PARIS GAMES WEEK RESTART 2022, Compte rendu du salon [Actus Jeux Vidéo]

PARIS GAMES WEEK RESTART 2022, Compte rendu du salon

Paris Games Week Restart

Après trois ans d’attente, la Paris Games Week reprenait du service entre le 2 et le 6 novembre 2022  à la Porte De Versailles.

La fin de l’abondance annoncée par Emmanuel Macron semble avoir été prise au pied de la lettre par les organisateurs de la Paris Games Week. Alors que le grand salon Français consacré aux jeux vidéo avait réussi au fil du temps à se hisser au niveau de la mythique Gamescom allemande, deux années de pandémie durant lesquelles l’évènement n’a pu avoir lieu auront suffit à faire retourner à la case départ cette nouvelle édition baptisée à juste titre Paris Games Week Restart.

Se déroulant cette année uniquement dans le Pavillon 1 du Parc Des Expositions de la Porte de Versailles, c’est l’immense stand Nintendo qui nous accueille dès l’entrée du salon avec sa configuration habituelle et les mêmes grands classiques de la Nintendo Switch. Déjà obsolète graphiquement au moment de sa sortie, la console sortie il y a cinq ans peine à convaincre que ce soit avec son nouveau modèle Oled qui n’apporte rien que par son line up destiné au grand public familial et aux inconditionnels de la marque. Du Splatoon 3 , Mario Kart 8, Mario Strikers, Super Smash Bros Ultimate, Bayonetta 3, Nintendo Switch Sports. Monster Hunter Rise… bref un large choix pour tous les gouts avec des nouveautés qui ne sont malheureusement que des suites ou des remakes.

Paris Games Week Restart

En face se tenait le large stand de l’éditeur Ubisoft où était présenté le nouveau Mario et les Lapins Crétins : Sparks Of Hope. Manquant d’autres nouveautés cette année, l’editeur faisait une grande présentation de son jeu Skull And Bones. Un jeu de pirates qui semble recycler la partie navigation d‘Assassin’s Creed : Black Sail en l’étoffant un peu. Difficile d’être cependant convaincu de l’intérêt du titre à long terme tant cette présentation était déjà ennuyeuse. Alors que de nombreux jeux Assassin’s Creed sont en préparation, la franchise n’avait le droit qu’à une exposition interactive pour laquelle il fallait faire une longue queue sans savoir vraiment ce qu’on allait y voir. Comme à chaque fois le nouveau Just Dance était aussi présent pour mettre de l’ambiance.

Derrière le stand d’Ubisoft suivait celui de Microsoft où là encore cela manquait de grosses licences. Le constructeur semblait avoir comme unique argument pour attirer le public que le Gamepass qui permet de jouer gratuitement aux nouveautés des éditeurs tiers à condition d’être abonné au Xbox Live. Plusieurs des jeux disponible sur le Gamepass étaient disponible en démo mais où sont les grandes franchises exclusives réservées à la Xbox Series ? Et pourquoi avoir racheté de grands studios Bethesda sans avoir rien à nous présenter du studio ? Encore un mystère de cette édition du Paris Games Week.

Paris Games Week Restart

Face à Microsoft se tenait le très grand stand de Bandaï Namco qui présentait d’un coté le One Piece Odyssey déjà jouable à la Japan Expo et le nouveau titre de la collection The Dark Pictures : The Devil In Me et de l’autre tous ses jeux de combats avec du Tekken 7, Dragon Ball Fighters, Jojo’s Bizarre Adventure : All-Star Battle R. Il était aussi possible de tester le nouveau jeu de gestion de parc d’attraction Park Beyond et Lego Brawls.

Au fond du Pavillon 1 quasiment toujours à la même place se tenait le stand de Playstation. Là aussi c’est la déception car le très attendu God Of War : Ragnarök n’avait pas le droit à une démo. Juste un décor enneigé dans lequel les fans pouvaient se faire maquiller et poser avec un Kratos et Loki en chair et en os. Comme en 2019, le constructeur faisait à nouveau équipe avec Square Enix pour présenter en démo jouables deux de leurs jeux dont le très attendu Forsaken et Crisis Core – Final Fantasy VII Reunion. Curieusement ni le remake de The Last Of Us Part One ni le récent Horizon Forbidden West n’étaient présentés non plus pour inciter les visiteurs à les rajouter à leurs cadeaux de Noël et de nombreuses bornes ne présentaient rien d’attrayants, le constructeur ayant choisi de s’en servir uniquement pour faire la promo de son dernier casque audio.

