CHAOS WALKING de Doug Liman [Critique Blu-Ray 4K]

CHAOS WALKING de Doug Liman [Critique Blu-Ray 4K]

Chaos Walking

Finalement privé de sorties en salles, Chaos Walking le nouveau film de Doug Liman avec Daisy Ridley et Tom Holland a au moins le droit à une sortie en Blu-Ray 4K de qualité.

Depuis le temps qu’il devait sortir au cinéma, nous avions fini par penser que nous ne verrions jamais ce Chaos Walking. En production depuis 2016 pour une sortie prévue en 2019, l’adaptation de la trilogie du romancier et scénariste Patrick Ness a connu bien des soucis lors de sa conception. Loin d’avoir convaincu les spectateurs américains malgré la présence en tête d’affiche de Daisy Ridley, Tom Holland et Mads Mikkelsen. le long métrage de Doug Liman se voit finalement privé de sortie au cinéma en France. C’est finalement directement sur Amazon Prime Vidéo et aussi en Blu-Ray 4K, Blu-Ray et DVD dans des éditions riches en bonus que nous pouvons désormais le découvrir par chez nous.

Chaos Walking se déroule sur une planète colonisée par les humains. A peine arriver sur place, les hommes ont subitement vu toute leurs pensées se matérialiser au dessus de leur tête. Un phénomène qu’ils ont choisi d’appeler « le bruit » et qu’ils essayent au mieux de contrôler. Si les femmes n’ont pas été touchées par cet étrange « maladie », elles auront malheureusement toutes étaient rapidement décimés peu de temps après leur installation sur cette planète. Alors que la seconde vague de colons est en approche, le vaisseau des éclaireurs va s’écraser sur la planète ne laissant qu’une seule survivante la jeune Viola. C’est le jeune Todd Hewitt qui va la découvrir le premier et qui se sentira obligé de la protéger lorsque les autres habitants de la colonie vont vouloir s’en prendre à elle.

Chaos Walking

On dit qu’il y  a une sorte de malédiction autour des acteurs de Star Wars qui fait que la plupart des acteurs de la saga n’ont pas pu faire de grande carrière après avoir joué dans la saga de George Lucas. Une malédiction que le réalisateur Doug Liman semble vouloir briser puisqu’après avoir donné sa chance sans succès à Hayden Christensen avec le film Jumper qui n’est jamais devenu la franchise prévue à l’origine, c’est maintenant à Daisy Ridley héroïne de la dernière trilogie qu’il a confié le premier rôle féminin de Chaos Walking. Elle a ici pour partenaire le désormais incontournable Tom Holland le nouveau Spider-Man du Marvel’s Cinematic Universe et futur héros de l’adaptation du jeu vidéo Uncharted et devront faire face à Mads Mikkelsen vu récemment dans Rogue One :  A Star Wars Story et le jeu vidéo Death Stranding mais aussi dans un autre genre dans Drunk.

Si Chaos Walking est un film de science fiction, il donne beaucoup plus l’impression d’être un western. La colonie où débute le film n’a en effet pas grand chose de futuriste que ce soit dans les bâtiments, leurs tenues et leur équipement et c’est à  cheval qu’ils se déplacent. Même cette histoire de damoiselle en détresse à escorter pourchassée par un pasteur à l’allure démoniaque et un maire plus proche du chef de gang pourrait aussi être le scénario d’un western si il n’y était pas aussi question de vaisseau spatial. Lorsque Viola corrigera Todd sur le fait que ce sont les humains les véritables extra-terrestres sur cette planète, ce n’est bien sur qu’une façon de rappeler ce que les premiers colons américains ont fait aux indiens en arrivant sur le continent.

