JOSÉE, LE TIGRE ET LES POISSONS de Kotaro Tamura [Critique Ciné]

JOSÉE, LE TIGRE ET LES POISSONS de Kotaro Tamura [Critique Ciné]

Josée, Le Tigre Et Les Poissons

Le studio Bones revient au cinéma avec l’adaptation de la célèbre nouvelle Josée, Le Tigre Et Les Poissons.

Tous les fans d’animation japonaise connaissent au moins le studio Bones pour son adaptation du manga shonen My Hero Academia. C’est dans un tout autre registre qu’ils reviennent au cinéma avec Josée, le Tigre et les poissons. Une adaptation de la nouvelle écrite par Seiko Tanabe destinée avant tout à un public de jeunes adultes qui a déjà fait l’objet de deux adaptation en films live. Présenté en avant première dans le cadre de la compétition à l’ouverture de l’édition 2021 du Festival d’animation d’Annecy, il n’y a malheureusement rien remporté. Mais que cela ne vous empêche pas d’aller le découvrir au plus vite sur le plus bel écran possible avant qu’il ne soit trop tard.

Josée, Le Tigre Et Les Poissons est une romance pas comme les autres dans laquelle Tsuneo, un étudiant passionné de plongée travaillant durement pour économiser assez d’argent afin de poursuivre ses études au Mexique, va sauver de justesse Kumiko alors qu’elle était en train de dévaler accidentellement une pente dans son fauteuil roulant. Pour le remercier la grand mère de la jeune fille va proposer à Tsuneo de devenir l’assistant de Kumiko. Si au début la jeune femme va se montrer froide et réticente, elle finira par s’ouvrir au contact de ce nouveau venu dans sa vie.

Josée, Le Tigre Et Les Poissons

Si la plupart des belles romances animées les plus populaires mettent en scène de jeunes lycéens, Josée, le Tigre et les Poissons se démarque déjà avec ses héros qui ont dépassé la vingtaine. Mais surtout il ne faut vraiment pas s’attendre a une habituelle histoire romantique pleine de poésie comme même la bande annonce peut le laisser croire. Peut être influencé par les romans de Françoise Sagan dont l’héroïne Kumiko est fan au point de s’être surnommée Josée, ce long métrage va se montrer a plusieurs reprises réellement dramatique.

Ce n’est clairement pas l’histoire d’amour qui intéresse le réalisateur Kotaro Tamura mais plutôt l’envie de passer un message fort. Tout le long du film, nos deux héros vont traverser une série d’épreuves dramatiques qui vont mettre à mal leurs projets et ambitions mais qu’ils tenteront malgré tout de surmonter. Un véritable message d’encouragement à toujours croire en ses rêves et de se battre pour les réaliser. Une leçon qui sera bien utile de prendre pour soi dans la période difficile que nous traversons nous mêmes actuellement avec cette pandémie qui nous a bien souvent empêcher de poursuivre nos projets.

Josée, Le Tigre Et Les Poissons

Malgré ces instants dramatiques traités avec suffisamment de finesse pour ne jamais sombrer dans le pathos, Josée, le Tigre et les Poissons nous réserve heureusement quelques très beaux moments. Que ce soit dans la naissance des sentiments entre nos deux protagonistes que lors d’instants plus poétiques liés a l’univers marin. Il y aura aussi une bonne dose d’humour apportée par les amis et collègues de Tsuneo et un chat errant qui mettra lui aussi du temps avant d’accepter le jeune homme dans la famille de Josée.

Visuellement, Josée, le Tigre et les Poissons est vraiment très joli avec un style graphique bien à lui. Le design très réussi des personnages les rendent tous immédiatement attachants même si on pourra regretter que les visages paraissent par moment trop figés. Si nous ne sommes pas tout à fait au niveau des films de Makoto Shinkai, les décors urbains sont également particulièrement soignés. L’animation est fluide avec de très beaux effets de plans grâce à l’utilisation d’effets numériques pour la fluidité.

Josée, Le Tigre Et Les Poissons

Sans être au niveau d’un Your Name ou  d’un Silent Voice en terme de romance et d’émotions, Josée, le Tigre et les Poissons mérite cependant d’être vu sur grand écran. Il ne faut cependant pas s’attendre à un feel good movie tant les scènes dramatiques s’enchaînent dans la vie de nos deux héros. Le message d’encouragement à tout faire pour réaliser nos rêves malgré les épreuves devrait cependant vous donner du baume au cœur en cette période compliquée.

MON AVIS :
3/5

A Lire Aussi

Cruella

CRUELLA de Craig Gillespie [Critique Ciné]

Cruella, La grande méchante des 101 Dalmatiens dévoile ses origines dans le nouveau film live Disney entre Joker, Harley Quinn et Le Diable S’Habille En Prada.

Josée Le Tigre Et Les Poissons

JOSÉE, LE TIGRE ET LES POISSONS de Kotaro Tamura [Critique Ciné]

Le studio Bones revient au cinéma avec la première adaptation animée de la célèbre nouvelle Josée, Le Tigre Et Les Poissons.

Conjuring 3 : Sous L'Emprise Du Diable

CONJURING 3 : SOUS L’EMPRISE DU DIABLE de Michael Chaves [Critique Ciné]

Retardé pour cause de pandémie, Conjuring 3 : Sous L’Emprise Du Diable est enfin sorti ce mercredi au cinéma en France.

Mandibules

MANDIBULES de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

Quentin Dupieux entraine le duo du Palmashow dans son univers totalement absurde pour son nouveau film Mandibules.

Promising Young Woman

PROMISING YOUNG WOMAN de Emerald Fennell [Critique Ciné]

Oscar du meilleur scénario original, c’est avec beaucoup de curiosité que nous attendions la sortie de Promising Young Woman ce mercredi 26 mai 2021.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.