LES CRIMES DU FUTUR de David Cronenberg [Critique Ciné]

LES CRIMES DU FUTUR de David Cronenberg [Critique Ciné]

Les Crimes Du Futur

En compétition au Festival De Cannes, Les Crimes Du Futur de David Cronenberg sort en même temps au cinéma.

Lorsque son long métrage Crash a été sélectionné au Festival De Cannes en 1996, David Cronennberg savait très bien qu’un film de genre comme celui-ci ne pouvait clairement pas à l’époque remporter la Palme d’Or. Il ne s’était pas trompé puisque le film avait au final dû se contenter du déjà très honorable Prix Du Jury. Mais maintenant que Julia Ducournau a pu y remporter la récompense ultime l’année dernière avec son film Titane très inspiré par les œuvres du cinéaste canadien, il n’y a plus de raisons qu’il ne puisse pas à son tour remporter ce prestigieux prix.

Huit ans après son dernier film Maps Of The Star, le réalisateur est donc de retour sur la Croisette pour y présenter en compétition officielle son nouveau long métrage Les Crimes Du Futur qui sort en même temps au cinéma partout en France ce mercredi. Un véritable retour aux sources au thriller de science fiction et au body Horror qui figure parmi les nombreux événements de cette très riche 75eme édition du Festival de Cannes et qui devrait réjouir les fans de la première heure par sa réalisation aux effets spéciaux old school, ses personnages étranges et la somptueuse bande originale du fidèle compositeur Howard Shore.

Les Crimes Du Futur

Premier scénario original écrit par David Cronennberg depuis eXistenZ en 1999, ce nouveau Crimes Du Futur n’a aucun rapport avec le film du même nom que le cinéaste avait réalisé dans les années 70. Il s’agit en fait d’une histoire qu’il avait écrit au début des années 2000 et qu’il a fini par abandonner par écœurement après avoir échoué à faire produire le film à l’époque. Il serait bien difficile de résumer en quelque mots cette nouvelle histoire qui se dévoilera très progressivement. Le film se passe dans un futur très réaliste bien loin de ce qu’on pouvait imaginer avec robots et voitures volantes mais plus proche de celui qui se dessine en réalité. Mais là où un virus chasse l’autre à notre époque, dans Les Crimes Du Futur les hommes sont désormais insensibles aux infections. Nous y suivons un homme baptisé Tenser dont le corps est étrangement capable de produire de nouveaux organes comme des tumeurs que sa partenaire Caprice tatoue avant de les retirer lors de représentations publiques. Il se verront contacter par un homme qui va leur proposer de disséquer dans leur prochaine performance le cadavre de son fils qui était capable de digérer naturellement le plastique.

Il ne faudra pas longtemps pour avoir la certitude que nous sommes devant un film de David Cronenberg. Il suffira en effet de voir le lit très organique où nous découvrirons pour la première fois le « héros » de cette histoire  pour y retrouver la patte du réalisateur. Nous serons rapidement captivité par l’ambiance un brin malsaine de ce récit et par le talent du cinéaste pour rendre incroyablement sexy des scènes de dissections au bistouri qui pourront tout de fois heurter les âmes les plus sensibles. Il faut reconnaître que le réalisateur a bien choisi ses actrices toutes plus belles les unes que les autres et qu’il a un véritable don pour sublimer leurs corps. De quoi s’interroger sur notre perversité ou celle du cinéaste.

Les Crimes Du Futur

Les Crimes Du Futur est un thriller clairement pas comme les autres dans lequel l’étrange Tenser mènera une sorte d’enquete sur l’homme qui veut lui confier le corps de son fils et pour découvrir les raisons pour lesquelles il souhaite absolument faire cette représentation public. L’histoire est ponctuée de meurtres et nous égarera parfois dans des intrigues secondaires qui ne connaitront étrangement pas de conclusion. Il y aura du coup de quoi s’interroger sur la présence de certains protagonistes dans cette histoire. Nous regretterons parfois l’ellipse de certaines scènes dont nous pourrons nous demander si elles ont étés sciemment coupées ou simplement jamais tournées. Ne voyant pas le temps passer devant cette intrigue à tiroir nous en aurions bien pris une heure de plus tant la fin du film nous laissera curieusement en plan. Il y aurait encore tellement de choses à raconter que l’on verrait bien ce long métrage se transformer en une serie. C’était d’ailleurs peut être bien l’intention première du réalisateur qui a vu ce projet de film rejeté par Netflix.