Chaos Walking

Bénéficiant d’un budget important, on se demande un peu où a bien pu passer l’argent tant le film ne proposera rien d’époustouflant dans ses décors, ses costumes ou ses effets spéciaux pour un film de science fiction. Si nous attendions avec impatience de découvrir les indigènes qui peuplent cette planète, nous n’aurons le droit qu’à une seule misérable scène avec un seul représentant de l’espèce. Tourné au jour le jour sans avoir de script définitif et corrigé par la suite avec d’importants reshoots pour clarifier son intrigue, Chaos Walking manque clairement d’ambition dans son histoire. Et s’il s’agit normalement que le début d’une trilogie, on ne voit pas trop ce qu’une suite pourrait apporter à cette histoire. On en vient à regretter que le scénario initialement écrit par Charlie Kauffman a été abandonné au profit d’une réécriture par Doug Liman et l’auteur du roman en personne

Ce qui nous fera accrocher un tant soit peu à l’intrigue de Chaos Walking, c’est surtout son casting. Bien qu’affublé d’une horrible perruque blonde et d’une tenue ridicule, Daisy Ridley est toujours un plaisir à retrouver. On regrettera cependant de ne pas la voir passer un peu plus à l’action où d’avoir de vrais scènes d’émotions à défendre. C’est surtout Tom Holland qui est mis en en avant ici et ses amoureuses pourront ici largement profiter de son anatomie. Mads Mikkelsen est lui inquiétant à souhait en grand méchant de cette histoire. Ce ne sera pas le cas en revanche pour le pauvre David Oyelowo dans le rôle assez ridicule de ce pasteur qui ne fait que répéter en boucle les mêmes répliques.

Chaos Walking

Loin d’être la catastrophe annoncée, Chaos Walking se laisse plutôt bien regarder grâce à son trio d’acteurs. Il est cependant clair qu’il ne marquera pas les annales de la science fiction par son manque d’ambition visuelle et par son scénario très léger. S’il ne fallait certainement pas en demander plus de l’adaptation d’un roman pour adolescents, on ne pourra qu’être déçu par le réalisateur Doug Liman qui nous avait habitué à bien mieux.
MON AVIS :
2/5

Chaos Walking

LE BLU-RAY 4K : Dolby Atmos et Dolby Vision sont au programme de cette belle édition Blu-Ray 4K donnant une image très détaillée et un son explosif. Malheureusement les paysages souvent ternes du film ne permettront pas de profiter de couleurs époustouflantes. En bonus ce n’est pas moins de 45 minutes de scènes coupées ou rallongées auquel nous aurons droit. Des scènes qui apporteront parfois quelques éclairages sur l’intrigue mais qui ont bien fait d’être coupées dans l’ensemble. Les différentes featurettes délaissent l’habituel discours marketing pour vraiment entrer en détail sur la conception du film ne masquant pas les difficultés du tournage.

A Lire Aussi

Le Bazaar De L'Epouvante

LE BAZAAR DE L’ÉPOUVANTE de Fraser Clarke Heston [Critique Blu-Ray]

Rimini Editions ressort le film Le Bazaar De L’Épouvante dans une édition collector en combo Blu-Ray et DVD comprenant un montage inédit.

Life On Mars

LIFE ON MARS de Wyatt Rockefeller [Critique V.O.D.]

Film de science fiction aux allures de western, Life On Mars débarque en France directement en V.O.D le 3 novembre.

Chaos Walking

CHAOS WALKING de Doug Liman [Critique Blu-Ray 4K]

Finalement privé de sorties en salles, Chaos Walking le nouveau film de Doug Liman avec Daisy Ridley et Tom Holland a au moins le droit à une sortie en Blu-Ray 4K de qualité.

Le Métro De La Mort

LE MÉTRO DE LA MORT de Gary Sherman [Critique Blu-Ray]

Le film d’horreur culte Le Métro De La  Mort s’ajoute à la collection de l’éditeur Rimini Editions dans un nouveau combo Blu-Ray + DVD en digibook collector depuis le 16 octobre 2021.

Toxic Cash

TOXIC CASH de John Swab [Critique VO.D.]

TOXIC CASH de John Swab [Critique VO.D.] Quand Le Loup De Wall Street croise Requiem For A Dream, cela donne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.