À la gauche du stand Playstation se tenait le stand de Plaion, nouveau nom de Koch Media qui présentait des démos jouables de titres prometteurs comme Wo Long : Fallen Dynasty, Mato et Gungrave Gore au coté de franchises biens connus comme Goat Simulator 3 et Let’s Sing. Dans le même coin se tenait le stand des jeux indépendants français avec en étendard l’excellent A Plage Tale : Requiem. Situé à coté l’espace Paris Games Week Junior était réduit à son strict minimum sans autres activités cette fois ci que les bornes de jeux destinés aux plus jeunes.

Paris Games Week Restart

Avec des stands plus discrets Sega faisait la promotion du nouveau Sonic Frontiers avec une démo jouable vraiment pas convaincante pour cette première aventure de l’hérission bleu dans un monde ouvert terriblement terne, vide et tellement moche que l’on se demande sur quelle machine le jeu tournait. Il y avait aussi  Like A Dragon : Ishin la dernière déclinaison de la franchise Yakuza qui s’annonce bien plus sympathique. En Face Capcom tenait un stand pour présenter à nouveau le dernier Street Fighter VI jouable aussi sur le stand Playstation.

À l’autre bout du Pavillon 1 se tenait les constructeurs de PC avec chacun des démos de jeux dont quelques machines pour jouer à Call Of Duty Modern Warfare II en absence encore cette année d’Activision pour promouvoir eux même leur FPS qui se vend de toute façon tout seul. Les réseaux sociaux étaient aussi présents dans ce coin là avec des stands Discord et TikTok qui ne servaient qu’à réunir les inconditionnels. Le Stand TikTok avait tout de même une réplique de la Batcycle du jeu Gotham Knight et deux trois bornes pour s’y essayer. Nous pouvions aussi admirer dans cette zone le célèbre véhicule des S.O.S. Fantômes sur le mini stand du jeu Ghostbusters : Spirits Unleashed. C’est là aussi que se tenait le stand Game One pour croiser les animateurs et assister à diverses animations.

Paris Games Week Restart

Pas de compétition ESCW cette année mais une étrange arène EVA où des joueurs munis de mitraillettes et de casques de réalité virtuelle s’affrontent en compétition face à face en courant partout tout en jouant au jeu. On peut réellement parler ici de E-Sport car cela rend le jeu vidéo vraiment physique mais si c’est pour s’affronter de la sorte on se demande un peu à quoi sert vraiment le jeu. Des tournois de jeux vidéo plus traditionnels étaient aussi présents sur la grande scène de la PGW où se tenait aussi des rencontres et des débats.

Il y aurait clairement eu la place de mettre bien plus de stands dans ce Pavillon 1 aux allées bien larges et aux stands très espacés. Comment expliquer l’absence de l’éditeur MiHoYo (ou Hoyoverse) qui était pourtant bien présent à la Japan Expo cet été et qui aurait pu faire la promotion de la version 3.2 de Genshin Impact qui commençait le même jour que le salon. Autre jeu vidéo phare, Fortnite qui avait mis le paquet en 2018 n’était lui non plus pas présent. Sans parler de 2K Games, Activision, Electronic Arts qui n’ont pas fait le déplacement. Même le public ne semblait pas vraiment à la fête avec très peu de cosplayeurs et très peu d’ambiance dans le salon en général. Sans être du tout la faute des organisateurs qui auraient certainement aimé nous présenter une édition à la hauteur des précédentes, cette Paris Games Week Restart donnait l’impression que le marché du jeu était en crise ce qui n’est pourtant pas le cas. Mais entre le Covid, la guerre, la récession et les économies d’énergie, cette année 2022 n’était visiblement pas encore la bonne pour un retour en grande pompe du salon français.

A Lire Aussi

Need For Speed : Unbound

NEED FOR SPEED UNBOUND, Criterion revient aux commandes de la franchise

Pour son arrivée sur la nouvelle génération, Criterion Games reprend le volant de la saga avec  Need For Speed Unbound.

Gungrave G.O.R.E.

GUNGRAVE G.O.R.E., la saga culte arrive sur Next Gen

Après cinq ans d’attente, Gungrave G.O.R.E. est enfin disponible depuis mardi dernier.

Evil West

EVIL WEST, une chasse aux vampires au temps des Cowboys

Les vampires vont prendre cher dans le jeu d’action bourrin Evil West disponible cette semaine

Genshin Impact Version 3.2

GENSHIN IMPACT, Layla et tous les détails de la 2ème partie de la version 3.2 [Actus Jeux Vidéo]

La seconde partie de la version 3.2 de Genshin Impact a débuté ce vendredi avec l’arrivée de Layla.

The Dark Pictures : The Devil In Me

THE DARK PICTURES ANTHOLOGY : THE DEVIL IN ME, le 4ème épisode maintenant disponible

La première saison de l’anthologie horrifique The Dark Pictures s’achéve cette semaine avec la sortie du 4ème épisode The Devil In Me.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.