Les Crimes Du Futur est aussi un film au message clairement écologique. En imaginant une race d’homme capable de digérer le plastique, le cinéaste a trouver la solution la plus efficace pour nettoyer notre planète de la pollution des matières plastiques : au lieu d’arrêter de tenter de stopper l’utilisation de cette matière pourquoi ne pas faire en sorte de pouvoir la manger ? Cela ne sera certainement pas pire que de manger des insectes et fera pourra faire plaisir aux végans et aux défenseurs de la cause animale pour que nous mangions moins de viande. Mais seriez-vous prêts à sauter le pas ?

Les Crimes Du Futur doit aussi sa réussite à l’ensemble de son casting. Le rôle principal est tenu par Viggo Mortensen qui retrouve David Cronenberg pour la cinquième fois dans une nouvelle performance étonnante qui mériterait bien un prix d’interprétation. Déambulant souvent masqué et encapuchonné, son personnage a quelque chose de vraiment énigmatique. A ses côtés c’est Léa Seydoux qui joue sa partenaire nommée Caprice avec tout le sex-appeal qu’on lui connaît bien. Tout l’opposé de Kristen Stewart que l’on nous présente aussi comme un personnage principal du film alors qu’elle n’a en fait que très peu de présence a l’écran. Elle nous étonnera vraiment dans le rôle d’une timide scientifique à la petite voix.

À coté de ces trois grandes stars, le reste du casting se compose d’acteurs bien moins connus venus du monde entier comme Scott Speedman issu de Grey’s Anatomy qui joue le père de l’enfant ; Don McKellar qui était déjà dans eXistenZ qui joue le collègue de Kristen Stewart et Welket Bungué héros du film Berlin Alexanderplatz qui joue un policier. Il y a aussi de très belles actrices comme Denise Capezza vue dans la série Baby ; Tanaya Beatty qui était dans Hostiles, Nadia Litz vue dans Inside Job de Nicolas Winding Refn et Lihi Kornowski issue de la série False Flag.

Les Crimes Du Futur

Si nous ne pouvons pas encore savoir si Les Crimes Du Futur sera récompensé à Cannes le nouveau film de David Cronenberg a déjà clairement trouvé sa place dans les meilleurs films de cette année. Un nouveau chef d’œuvre qui fera  sans doute date dans la carrière du réalisateur et que nous reverrons encore et encore avec beaucoup de plaisir pour y décoder tous les sens cachées.

MON AVIS :
5/5

A Lire Aussi

Black Phone

BLACK PHONE de Scott Derrickson [Critique Ciné]

Le réalisateur Scott Derrickson renoue avec l’angoisse pour son nouveau film Black Phone au cinéma depuis ce mercredi.

Incroyable Mais Vrai

INCROYABLE MAIS VRAI de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

Quentin Dupieux va encore vous étonnez avec son nouveau long métrage Incroyable Mais Vrai au cinéma ce mercredi.

La Chance Sourit A Madame Nikuko

LA CHANCE SOURIT A MADAME NIKUKO de Ayumu Watanabe [Critique Ciné]

Ayumu Watanabe est de retour au cinéma trois ans après Les Enfants De La Mer avec La Chance Sourit à Madame Nikuko.

Men

MEN de Alex Garland [Critique Ciné]

Alex Garland est de retour au cinéma avec Men, un audacieux film d’horreur comme nous en avons rarement l’occasion d’en voir.

Jurassic World 3 : Le Monde d'Après

JURASSIC WORLD 3 : LE MONDE D’APRÈS de Colin Trevorrow [Critique Ciné]

La trilogie Jurassic World s’achève avec la sortie de Jurassic World : Le Monde d’Après qui marque le retour des stars de Jurassic Parc et du réalisateur Colin Trevorrow.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.