Matt Duffer, Ross Duffer, Shawn Levy & Uta Briesewitz
  • AVEC : Winona Ryder, David Harbour, Millie Bobby Brown, Finn Wolfhard, Gaten Matarazzo, Caleb McLaughlin, Noah Schnapp, Sadie Sink, Natalia Dyern, Charlie Heaton, Joe Keery & Dacre Montgomery
  • SCÉNARIO : Matt Duffer, Ross Duffer,  Paul Dichter, William Bridges, Kate Trefey & Gurtis Gwinn
  • COMPOSITEURS : Kyle Dixon et Michael Stein
  • GENRE : Fantastique
  • DURÉE : 8 x 55 minutes
  • NATIONALITÉ : Américaine
  • DIFFUSEUR : Netflix
  • SITE OFFICIEL : https://www.netflix.com/title/80057281
  • DATE DE SORTIE : 4 juillet 2019