GAME OF THRONES, SAISON 7 de D.B. Weiss et David Benioff [Critique Séries TV]

 

Game Of Thrones

 

Avec ses nombreux moments de bravoure la sixième saison de Game Of Thrones a frappé très fort mais avec l’approche de la conclusion de la série, la septième saison a t’elle su surpasser les attentes des fans ?

 

 

SYNOPSIS : Daenerys Targaryen débarque enfin sur les cotes de Westeros prête à s’emparer du Trône de Fer. Alors que comme prévu, la plupart des maisons et leurs bannerets lui prêtent allégeance pour faire tomber la Reine Cersei Lannister, au Nord le nouveau Roi Du Nord Jon Snow a d’autres préoccupations car il sait que la menace des Marcheurs Blancs est désormais plus qu’imminente. Pour que l’humanité remporte cette guerre qui se prépare, il va devoir convaincre les deux reines de signer une trêve et s’unir face à la menace.

 

On le sait la huitième saison marquera la fin de Game Of Thrones, cette septième saison a donc la lourde tache de préparer les événements qui mèneront à cette conclusion. Si la saison 6 était la saison des rapprochements, la septième est clairement celle des retrouvailles et des rencontres attendues de longue date. Composé cette fois ci de seulement sept épisodes contre dix habituellement, cette nouvelle saison qui a depuis longtemps dépassé l’intrigue des romans de George R.R. Martin, accélère le rythme pour apporter quelques réponses à de vieilles interrogations et assure une nouvelle fois le grand spectacle à un niveau largement supérieur à de nombreuses autres séries et à certains long métrages d’Heroïc Fantasy.

 

Game Of Thrones

 

Le début de la saison sept nous permet de retrouver Arya Stark exactement là où nous l’avions laissé dans le cliffhanger de la précédente saison alors que la jeune assassin s’apprêtait à se venger de Walder Frey et sa maison. Tout de suite, ces quelques minutes nous impressionne pour ce premier épisode qui a pour unique tâche de nous resituer où en sont chacun des personnages. Daenerys Targaryen débarque à Westeros et s’installe à Dragonstone le château de ses ancêtres, Jon Snow le nouveau Roi Du Nord et sa sœur Sansa Stark prennent leurs nouvelles responsabilités à Winterfell, Samwell Tarly essaye tant bien de mal de poursuivre sa formation de Mestre à la Citadelle et Cersei Lannister, qui ne s’avoue pas encore battue, est en train de compter ses alliés. L’épisode s’achève d’ailleurs sur une Daenerys qui déclare : c’est parti.

Effectivement les choses sérieuses commencent dans le second épisode où les plans de batailles s’échafaudent mais où rien ne se passera comme prévu. Le troisième épisode est marqué par un événement attendu de longue date par les fans, le premier face à face entre Daenerys  Targaryen et Jon Snow. Le quatrième voit les dragons passer à l’offensive dans une bataille mémorable. Dans le cinquième Jon Snow tente de convaincre Daenerys de l’existence des Marcheurs Blancs tandis que le sixième lui fera prendre des risques incroyables pour prouver ses dires avec une expédition de l’autre coté du mur. Le septième verra la rencontre au sommet entre Jon Snow, Daenerys et Cersei pour tenter de négocier une trêve dans la guerre pour le trône pour la survie de l’humanité.

 

Game Of Thrones

 

Après l’impressionnante Bataille Des Batards de la sixième saison, la barre était haute pour tenter de faire mieux. C’est grâce aux dragons de Daenerys que cette saison sept nous propose des plus grands moments de bravoures dans les épisodes 4, 6 et 7 avec une scène finale qui restera l’un des moments clés de l’ensemble de la série. Aussi surprenante que violente, la bataille navale du second épisode ne laissera pas non plus indemne les spectateurs par les pertes subies ici. Avec plus de budget par épisodes les effets spéciaux ont pu être encore améliorés et Game Of Thrones s’impose vraiment comme la plus spectaculaire des séries. Il y a aussi des moments marquants par leur réalisation avec notamment des scènes à la fois amusante et assez dégoûtante dans leur montage pour nous montrer le quotidien de Samwell Tarly et sa prouesse de la saison.

Avec moins d’épisodes qu’à l’habitude, le rythme de cette saison sept est assez surprenant car des déplacements qui avaient nécessité de nombreux épisodes dans les saisons précédentes donne ici presque l’impression que les personnages sont désormais capable de se téléporter. Il suffit à Tyrion de le dire pour passer en l’espace de deux scènes de Dragonstone à  King’s Landing. Mais le plus gros dérèglement dans le temps se passe dans le sixième épisode avec un sauvetage assez improbable dont même son réalisateur Alan Taylor avoue qu’il est assez peu crédible même si ils ont tout fait pour tenter de montrer le temps qui passe. Il faudrait cependant vraiment être difficile pour s’arrêter à ces détails car l’ensemble de la scène reste clairement un moment fort de la saison.

 

Game Of Thrones

 

L’autre chose vraiment surprenante de cette saison est la relation entre Sansa, Arya et Bran Stark. Attendues depuis la première saison, leurs retrouvailles au début émouvantes prennent rapidement une tournure assez étrange. Certes les deux sœurs n’étaient pas très proches dans la première saison mais là c’est une véritable guerre des nerfs qu’elles semblent se livrer à notre grande déception. Il faudra attendre le septième épisode pour découvrir ce que nous réservait les scénaristes avec une scène mémorable qui fera plaisir à de nombreux fans. Bran de son coté prend son rôle de Corneille à Trois Yeux un peu trop au sérieux et prend tristement ses distances avec tout le monde. Le but ultime de cette transformation reste la grande révélation concernant Jon Snow qui était en partie dévoilée dans une vision dans la saison six et qui vient bouleverser le futur pour la dernière saison.

Cette saison sept semble être celle d’une nouvelle génération alors que les anciens dirigeants et les plus vieux participants à ce « Jeu des Trônes » ont pratiquement tous péris au fil des saisons précédentes. Cette jeune vague représentée par Jon Snow, Daenerys Targaryen, Sansa, Arya et même Theon Greyjoy doit faire ses preuves déjà pour s’imposer auprès des leurs mais aussi de leur rivaux. Tyrion paraît bien plus sage que jamais dans ces nouveaux épisodes. Il prend très au sérieux son rôle de Main de la Reine qui passe son temps à tenter de calmer son tempérament. Du coup il parait un peu plus effacé mais se montrera brillant dans le dernier épisode. En revanche, c’est avec plaisir que l’on retrouve Bronn au coté de Jaime Lanister, toujours fidèle à lui même et vraiment drôle dans son genre. Quand à Cersei, elle n’a désormais plus rien à perdre et se montre encore plus démoniaque que l’année dernière dans sa détermination à garder le Trône de Fer.

 

Game Of Thrones

 

C’est encore une saison de Game Of Thrones en tout point exceptionnelle que nous offre D.B. Weiss et David Benioff. Avec ce nombre d’épisodes réduit, la série n’a plus le temps de perdre son temps et chacune des scènes est pleinement justifiée même si il faudra parfois attendre le dernier épisode pour découvrir ce que nous réservaient très habilement les scénaristes. Que ce soit en terme de rebondissements ou dans ses scènes d’action, cette septième saison ne manque pas de moments marquants digne des meilleurs blockbusters hollywoodiens. Aucune autre série, ne propose un spectacle de ce niveau et il est difficile de se dire que c’est malheureusement bientôt fini.

 

MON AVIS : 5/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • SHOWRUNNERS : D.B. Weiss et David Benioff
  • RÉALISATEURS : Alan Taylor, Mark Mylod, Jeremy Podeswa & Matt Shakman
  • AVEC : Emilia Clarke, Kit Harington, Peter Dinklage, Lena Headey, Sophie Turner, Maisie Williams et Nikolaj Coster-Waldau
  • SCÉNARISTESD.B. Weiss et David Benioff, Bryan Cogman et Dave Hill d’après l’oeuvre de George R.R. Martin
  • COMPOSITEUR : Ramin Djawadi
  • GENRE : Heroïc Fantasy, Fantastique
  • DURÉE : 7 x 60 minutes environ
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DIFFUSEUR : H.B.O.
  • SITE OFFICIELhttp://gameofthrones.com/
  • DATE DE DIFFUSION : à partir du 16 juillet 2017